Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

Déclaration • lundi 17 juillet 2017 à 01h30min

Déclaration du gouvernement relative au mouvement annoncé par le syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina SATB.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

Suite à l’appel du Syndicat Autonome des Agents du Trésor du Burkina (SATB) à un mouvement de débrayage général dans tous les services de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP), au motif d’une remise en cause par l’administration de la mise en œuvre du protocole d’accord signé le 29 mai 2017, le Gouvernement par la présente déclaration tient à apporter l’information juste aux travailleurs du Trésor public, aux usagers et à l’opinion nationale.

Cet appel au débrayage intervient dans un contexte de relecture des arrêtés portant conditions et modalités de répartition du Fonds Commun (FC) des agents de la DGTCP et de la Direction générale des impôts (DGI).

En rappel, l’un des engagements du protocole d’accord est relatif à la relecture du texte portant conditions et modalités de répartition du Fonds Commun des agents de la DGTCP. Dans cette même dynamique, le Syndicat National des Agents des Impôts et des Domaines (SNAID) a également demandé la relecture de l’arrêté portant conditions et modalités de répartition du FC des agents de la DGI.

Il convient de noter que la relecture de ces textes devait se faire dans un processus participatif et consensuel. A cet effet, des concertations impliquant des représentants du SATB, du SNAID et de l’administration ont eu lieu au sein des directions générales concernées et se sont poursuivies au niveau du groupe de négociation mis en place , afin de concilier les propositions faites par ces syndicats avec les principes de solidarité, d’équité, d’unicité et de non-discrimination qui ont toujours gouverné la répartition du FC. En dépit de cette série de concertations, les syndicats sont restés inflexibles sur leurs positions.

En l’absence de consensus et afin de respecter les engagements du Gouvernement notamment le paiement du FC du premier trimestre 2017 au plus tard le 15 juillet 2017 et le relèvement de son taux de 70 à 100% pour la DGTCP et de 75 à 100% pour la DGI, le Ministre de l’économie, des finances et du développement a instruit le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique et le Directeur Général des Impôts de procéder au paiement du Fonds Commun au taux de 100% et selon les modalités de répartition définies par les arrêtés en vigueur.

Le Gouvernement tient à souligner le caractère illégal du mouvement de débrayage général initié par le SATB car n’ayant fait l’objet d’aucune autorisation préalable comme l’exigent les textes en la matière et dénonce toute velléité d’extension de ce mouvement à tout autre syndicat.

Il tient à porter à la connaissance de l’opinion que les motivations de ce mouvement qui comportent entre autres exigences le départ de certains responsables administratifs, comme l’ont demandé le SATB et le SNAID dans une lettre conjointe adressée au chef du gouvernement, ainsi que les velléités d’extension de cette liste, portent en elles-mêmes des signaux d’une tentative de déstabilisation que le Gouvernement ne saurait tolérer

Le gouvernement rappelle que le premier semestre de l’année 2017 a été jalonné de mouvements sociaux dans plusieurs départements ministériels dont le ministère de l’économie, des finances et du développement, avec des conséquences négatives sur notre économie.

Afin d’apaiser le climat social et d’améliorer les conditions de vie et de travail des agents, le gouvernement a consenti d’énormes efforts et ne saurait tolérer que pour des questions de répartition interne des éléments de motivation, le fonctionnement des structures publiques soit pris en otage, à des desseins inavoués.
Par conséquent, le gouvernement condamne fermement les actions en cours et invite tous les travailleurs de bonne foi à s’en démarquer.

Le gouvernement sait compter sur le sens de responsabilité des travailleurs.
Il tient à rassurer tous les travailleurs et usagers des services du ministère de l’économie, des finances et du développement et particulièrement du trésor public et des impôts que les dispositions seront prises pour assurer leur accès auxdites administrations.

En tout état de cause, toute absence non justifiée sera sanctionnée conformément aux dispositions réglementaires.

Le gouvernement réaffirme son entière disponibilité au dialogue social dans le respect des lois de la République.
Ouagadougou, le 16 juillet 2017

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement,
Porte-parole du gouvernement

Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’Ordre national

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 juillet à 20:42, par Raso
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Comme pour les voyous du RSP, il faut qu’à un moment donné le message soit envoyé à ces syndicats que trop c’est trop. Le pays ne saurait tolérer cette prise en otage plus longtemps.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 13:14, par Mafoi
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      Quand on a un gouvernement mouta-mouta,il ne faut jamais s’attendre à de la rigueur au niveau de la gestion de l’Etat.Le président Erdogan a mis aux arrêts des milliers et des milliers de fonctionnaires indélicats mais la Turquie ne s’est pas écroulée pour autant.Plus près de nous,le président tanzanien a rayé d’un trait de plume plus de 7000 faux fonctionnaires avec leurs faux diplômes en avril et pourtant la Tanzanie n’est pas rayée de la carte du monde,elle respire même mieux maintenant.Dans la vie quand on est un homme d’Etat,il faut savoir se faire respecter.Parmi tous ces gâteux galeux qui passent leur temps à nous pourrir la vie,combien possèdent réellement de vrais diplômes ?Ils ont passé leur temps à tricher et continuent de tricher avec nos maigres ressources.Trop c’est trop,il est temps de mettre le holà

      Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 20:53, par delacroix
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    il faut de la rigueur dans une republique.le gouvernement doit ouvrir le bon oeil.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 20:59, par Cheikh
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Ouf enfin ! Il fallait bien que le châtiment commence un jour ! Allons-y seulement, car Tolérance n’est pas faiblesse. Nous sommes tous prêts à boire le vin jusqu’à la lie !

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 21:01, par Diallo Mamoudou
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Cette fermeté est attendue depuis longtemps. Moi je propose que les fonctionnaires du public règlent eux mêmes l’incohérence des rémunérations dans le public. Un cahot généralisé est peut être nécessaire pour repartir de zéro. La machine publique est gripee et les autorités du moment n’ont aucune solution. Allons au cahot reconstructionnel. La solution est de faire table rase des vieilles méthodes de rémunération pour partir sur de bases plus équitables et plus cohérentes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 21:01, par tapsobis
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Mr mon gouvernement il fallait commencer par là. La sanction ne flechissez plus jamais,d’ailleurs le FC doit être revu pour le partager à tous les fonctionnaires. Il n’y a pas de supra fonctionnaire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 21:07, par caillou
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Il y ’en a marre !! il fallait cette fermeté du gouvernement depuis belle lurette, on est où là. je propose si les agents du trésor vont en grève que tout le monde se mette en grève aussi, on verra quel argent ils vont encaisser pour demander fonds commun.. quand même !! Sans les autres composantes de la société vous n’êtes rien et vous n’encaisserez aucun copek !! trop c’est trop !!

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 21:28, par Le sage
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Ce n’est que le début du commencement. Ce sont les conséquences pour le gvt burkinabe depuis l’ere Blaise, de considérer certains corps de l’administration publique comme des supers agents. Allons seulement.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 17:50, par Mafoi
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      Pour paraphraser Sir W. Churchill,un vrai homme d’Etat qui est tout le contraire de ces jouisseurs qui nous gouvernent,j’espère que "ce n’est pas la fin,ce n’est même pas le commencement de la fin mais,c’est peut-être la fin du commencement" car marre du bordel ambiant qui règne sur ce pays depuis maintenant 30 ans.Vive Thomas Sankara et à bas tous ces fossoyeurs du Faso

      Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 21:52, par TINDANO
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Répartition des éléments de motivation ? Et c’est pour ça qu’ils veulent aller en grève ? Je propose que le gouvernement mobilise la gendarmerie et la police à la première heure demain lundi 17 juillet pour recenser tous les absents dans les services concernés. Il ne faut jamais céder à ce genre de bassesse, de stupidité. Dieu vient d’offrir l’ultime chance au régime actuel de consacrer la rupture avec le présent de notre administration. C’est l’occasion de lancer un concours spécial de recrutement d’agents au compte du trésor et des impôts. C’est dans le domaine de l’économie et des finances que notre pays a le plus de diplômés. Remerciez tous ceux qui vont s’entêter et recruter des nouveaux. L’ENAREF peut en quelques jours, le temps de cette grève la plus bête de l’histoire de notre pays, les rendre opérationnels. Vous passez des nuits entières à prier pour que Dieu vous donne du travail, vous êtes les mieux traiter de la fonction publique alors que vous ne faites pas 50%de ce que fait un enseignant ou un infirmier et vous vous foutez de votre pays. Tâchez de faire en sorte de ne pas être indignes du BF. Vous savez, agents du trésor et des impots, il y a un adage africain qui dit que quand un animal devient gras, ce sont des humains qui le mangent. Mais quand l’humain devient gras, ilse détruit lui-même. Vous touchez à la fin.

    Répondre à ce message

    • Le 16 juillet à 23:42, par Django
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      Cher ami TINDANO ! Tu t’excites pour rien ! Tu vois, ces deux syndicats ne font rien au hasard contrairement à ce que tu crois ! Il n’y aura rien et ce gouvernement irresponsable reviendra négocier avec le SATB et le SNAID et mettre en œuvre point par point ces protocoles d’accord qu’il a lui même signé avec ces syndicats. Mais en entendant, tapes dans Google "débraye" et reviens pour qu’on continu le débat.

      Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 00:14, par Syndicat
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      Le gouvernement menace les syndicats du TRÉSOR ET DES IMPÔTS.Demain c’est le tour de ton syndicat.
      Toute velléité de constations sera assimilée à une déstabilisation. Rester assis
      Je me répète ,la dictature est là petit à petit .Il n’y a pas de dictature à moitié.
      Le gouvernement doit lire l’histoire syndicale de 1960 à 1984

      Répondre à ce message

      • Le 17 juillet à 10:37, par Kabarébé
        En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

        Mr Syndicat, lisez aussi l’histoire de chaque dirigeant syndical de l’époque dont vous parlez. Il n’y avait aucun idiot, ni voleur, ni corrompu parmi eux. Avant l’avènement de ce régime, vous n’osiez pas aller en grève... Ne nous parlez donc pas de dictature aujourd’hui !

        Répondre à ce message

        • Le 17 juillet à 13:01, par NABEYOU
          En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

          D’accord avec vous Mr Kabarébé, En effet, il faut que les Burkinabè reconsidèrent leur manière de faire. Je me pose la question si ces soit disant responsables syndicats et les membres pensent au développement du pays et aux générations futures. Prenons l’exemple sur les Pays Développés (USA et Grande Bretagne que j’apprécie bien), s’ils avaient passé leur temps à grever et à essayer de déstabiliser le Pouvoir mise en place au travers des urnes, ils ne seraient pas à ce niveau de développement et nous apporter de l’assistance au développement. Prenons simplement le cas du MCA financé par les USA pour le Burkina Faso qui a construit des route(Dédougou-frontière Mali, Banfora-Sindou) aménagé plus 2 000 Hectares irrigués dans la Vallée du Sourou) et renforcé la décentralisation dans certaines communes du Burkina (Construction de Mairie et mise en place du cadre et l’outil de gestion foncière). Si les américains avaient passé leur temps à grever et a empêcher le gouvernement de travailler sereinement le Burkina Faso n’aurait pas bénéficier de ces investissements de développement. Que les Burkinabè prennent la résolution de travailler après que Dieu nous a fait grâce de nous épargner du KAO en 2014 !!! Si nous continuons à agir et à nous comporter de façon irresponsable comme par le passé sans contribuer au développement du Pays, et passer le temps à poser des actes qui nous font reculer, nos enfants et nos petits enfants vont nous juger, car Dieu va susciter des Hommes dignes de ce pays pour sortir ce beau pays de la situation d’absence de prospérité qu’il (Dieu) aime tant. Le Gouvernement ne pourra pas faire fasse à toutes ces revendications qui pleuvent par tout, vous n’êtes pas sans ignorer que nos recettes budgétaires sont essentiellement constituées de taxes et impôts !! Certains Pays Européens sont dans la même situation que le Burkina, mais ils s’en sortent très bien et même nous soutiennent dans le Développement.Que Dieu bénisse et Burkina et qu’il nous protège contre les esprits maléfiques qui utilisent des hommes !!!!!

          Répondre à ce message

      • Le 17 juillet à 11:57, par Tianfô
        En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

        Ts lè syndica n st pa coe l votr ki grèv o hasar san preavi e vs parlé d dictatur saché q cmportma du mouton= react@ du berger

        Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:00, par Le Patriote
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Bravo au gouvernement pour ce coup de poing sur la table. Faut supprimer les FC. Que ceux qui ne veulent pas travailler aillent se faire voir ailleurs. On ne veut plus de grève sauvage. Coup de chapeau au gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:25, par Le Vigilent
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Les fraudeurs aux concours et autres aussaires tapis dans les etats majors dessyndicats veulent encore bloquer le fonctionnement du Tresor public et nuire a l’economie du pays. Si les sacrifices deja consentis par les contribuables pour augmenter le fameux fonds commun ne sontpas suffisants a vos yeux, vous pouver quitter la fonction publique et aller voir ailleur. On en a marre a la fin !

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:26, par Leibniz
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Sanctionner avec la plus grande énergie cher gouvernement il ya des personnes dont on ne sait plus ce qu’ il cherche dans ce Pays qui n est la propriété de personne.il ya des travailleurs qui n’ont aucun fond de motivation mais font leur travail sans pour autant se plaindre.collez nous la paix et laisser le gouvernement travailler.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:30, par OKG
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    CE GOUVERNEMENT A UNE FERMETÉ NON ???
    MAIS CE MINISTRE QUI A DÉJA ANNONCÉ DES POINTS D’ACCORDS QUI SE SONT AVÉRÉ FAUSSES ON A EN MARE.
    ET POURQUOI IL N’A JAMAIS ÉTÉ FERME CONTRE CEUX QUI DOIVENT AU PEUPLE BURKINABÉ ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:34, par Waii
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Le temps de la gestion irrationnelle de bembamba est revolu à jamais. Faites le deuil de cette bel époque car plus jamais un agent de liaison n’aura de motivation supérieure à celle d’un DG au MINEFID. Si pas contents, réjoignez votre gourou à dakar en attendant qu’interpol s’intéresse à ses malversations.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:43, par Nabiiga
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Vous voyez ce gouvernement. Comment un ministre ou un DG peut-il mener en bateau tout un gouvernement ? Les syndicats ont ils signé le protocole avec le ministre ou les DG ? La reponse est non. Et pourquoi ? Parcequils nont pas été a la hauteur. Cest la raison pour laquelle les protocoles ont été signés avec le gouvernement. Et si tel est le cas je ne vois pas en quoi un miinstre ou un DG peut remettre en cause ce que le gouvernement a consensti. Il ya là une intention manifeste de défier le gouvernement. Le gouvernement au contraire devrait prendre ses responsabilités et tirer toutes les conséquences qu’en realite aucun syndicat n veut mettre des baton dans ses roues mais au contraire ceux qui sont contre lui sont du gouvernement.
    Monsieur du gouvernement vous pensez que Satb peut emmener un autre syndicat de force a observer un mot d’ordre ? Détrompez vous ce débrayage est décidé par les syndicats volontairement. De grace n indexer pas le seul trésor pour rien. On sait pourquoi vous le faites. VOus preferez sauvez la tête dun DG même si cest un Ouattara (qui est vomi par l’ensemble du personnel en dehors bien sûr de "son" personnel d’appui ) que de voir l’intérêt general. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:54, par Le Regard citoyen
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Enfin.......! le gouvernement s’est réveillé pour s’assumer et défendre la cause de la majorité légitime du peuple .
    Trop c’est trop ! Les grèves à répétition et sauvages , on n’en veut plus.
    Si ce Syndicat et / ou ces Syndicats persistent ils finiront lamentablement comme l’ex R.S.P.
    De grâce , il ne faut pas qu’ils compromettent l’avenir des travailleurs honnêtes , réalistes et responsables.
    Ne faites pas la grève de trop : ne soyons pas si gourmands et surtout égoïstes sinon on finit par tirer une balle dans son propre pied....

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 22:56, par Le pacifique
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Risible. Le problème est que ce gouvernement communique très mal avec des contradictions a vous couper le souffle. Manifestement le problème du trésor c’est leur premier responsable. Le tout puissant jeune dg qui manipule la ministre à souhait. Je pense que si on change le dg les choses iraient mieux. Prions pour ne pas que la fièvre gagne tout le ministère parce-que qu’à l’allure ou vont les choses la solidarité de corps prenne le dessus. Le gouvernement gagnerait aussi a respecter ses engagements. Que la raison gagne les deux camps pour une sortie définitive de crise. A la santé on sait ce que vaut l’engagement de ce gouvernement. Que tous les travailleurs sachent qu’ils ne sont pas a l’abri des promesses non tenues de Rosine. On sait pas qui est premier ministre. C’est elle ou le pan ou pkt ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet à 23:53, par Tule
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Très bien dit. Entièrement d’accord avec cette fermeté du gouvernement. Sanctionner sans pitié tout anarchosyndicaliste qui osera aller en grève au niveau de toute l’administration publique. Prenez des mesures pour licencier et remplacer immédiatement toute absence au niveau des directions concernées. On n’en a marre de ces lézards parasites qui se prennent pour le nombril du monde et qui perturbent l’avancée radieuse de notre cher pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 00:12, par Damis
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    En fait, c’est depuis le début des grèves sauvages que le gouvernement devrait prendre cette décision. En tout cas c’est l’occasion pour purger les agents trop zélés de la fonction publique.
    Encore bravo pour cette décision qui va de la survie des acquis de l’insurrection populaire et de notre chère patrie de façon générale.
    Vous avez le soutien de tous les honnêtes citoyens.
    A bas les ennemis du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 00:14, par GUETBA
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Je l’ai toujours dit : notre pays souffre énormément de ses petits fonctionnaires qui n’ont aucune intégrité à se retenir devant même ce qui n’est pas un droit pour eux. À ma compréhension ces fonds communs ne sont que des avantages circonstanciels que le gouvernement devrait être à mesure d’augmenter, de diminuer et même supprimer suivant les conjonctures. Voilà qu’on en fait un droit.
    Je propose que dès demain, le gouvernement tire la liste de l’ensemble des travailleurs des deux directions avec deux colonne dont l’une dit clairement : "maintenez-vous votre contrat avec l’Etat si pas de FC ?" Et l’autre (colonne) dit clairement aussi : "rompez-vous votre contrat avec l’Etat si pas de FC ?". Et chacun en arrivant coche en face de son nom avant d’entamer le service. À la fin on fait le point et on continue avec ceux qui auront voulu.
    A défaut, on considère tous ceux qui iront en grève comme des illégaux et on les remplace avec des soldats qui ont les mêmes formations le temps d’organiser un recrutement en masse pour former en 6 mois pour prendre le relais.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 09:31, par Paziri
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      Svp ! Soyons plus intelligent que ça ! Evitons la jalousie sorcière,ça donne des ulcères. Je pense que le gouvernement n’est pas franc. L’agenda caché de tjr faire le mal aux travailleurs qui causent problème ! Les gouvernants sont incapables c’est tout !...

      Répondre à ce message

      • Le 17 juillet à 12:33, par Le Vigilent
        En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

        Voila que les les langues se delient ! Selon ceux qui ont perdu les elections de 20155, de 2017 et des complementaires et partielles de 2017, et qui vous manipulenet, les gouvernants actuels sont evidemment "incapables" et le seul moyen de les remplacer, c’est de rendre le pays ingouvernable afin que eux, les perdants des elections passees, aient quelques chances de succes aux prochaines elections a defaut toutsimplment de les faire tomber avant le terme de leur mandat. Vous faites le jeu des perdants d’hier croyant en tirer quelques dividentes mais detrompez vous car la partie est deja perdue.

        Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 09:42, par KIRIKOU
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      Bien dit GUETBA , on dirait qu’on n’est de la même moule ! j’ai partagé la même idée avec des amis hier.
      Je reconnais que tout travailleur aspire à un lendemain toujours meilleur , mais soyons réalistes et modérés dans nos exigences ;il faut éviter de se retrouver dans la situation où l’adage dit : qui voulant fuir les excréments , a fini par entrer dans l’....

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 05:02, par wedaga
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    On ose croire que le Gouvernement est sérieux cette fois-ci dans sa déclaration. Le contenu de ce protocole d’accord n’a pas été porté à la connaissance du public malgré la persévérance des journalistes. Aujourd’hui quand ce qui est établit dans le noir s’obscurcit, on appelle l’opinion publique au secours. Preuve que ce qui n’est pas clair = problème. J’appelle sérieusement ce gouvernement de rompre avec ces vieilles méthodes d’arrangements sombres.
    Pour ce qui est du fond commun, soit on le supprime, soit on le distribue à tout fonctionnaire. C’est une injustice criarde et l’occasion est donnée de la réparer. A savoir maintenant si le Gouvernement aime la transparence, l’égalité et le traitement de ses agents sans aucune discrimination !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 05:31, par mitibketa
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Si le gouvernement respectait ses engagements tout cela ne serait pas arrivé. Voilà que nous risquons tous de faire les frais des remous dans ce ministère. Il faut donner ce qu’on promet, du moment ou c’est signé. Il y a trop de balbutiements, avec la politisation de toute revendication au lieu d’examiner sérieusement les problèmes dans l’administration. S’il est avéré qu’un agent subalterne gagne plus de motivation au trésor qu’un cadre supérieur dans d’autres segments du même ministère c’est que y a problème. Et sans que ce problème n’est pas résolu, il faudra s’attendre à ce que tout le ministère rentre en ébullition les jours à venir.
    Aux internautes je voudrais inviter d’avoir un peu de recul dans les propos afin d’avoir une analyse objective. Bonne journée à tous.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 08:07, par oscar
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      On aurait compris ce syndicat s’il avait publié l’accord qu’il a signé avec le gouvernement. Ils nous l’ont caché ni eux ni le gouvernement n’ont voulu en parlé. Si c’est pas au BF, ou est ce qu’on peut voir des conneries pareilles. Vous signez des accords impliquant des engagements financiers que nous tous devons payer et vous refusez de le publier ? Vous croyiez nous rouler mais votre piège va se refermer sur vous. Avec un gouvernement aussi malhonnête comme vous ne pouvez l’imaginer, vous devriez faire la cour à l’opinion. Mais vous avez ratez l’occasion. Vous auriez du faire comme les gars de la culture, après accord ils ont publié le protocole et chacun s’est fait une idée.
      Gare au gouvernement s’il ne sévit pas cette fois-ci. Je crois que y a des CISU, gestionnaires ou autres qui peuvent bien faire ce boulot.
      Vous risquez avec cette greve de convaincre le gouvernement de broyer les syndicats tellement elle est inopportune. Vous avez vu ce qui est arrivé aux mutins à Bobo ? c’était la mutinerie de trop. Laissez les autres revendiquer le minimum, pour vous ca peut attendre surtout que vous avez deja un accord.

      Répondre à ce message

      • Le 17 juillet à 17:46, par Nankatoli Assouma Nabooh
        En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

        C’ etait une annee de disette dans le pays jadis appele le Bougbwana. Tout le monde avait faim et maigrissait serieusement. Sauf Daa par lereh - L’ Araignee qui grossissait et s’ epaississait.Tout le monde voulait connaitre son secret. Il ne le livrait pas si facilement. Puis un jour, apres avoir arrose son repas delicieux de vin de palme, il fut tellement content qu’ il se prit de pitie pour Gbongbor-LaHyene qui bavait de fringale, marchant l’ echine encore plus basse que de normal. Il invita Gbongbor a le suivre si elle prometait qu’ elle fermerait sa gueule apres avoir satisfait la faim tuante qui la tenaillait. Chose promise, donc. Daaparlere l’ entraina tres loin dans le bois sacre. La marche ne fut point des plus aisees, surtout pour une hyene mourant de faim. Arrive sur un mont aussi silencieux qu’ un cimetierre, Daaparlere montra un elephant endormi. Il dit a Gbongbor qu’ il avait la formule magique pour acceder a l’ interieur de ce pachyderme et que c’est ainsi qu’ il arrivait a surmonter la disette qui faisait rage.Il prit encore presqu’ une demi- journee pour enseigner a LaHyene ce qu’ il ne fallait pas faire , une fois dans cet hotel - sans- payer. Quand il fut rassure que LaHyene qui n’est pas connue pour etre tres intelligente ni patiente, il prit le soin d’ entrer et de se servir, puis en ressortit. Repetant encore la formule magique, notre hotel a ciel ouvert s’ ouvrit par le bas et dedans entra Gbongbor, tout tremblant. Le secret-defense etait tres simple. On pouvait en manger autant qu’ on en voulait, de l’ elephant, mais il ne fallait pas toucher a la graisse de la partie basse de l’ elephant. LaHyene se servit comme seule une hyene peut le faire. Elle etait alors repue mais une hyene n’est pas frugale. Elle est meme gourmande et goulue. C’est ainsi qu’ elle donna un coup de crocs a la partie basse et grasse de l’ elephant. C’etait le sphincter. Celui-ci se contracta mecaniquement et aucune autre formule magique ne pouvait la rouvrir. C’est ainsi que Gbongbor - LaHyene gourmande et bete se creusa son propre tombeau avec ses dents en quiconce. Au milieu de la graille.

        Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 05:54, par eric
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    seul les syndicat fort engrange des acquis, car c’est un rapport de force, quant aux syndicat poule mouillé, continuer à dormir, personne ne se battra pour vous

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 06:41, par Babila
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Quelle honte ? Pour qui se prennent ces agents du Trésor ? Sont -ils les seuls fonctionnaires au Faso malgré leurs avantages multiples ? Si c’est comme cela que ça doit fonctionner, l’avenir du Burkina est donc compromis. Comment un partage de motivations va entraver la bonne marche de notre administration. Un peu de sérieux et pensez à la nation toute entière. Aviez vous plus droit à de la motivation que le technicien de l’agriculture qui est à Gorgagui au Sahel pour faire le travail que l’Etat nous a confié ? Voyez tous ces agents valeureux de notre administration (santé, enseignement, agriculture, élevage, etc.) qui bossent comme vous, mais sans fonds communs. Le Gouvernement doit davantage communiquer sur ce qu’est un fonds commun ! Pourquoi nous agents de l’eau n’en avons pas ; pourquoi à l’éducation on ne connaît pas ça ?
    Agents du Trésor, servez vous plus l’Etat que nous autres agents de santé qui bravons au quotidien les difficultés dans l’accomplissement de notre mission ?
    Arrêtez ça sinon, nous allons sortir contre vous comme nous l’avions fait contre le RSP. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 07:09, par warzat
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    le dispositif mis en place par leur ministre, n’autorise plus les malversations, même le fond commun comme ils le veulent ne leur permettra plus de mener le train de vie à jamais révolu par rapport aux autres fonctionnaires. tenez bon madame, les milieux honnêtes vous soutiennent, pas des magouilleurs de bas de gamme.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 07:25, par BEMKAYONDO
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Pendant que des contribuables triment pour payer des impôts que vous augmentez chaque jour alors qu’ils n’ont pas de travail et souvent n’ont rien pour leur survie, vous pillez et dilapidez cet argent pour récompenser des gens qui ont leurs salaires et qui détournent les retenues opérées sur lesdits contribuables alors que vous dites aux gents de faire des efforts pour le développement du pays. A ce rythme je pense que les contribuables, les sans emploi, les paysans et les autres fonctionnaires doivent aussi se plaindre car l’argent du pays c’est pour tout le monde et pas pour que une partie des fonctionnaires se taillent la part du lion. Vraiment j’étais content du changent mais je le regrette du fait de la gouvernance des nouveaux maîtres de mon pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 07:25, par Naba
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Enfin, le Gouvernement se réveille et dit tout haut ce que les gens pensent tout bas : ce sont des tentatives de déstabilisation. Roch ne parle jamais au hasard, s’il le dit c’est qu’il a la preuve. Il n’ y a que les CDPistes et apparentés qui veulent faire croire que c’est une simple lutte syndicale car même les anciens syndicalistes vous le diront, les grèves actuelles ne sont plus du syndicalisme. Il y a juste quelques comparaisons à faire : combien de jours ce syndicat des impôt et du trésor a travaillé en 2017 et par contre combien de points de concession ils ont eu sur l’ensemble des points de revendication !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 07:40, par RAZOUGOU
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    "En rappel, l’un des engagements du protocole d’accord est relatif à la relecture du texte portant conditions et modalités de répartition du Fonds Commun des agents de la DGTCP. Dans cette même dynamique, le Syndicat National des Agents des Impôts et des Domaines (SNAID) a également demandé la relecture de l’arrêté portant conditions et modalités de répartition du FC des agents de la DGI."
    Quel rappel ? De grace, ne vous foutez du peuple. S’agit-il du protocole d’accord mouta mouta dont on a réclammé en vain une copie ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 07:47, par Game over !
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Le jeu est terminé ! A cause de ces grèves en désordre, notre Cher Faso n’arrive toujours pas à décoller. Il faut mettre fin à ce désordre caractérisé et instrumentalisé. Celui-là qui pense que son salaire est insuffisant peut demissionner comme moi de la Fonction Publique et faire ses propres affaires. On ne peut pas honnêtement devenir riche en allant toucher un salaire chaque mois ; ayez le courage de demissionner, d’entreprendre et vous verez que vous allez devenir riche. Game over !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 07:54, par le justicier
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    mieux vaut que périssent deux individus que périsse le système le gouvernement doit lâcher ces deux DG ils savent ce qu’ils se passent . C’est comme la police comment un DG peut il s’accaparer d’une part incommensurable par rapport aux autres agents.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 08:05, par DIALLO
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Y’a en marre de toutes ces mouvements d’humeur, Il y’a beaucoup de maitrisare qui n’attendent que de servir l’Etat. Que ceux qui ne veulent pas travailler soit radiés purement et simplement, cela va dissuder les autre ministères.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 08:10, par Voltaïque Indigné
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Pourquoi Salifou DIALLO à l’assemblée nationale n’aide pas le gouvernement en votant une loi qui rend illégale tous les fonds communs ?. Si une telle loi est votée elle s’applique à tous : le gouvernement trouvera un alibi juridique pour ne plus payer 35 milliards pour motiver des travailleurs qui ont déjà un salaire, les travailleurs éligibles ne pourront plus parler de droit acquis parce ne reposant sur aucun fondement jurique et mieux, déclaré illégale par une loi de la Republique et les travailleurs non éligibles y verront un Acte de justice .
    Alors Salifou la Gâchette, toi qui le premier à parlé de patrimonialisation du régime de Blaise, il faut venir encore au secours du Burkina ; si tu me lit convoque une session extraordinaire pour voter la loi qui interdit les fonds communs pour sortir le Faso de cette merde. Au fait au USA en France, en Allemagne, au Japon .....le fond commun existe t-il ?.

    Répondre à ce message

    • Le 17 juillet à 13:05, par Belco
      En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

      Pour toi c’est de l’aigreur, de la sorcellerie . Tu as fait leur concours et tu n’as pas eu non ? comment quelqu’un peut il être méchant comme cela contre son frère ? Même si toi tu n’as pas eu la chance d’être là-bas, tes petits frères et tes enfants peuvent se retrouver là-bas aussi un jour. Jouons molo molo. Du reste tu peux lutter dans ton syndicat pour améliorer ta condition de vie aussi non ? Vraiment, ce n’est pas humain ce comportement.

      Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 08:19, par La H
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Ah bon les bébés gaté de la fonction publique veulent aller en grève ? C est locasion au gouvernement d faire table rase sur les vielle methode d traitement injuste. on en mare d ces gens qui nous fatigue avec leur FC. sil insistent . mettez les a la disposition dautre ministère. ils vont prendre pirogue pour rejoindre leur poste là ils auront fond de travail.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 08:22, par Marou
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    On jugera ce gouvernement sur le peu de crédibilité qui lui reste c’est à dire sa capacité à nous montrer sa fermeté dans le cas d’espèce en cas de non respect des injonctions faites. y en marre à la fin de ces mouvements de grèves, de sit in répétitifs.
    le problème de l’iuts des agents de la fonction publique est posée depuis et personne ne semble en faire sa préoccupation en commençant par les premiers concernés. c’est le privé qui fait l’économie et si ces agents partaient tous en grève quel argent vous aller encaisser ? c’est par patriotisme qu’ils sont là à patienter.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 08:48, par tapseureula
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Ouf !!!!! Enfin ! Le gouvernement montre du muscle. ce n’est pas tard ; Il faut sévir de la plus belle manière pour montrer l’exemple. 35 milliards pour motiver des gens qui sont déjà payés grassement, j’avoue que ça fait très mal aux autres travailleurs qui ne déméritent pas ; Trop c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 08:51, par N’Yafientô
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Alignons ts ces fonctionnaires selon une même grille salariale cpte tenu du grade, de la catégorie,de l’échelon ,etc.
    Y compris ces littéraires de magistrats ainsi que les douaniers et consorts.
    Ceux qui ne s’y plairont pas n’auront qu’à changer de statuts.
    Y en marre pardi !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 08:57, par napoko
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    remettez ces irresponsables a leurs parents pour réemploi dans d’autres secteurs (champ)avec pour interdiction tous emploi dans le secteur public ou privés au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:06, par maat83
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Excusez que je sois un peu trop direct, mais le développement se fait dans l’ordre, pas dans le désordre. Et il faut commencer par là. C’est ce que Thom Sank a fait et en 4 ans il ya eu résultat.
    Primo, il faut que le gouvernement lui-même commence à appliquer ses propres règles ! Normalement , pour toute grève intervenue avant le 20 du mois, la retenue doit être faites dans le même mois, ou a plutard le mois qui suit. Pourquoi le gouvernement tarde à appliquer les retenues sur salaire pour motif de grève ?. Il semble que depuis les grèves de début d’année, voire 2016, aucune retenue pour motif de grève n’a été faite.
    Secondo, pour certains type de poste (ex : nomination) si l’intéressé n’est pas à son poste le jour d ela gève ou s’il n’envoie pas la liste des grévistes, il devra être remplacé immédiatement au conseil des ministres qui suit.
    Tertio, former une masse critique de personnel des impôt et du Trésor, en cas de grève vous trouverez des remplaçant prêt pour assurer le service minimum. Bien entendu avec des ingénieurs informaticiens pour débloquer les serveurs si besoin.
    Juste une contribution

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:09, par Zanwa
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Cette fermeté n’est pas assez !!!!
    Ce sont les enfants de Bembamba et de Blaise Compaoré eux qui ont divisé l’administration publique pour mieux reigner. Corruption de tout un ministère pour taire la grande corruption gouvernementale !!!Pauvre de ce pays.Comment peut-on accepter un chantage qui va jusqu’à destabiliser une nation.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:10, par SANA
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    J’ai tjrs dit que ds tte négociation il faut savoir flechir sa position pour qu’on puisse arrondir les bords. Tous les jrs syndicat du trésor, syndicat des impôt alors q c’est vous les privilégiés de la fonction publique. Votre FC par an depasse de loin votre salaire annuelle, ce qui veut dire qu’au finish ils ont au moins 2 fois leur salaires (Un agent qui touche 200 000 se retrouve avec une moyenne de plus de 400 000 par mois). Mieux le FC n’est pas mensuel, il est trimestriel dc vs permet de réaliser des investissements que les autres fonctionnaires sont obligés de prendre des prêts pour faire. Chers amis faites pardon ! De toute façon, "Celui qui s’assoie mal, s’il tombe c’est son problème".

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:25, par Assapè
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Il n’y a rien et il n’y aura rien. Ce gouvernement a donné à plusieurs reprises son irresponsabilité et ceci vaut cela. Il a tous les moyens de communiquer sur les mesures qu’il prétend avoir mis en œuvre. Pourquoi il ne l’a pas fait pour rendre compte à l’opinion ? Il n’y a pas de crime à se battre pour de meilleures conditions de vie et de travail.D’ailleurs c’est ce que chacun fait au quotidien.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:28, par GOORKO
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Le gouvernement doit être clair et explicite envers les travailleurs, sinon nous serons toujours dans les problèmes.faire la pluie et le beau temps n’est pas la solution au problème actuel des agents du MINEFID.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:33, par Mninda
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Il faut les virer tous sans État d’âme .Il faut supprimer les fonds communs pour que tout le monde soit traité à égalité . Point barre .

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:35, par GOORKO
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Le gouvernement doit être clair et explicite envers les travailleurs, sinon nous serons toujours dans les problèmes.faire la pluie et le beau temps n’est pas la solution au problème actuel des agents du MINEFID.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:36, par Code
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Fermeté ! fermeté ! nous avons trop entendu ça dans pays là. Respectons un jour nos engagements pour un Faso nouveau car en Mooré ne dit-on que" Anus est mieux qu’une bouche qui ne tient pas à sa parole". Laisser l’opinion nationale de coté car elle en a marre de la filouterie qui lui est toujours servie au menu.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:40, par ABOU
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    TU ES JOURNALISTE ? POURQUOI C’ EST LE MINISTRE QUI FAI LE JOURNAL.PENDANT QUE LE JOURNALISTE EST PAYE POUR ça ...LIBERTE DE LA PRESSE........HO.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 09:43, par Dire
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Franchement il faut que le gouvernement prennent ses responsabilités. C’est la première fois que je vois un gouvernement sans un minimum de fermeté. C’est pas possible ! Des gens qui ont un salaire et qui refusent de travailler pour une histoire illégale de font commun qui dépasse d’ailleurs le salaire. Nous nous sommes totalement démarquer de la voie du développement. Si ces gens avaient un minimum de patriotisme, ils allaient arrêtés de compromettre l’avenir de nôtre pays parce que trop c’est trop. Surtout que c’est eux les fonctionnaires qui ont les plus grandes richesses à travers le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 10:08, par kouma
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Il nous faut le contenu de l’accord pour nous permettre de nous prononcer en toute connaissance de cause. Sinon, je m’en fout.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 10:11, par Nansamda
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Bonjour,
    Le gouvernement pensait qu’avec les caresses il pouvait mettre fin l’égoïsme des différents syndicats du service publique.
    Comment les agents du trésor peuvent penser que ce sont eux qui font rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat ? Et les contributeurs (les commerçants, les autres citoyens) ne bougent pas qu’est que vous pouvez faire ? Les honnêtes citoyens donnent leurs contributions pour la Nation et vous pensez que c’est qui faites l’argent. Qu’est que vous faites d’extraordinaire pour mériter ce que vous percevez en plus de votre salaire ? Vous êtes des manœuvres du peuple rien d’autre. On voit que dans le pays des hommes intègres l’IMPÉRIALISME est bien encré dans l’administration. Malgré vos salaires qu’elle est la qualité du service rendu ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 10:23, par bakus
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Mrs les syndicats je pense que vous en faites trop. le peuple ne saurait tolérer cela, car pour une cuisine interne pour le partage de votre gâteau c’est encore le gouvernement- et le peuple qui doit en pâtir. N’oubliez que qu’il y’a beaucoup de jeunes burkinabé qui sont bardés de diplômes finance et science eco et que pour un esprit patriotique relaveraient la pente dont vous nous faites subir. Ce n’est de ces comportements qu’on vous attendait après l’insurrection. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 10:31, par Michou TOE
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Moi à mon sens il faut qu’on en finisse avec cette histoire de fonds commun. Si le Gouvernement Burkinabè s’estime honnête et sérieux, soit il étend ce fonds commun à tous les agents de la Fonction Publique, ou il le supprime simplement et purement. On ne peut pas faire de deux poids deux mesures dans une administration, et vouloir de l’ordre en son sein. Dites-nous quel agent public (et même privé, et le secteur informel) ne fait pas rentrer de l’argent dans le Fisc ? Qu’on nous le montre, et nous allons comprendre les exactions du SATB et du SNAID, et le laxisme du Gouvernement.
    Dites-nous un peu, si vos diplômes et votre formation ont été plus validés que ceux des autres agents, chers agents du Trésor et des Impôts. Vous croyez peut-être que c’est vous qui créez l’argent et les autres ne font rien. Vous travaillez plus que les Enseignants, plus que le corps médical, plus que les Administrateurs ? Ou peut-être comme vous aimez le faire croire eux ils ne font pas rentrer l’argent. Arrêtez vos piétinements inutiles. Vous vous mettez tout le monde sur le dos. Rappelez-vous le RSP. Vous êtes aussi une terreur et un objet d’énervement avec cette histoire de fonds commun, et vous êtes en train d’aller droit dans le mur. Continuez et vous verrez. Un adage dit qu’à force de trop danser on finit par mettre le doigt dans l’œil du griot (qui va s’énerver et finira par ne plus jouer pour ta danse). Vous exagérez impunément.
    A propos j’aimerais évoquer ce que nous vivons (Agents des CT) avec les Percepteurs (Receveurs municipaux des Communes). Les frais alloués pour les recouvrements de recettes sur le terrain qui sont censés revenir à ceux qui font le travail, sont souvent usurpés par ces Percepteurs, ou donnent une petite partie à l’agent communal qui fait le gros des recouvrements sur le terrain, connaissant déjà les conditions de vie et de travail des agents communaux. Malgré tous ces fonds que vos responsables provinciaux s’arrogent au détriment des agents des CT, vous continuez à agacer les gens. Nous irons aussi en grève pour exiger que soit vous sortiez vous-mêmes pour faire ce travail ou pour que les frais de recouvrement reviennent en grande partie aux agents qui font le travail. Tenez-vous pour dit ! Nous mettrons le Gouvernement à contribution pour ça. Il faut qu’il y ait des textes à cet effet.
    Quant au Gouvernement, moi je crois que si vous continuez à octroyer impunément ce FC aux agents du Trésor et des Impôts, vous êtes d’accord que les grèves ne finissent pas au Burkina Faso, parce que vous révoltez les autres agents publics. La logique est que si vous pouvez allouer ces fonds aux agents du Trésor et des Impôts en plus de leurs salaires et autres indemnités que d’autres agents n’ont pas, vous avez de gros moyens pour devoir le faire pour tous. Alors assumez-vous chers Messieurs et Dames du Gouvernement. Prenez des décisions sensées. C’est le moment de rompre ce fil, et mettez tout le monde sur le même pied d’égalité, ou bien arrêtez de dire qu’il n’y a pas assez de ressources. Moi je ne vous crois pas.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 10:35, par Le Faso d’abord
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    C’est le moment qu’impose la nature de supprimer le FC qui est une discrimination criard entre les fonctionnaires burkinabè. En rappel le FC est octroyé aux agents du Ministère de l’économie par un simple décret pris par leur Ministre en son temps. Le FC n’est même pas attribué par conseil des Ministres. Quand Amina Bila avait voulu tranché définitivement la question du FC elle fut séquestrée. L’histoire nous apprend aujourd’hui qu’elle avait raison.
    SUPPRIMEZ LE FC !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:02, par noonga sida
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Je n’ai jamais été d’accord avec la philosophie de ces FC. Tous les secteurs travaillent pour le développement du pays. Les travailleurs du trésor ne font que la collecte de ce que les autres ont produits et ils enlèvent une partie de ces productions consenties à la sueur des autres travailleurs qu’ils appellent fonds communs. Ils se les partagent allègrement et injustement au vu et au su de tout le monde (une sorte de corruption normalisée). C’est dans ces mêmes circonstances que vous voulez combattre la corruption au niveau des autres secteurs. Réparez d’abord le tort causé aux autres travailleurs sois élargissant la répartition de ces fonds communs ou en les supprimant simplement au regard de la conjoncture actuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:13, par lebronze
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    a l’attention de tous les internautes qui écrivent, sachez bien que seule la lutte paie et tant pis pour ceux qui ne veulent pas lutter. c’est la lutte qui a amené ce régime au pouvoir en rappel le coup d’état de guingueré en septembre 2015. et puis sachez que la mise en œuvre du protocole d’accord que ce gouvernement a lui même signé avec les syndicats qui pose problème. ce protocole d’accord que le gouvernement a voulu tenir secret et a sa demande que le syndicat aussi ne voulait pas polémiquer la dessus. le chien aboie , la caravane passe. l’option de diviser pour régner ne marche pas ici. naan lara, an Sara.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:14, par Burkindi
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    On en a marre de ces syndicats (SATB et SNAID) ! qui ne veulent pas servir le pays. Que le gouvernement supprime les FC (Fonds Communs) parce que c’est de la pure gabegie. Pendant qu’on a des écoles sous paillotes, des routes dégradées (ex : l’axe Fada Ouaga), des ambulances foutues, des projets de routes en bitumages qui n’avancent pas et tout ça faute d’argent, voilà que quelques individus (SATB et SNAID) se partagent gratuitement plus de 30 milliards par an au titre de FC. C’est eux qui doivent partir et non leurs responsables qui luttent pour faire rentrer les sous par tous les moyens. Que le gouvernement les (SATB et SNAID) mettent aux pas.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:21, par yerbanga joel
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    bravo au gouvernement et ça va en droite ligne vraiment du voeux du peuple bukirnabe ; on ne peut comprendre que des agents recruter et payer les contribuables continuent a narguer le peuple pour des histoitres de fond communs mais ou le fond communs pour le peuple alors. Des bandes de voleurs et des voyous qui pillent le fisque nationale mais qui refusenr de travailler. On a compris comme il n’ya la possibilite de voler les voilà dehors et chacun connait ses droits maintenant mais le peuple à droi aussi aux sevices que vous devez leurs donner. BRAVO AU GOUVERNEMENT ET ENCORE BRAVO

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 11:28, par VERITE
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    TROP C’EST TROP
    Ces syndicats en viennent à une exagération abusive.
    Ce n’est même pas des travailleurs
    C’est juste des bandes de dealers
    Le gouvernement doit penser au renouvellement de cette bande de racaille
    Le gouvernement aura le soutient du peuple
    En quoi ces agents sont-ils plus méritant que les médecins ?
    Foutez les tous dehors : on a des jeunes diplômés qui ont besoins d’emplois

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 12:03, par Aboudra
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Qu’ils aillent en grève. On verra s’ils auront le soutient de l’UAS, de la société civile et de la population. Etant entendu que leur mouvement est illégal conformément à la loi du travail, et sans la soutien de ces derniers, ils peuvent se retrouver à la place des ex RSP. Que chacun s’approprie des lois et les textes de la république.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 12:04, par agent de la DGI
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    chere internauts, vous savez, ne parler pas de ce que vous ne maitriser pas. la greve est venu tout simplement parceque le directeur général du Trésor burkinabè et celui des impots ne veulent pas dimuer leur part de responsabilité pour faire profiter aux agents.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 12:21, par Opinion Nationale
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    "Le Gouvernement par la présente déclaration tient à apporter l’information juste aux travailleurs du Trésor public, aux usagers et à l’opinion nationale".
    Regardez moi ça . On vous a réclamé à cor et à cri de publier votre accord, vous avez refusé et maintenant vous voulez prendre à témoin l’opinion nationale. Quelle opinion nationale ?.
    Donc publiez d’abord votre fameux accord et on vous suivra .

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 12:31, par agent de la DGI
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    RANGO felicitation Monsieur le ministre. mais rappellez vous que si blaise est partie fait très tres attention. vous jouez trop au RANGO

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:05, par NGONGA
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    BRAVO, BRAVO et encore BRAVO au Gouvernement pour cette fermeté longtemps attendue attendu par le peuple. Place maintenant à l’action, sinon en ne vous croira plus jamais.
    Ce qui me fait mal dans tout ça, c’est que non contents de paralyser l’administration toute entière, ces fainéants ont les moyens pour louer bâches, sonos et de s’adonner publiquement à des jeux de société parce qu’ils sont en grêve ou en sitting. Donc ils ne travaillent pas, dérangent les services environnants et narguent le peuple qui grouille pour gagner sa pitance quotidienne. Si tous les syndicats se solidarisent avec ces mouvements, c’est le peuple entier qui va les combattre. y en a marre à la fin.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:09, par La loupe
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Bonjour. C’est très mesquin de la part du SATB et du SNAID. Cette grève intestine et égocentrique va couter combien à notre chère patrie ? C’est parce que y a beaucoup de diapo de ce ministère qu’on a ce désordre ou-bien c’est un sort qu’on vous a jeter ? Faites pardon, autrement vous risquez d’apprendre dans la douleur. On vous regard, on vous suis mais on vous croit plus. Est-ce que avec de tels comportements si on demandait aux salariers 500F/mois pour la réalisation d’infrastructures sociales au profit de nos populations, afin de se passer de l’aide extérieure surtout française, vous auriez accepté même ? Comme disait quelqu’un "les conséquences conseils plus" donc continuez si vous voulez. Bonne chance nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:17, par Mafoi
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Quand on a un gouvernement mouta-mouta,il ne faut jamais s’attendre à de la rigueur au niveau de la gestion de l’Etat.Le président Erdogan a mis aux arrêts des milliers et des milliers de fonctionnaires indélicats mais la Turquie ne s’est pas écroulée pour autant.Plus près de nous,le président tanzanien a rayé d’un trait de plume plus de 7000 faux fonctionnaires avec leurs faux diplômes en avril et pourtant la Tanzanie n’est pas rayée de la carte du monde,elle respire même mieux maintenant.Dans la vie quand on est un homme d’Etat,il faut savoir se faire respecter.Parmi tous ces gâteux galeux qui passent leur temps à nous pourrir la vie,combien possèdent réellement de vrais diplômes ?Ils ont passé leur temps à tricher et continuent de tricher avec nos maigres ressources.Trop c’est trop,il est temps de mettre le holà

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:23, par James
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Bonne prise de position chers honorables membres du gouvernement PKT. Ces agents sont minoritaires pour nous pourrir la vie. Ils sont passibles de licenciement comme tous les autres fonctionnaires s’il ont assez pillé la richesse du pays pour vouloir se reposer et utilisé cet argent pour se chercher dans la vie. Ils ne sont pas plus nombreux que le groupe des enseignants licenciés au tant du président Thomas SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:24, par Nedpatoima
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Ces gens nous pourrissent la vie avec ce Fonds de la honte. La solutuion est de supprimer tout simplement le FC. Point barre. Que font-ils de plus que les autres travailleurs pour meriter ce FC ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:33, par LE CHIEN ABOIE LA CARAVANE PASSE
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    LE CHIEN ABOIE WOH WOH, LA CARAVANE PASSE
    LE CHIEN ABOIE WOHHH WOHHH, MAIS LA CARAVANE PASSERA TOUJOURS

    1 JALOUX, DES JATAO

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 13:35, par BIEN
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    On aurait compris ce syndicat s’il avait publié l’accord qu’il a signé avec le gouvernement. Ils nous l’ont caché ni eux ni le gouvernement n’ont voulu en parlé. Si c’est pas au BF, ou est ce qu’on peut voir des conneries pareilles. Vous signez des accords impliquant des engagements financiers que nous tous devons payer et vous refusez de le publier ? Vous croyiez nous rouler mais votre piège va se refermer sur vous. Avec un gouvernement aussi malhonnête comme vous ne pouvez l’imaginer, vous devriez faire la cour à l’opinion. Mais vous avez ratez l’occasion. Vous auriez du faire comme les gars de la culture, après accord ils ont publié le protocole et chacun s’est fait une idée.
    Gare au gouvernement s’il ne sévit pas cette fois-ci. Je crois que y a des CISU, gestionnaires ou autres qui peuvent bien faire ce boulot.
    Vous risquez avec cette greve de convaincre le gouvernement de broyer les syndicats tellement elle est inopportune. Vous avez vu ce qui est arrivé aux mutins à Bobo ? c’était la mutinerie de trop. Laissez les autres revendiquer le minimum, pour vous ca peut attendre surtout que vous avez deja un accord.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 14:35, par C’est pas la peine
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Avec cette sortie du gouvernement, il me paraît que ce dernier ignore les la réalité des faits dans cette affaire. Cette déclaration a été surement préparée par les premiers responsables décriés pour leur gestion opaque qui veulent couvrir au nom d’un nouveau principe qu’ils viennent d’ériger et qui était jusque-là méconnu dans la fonction publique pour protéger leurs ouailles. Prenons le cas de la Direction Générale du Trésor et de la Fonction Publique, près de deux (200) agents ont été directement intégrés dans cette institution par les « mogos puissants » sans recours aux procédures de la fonction publique. Et on demande au fils de Partaabtalé qui a subi toutes les intempéries pour déposer sn dossier de concours d’être solidaire et d’être l’égal de ceux-ci. Alors qu’aucune règle relative aux responsabilités et à la mobilité du personnel ne s’applique à ceux-ci. Il suffit de faire une revue des responsables de l’époque pour s’apercevoir que les « heureux bénéficiaires » étaient des fils, neveux, copains….. Le départ à la retraite était récompensé par l’octroi d’un poste au Trésor à la descendance. Dans ce cas les exemples foisonnent : KIEMA Hilaire a eu le matricule grace à sa mère alors secrétaire au Trésor, OUEDRAOGO Idrissa , ZAONGO K. Maurice, ZERBO Abdoualye sont venus grace à leurs pères respectifs,…….Le Comble l’ex Trésorière Régionale du Nord Emillienne SAWADOGO devenue par la suite ACCT a eu à placer quatre membres de sa famille, tous des SAWADOGO. Sans oublier un chargé d’études du nom de Jenan Noel SAWADOGO, membre du Comité de suivi de la mise en œuvre du protocole qui a placé un de ses ouailles au Trésor, un autre SAWADOGO. On comprend bien donc que cette déclaration est guidée par un intérêt : la préservation des avantages conférés aux « bons petits ». Pour l’excellence et le mérite, revenez après.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 14:43, par l’aurore
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Enfin le gouvernement se réveil de son sommeil.Dans d’autres ministère ,il faut revoir le fonctionnement des DRH pour le traitement diligent des dossiers d’avancement et de reclassement.Certains agents sortis de leurs écoles professionnels n’ont toujours pas été reclassé pour qu’ils puissent bénéficier des retombées de leur promotion pendant ce temps des syndicats du trésor veuillent aller en grève tout simplement ils veulent partager des fonds communs ,fonds à nous tous
    Vivement se réveil donne le ton aux différents DRH./MINISTÈRE de ne pas se jouer des dignes fils du FASO

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 15:46, par Youth
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Une astuce pour ce ministère, pourquoi ne pas aller vers le portefeuille électrique pour les postes des péages avec la contribution des opérateurs de téléphonie mobile ? Pour combattre le vol au niveau de ces postes et même mettre les agents en sécurité ? Voici bien des points qui devraient ressortir dans la lutte syndicale au lieux de ces avantages que les uns recherchent.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 16:03, par sombo
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Tous les travailleurs publics participent à la création de la richesse. Pourquoi prendre un fonds commun pour d’autres en ignorants la masse ? Il sera important que le gouvernement relit les textes pour mettre les travailleurs au même pied d’égalité. L’amélioration des conditions de vie est necessaire pour tout travailleur. Mettons en pratique la bonne gouvernance et que chaque travailleur fasse le travail pour lequel il a été recruté sans prétendre à des avantages particuliers.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:34, par Dotéré
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Monsieur le gouvernement, le karité est tombé dans le panier de son chercheur. organise rapidement la table ronde de la fonction publique sur la grille salariale afin que les agents de la santé de l’enseignement et surtout des deux parents plus pauvres de l’agriculture et de l’élevage puissent se sentir comme des fils du père. Deux ministères où les agents utilisent leur propres motos pour parcourir les hameaux de culture avec des appuis dérisoires et rares en carburant à vous faire verser des larmes. Que le seigneur vous garde dans le couloir de cette décision afin que vous ne déboitez pas car cette occasion ne doit pas passer.
    la récitation des chapelets à commencé dans la famille des fonctionnaires et tous les prophètes sont debout pour accompagner cet événement qui voudra prôner évidemment la justice et l’équité.
    Que dieu bénisse le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 17:45, par Vraiment
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Il faut licencier sans management tous ceux qui seront absents demain. Il faut que le top départ de la chasse à ces enfants mal élevés commence. On est fatigué. J’ai envie de dire au Gouvernement de faire signer des actes de patriotisme aux diapo (ivoiriens) avant leur entrée dans la fonction publique. Sinon, on tire droit vers la chienlit généralisée.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 18:02, par Nankatoli Assouma Nabooh
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Cette greve sera aussi impopulaire que la greve sans service minimum des agents de sante. Vous verrez. Aucun mouvement syndical ne peut reussir s’ il n’a pas la legitimite populaire. L’ idee des fonds communs est vilaine. Pourquoi cette injustice sociale ? Vous croyez que l’ instituteur ou l’ infirmier fait entrer moins d’ argent que vous ? Vous ne comprenez rien. La fonction publique est un systeme. Je propose que si FC il y a, qu’ on la redistribue pour tous les fonctionnaires. C’est parce qu’ on ne demande pas aux enseignants de percevoir dde l’ argent. Sinon si on taxait les eleves 50 f 50 f pour les retards, les sorties, les visites de leurs parents a l’ ecole, si on retrocedait 20% des frais de scolarite aux enseignants, si pour chaque eleve admis ils avaient 10% des frais de scolarite, etc. , ils ne seraient pas aussi aises que vous. Si moi j’ etais fonctionnaire, meme medecin, en tout cas, j’ allais etre clairement jaloux de ces agents du tresor ou des impots. Je n’ allais meme pas cacher a jalousie parce que voila des gens qui opassent les nuits a boire du cafe noire pour apprendre des mots bizarres de maladies et et de medicaments et a la fin ils n’ ont que 200mille par moi. Un agent cycle C de l’ ENAREF qui a plus appris a faire des koutcha qu’ a produire des recettes ou bien les garder, il vient et commen avec 100 mille francs. Pire, chaque trimestre, on lui remet2 millions. A la fin de l’ annee, il se tape 8 millions plus ses 100 mille X 12 egale 1200, donc au total il a presque 10 millions de francs sans compter ses autres kouitcha. Mais toi tu dis que tu es medecin, tu n’as meme pas 3 millions par an. Comment voulez vous que les gens ne soient pas jaloux ? Vous buvez le sang de nous tous et vous voulez qu’ on vous saute au cou ? Si c’est ca ent tout cas, moi je vais etre jaloux de vous. L’ injustice criarde comme ca la, ca cree des maux de coeur. Le gouvrnement aussi est responsable. Qu’ il gere.. Sinon si fonds communs il y a, pourquoi ne pas l’ etendre a tous les fonctionnaires parce que la fonction publique est un systeme, quand meme. Les agents du tresor et des impots ils travaillent a collecter nos fonds et a les garder, mais pendant qu’ ils font ca, les enseignants enseignent aussi nos enfants qui vont aller un jour dans ces services, la, les infirmiers soignent nos enfants et leurs parents, les agricultueurs aident nos parents cultivateurs a cultiver et c’est ce que nous tous on mange, les policiers et gendarmes assurent notre securite. Vraiment, a al fin de cette annee, je quitee la fonction publique parc euqe ya trop de choses qui m’ enervent.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 19:08, par Pardon venez supprimer le FC
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    ceux qui n’ont d’autre leitmotiv que "il faut supprimer le FC" nous font rire, nous autres agents qui en bénéficions. l’aigreur et la jalousie va les tuer un beau jour, parce que leur rêve ne se réalisera jamais dans ce pays. jamais, jamais !!! on est là et on verra bien qui a raison. Esprit de médiocrité et de nivellement par le bas quand tu tiens certains fonctionnaires et autres jaloux...

    en attendant, la caravane de l’application des protocoles d’accord passe comme d’habitude et en plus on a encore lancé le concours de recrutement des agents du MINEFID (pour ceux qui rêvent secretement du FC tout en insultant les agents qui le perçoivent).

    Pour les autres qui sont de bonne foi sur ce forum, je les invite se renseigner ou faire eux même leur recherche : le FC n’a rien d’illegal ni d’illegitime. ce n’est pas une invention du Burkina. Il existe dans tous les pays francophones et européens dont le BF s’inspire. Et les taux pratiqués ailleurs sont beaucoup plus motivant qu’au BF, sans déclencher les tirs croisés et machinations empreints de jalousie noire. fouillez et vous saurez et la vérité vous affranchira de l’aigreur.
    d’ailleurs au BF il n’y a pas qu’au MINEFID que ça existe, d’autres ministères sont concernés. mais bon, comme il est de bon ton actuellement dinsulter le trésor et les impôts, allez-y ! nous on prend ça et on se bat pour que ça augmente même. ceux là mêmes qui ont échoué au concours de l’Enaref sont ceux qui sont là tapis derrière leurs claviers à deverser leur bile ! À qui la faute si vous n’êtes pas bénéficiaires du FC ? c’est nous on vous a empêché de lavoir ? dormez seulement. Sinon venez supprimer le FC on va voir. Tchrrrrrr !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 20:08, par Deb
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Rien de nouveau. Juste un réveil gouvernemental pour me rappeler qu’un texte existe qui encadre les mouvements de grève. Pauvre Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 21:03, par Justice
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    A ces agents qui nous pompent l’air avec leur FC, il y a par exemple des vaillant enseignants qui sous des hangars font 100% au CEP. Qu’est-ce qu’ils ont en plus de leur salaires ? Je pense que c’est l’Etat qui est le responsable de ce bordel. Je pense que lorsqu’ils vont lancer débrayage, tous les agents de la fonction publique doivent entrer dans la danse pour réclamer leur FC. S’ils savent écrire et manipuler des chiffre, c’est parce que des gens on fait leur travail sans FC. Ceux qui parlent de jalousie sont malhonnêtes et ingrats car ils ont oublié d’où ils viennent. Chacun doit faire l’effort de retrouver son maitre du primaire et s’il est honnête, il doit avoir les larmes aux yeux. Ce que je dis vaut pour tous les députés, ministres, le president himself..... Sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 22:04, par clairevoyance
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Je supporte les luttes syndicales, beaucoup de courage et en avant pour la victoire face à un gouvernement de racailles.

    Répondre à ce message

  • Le 17 juillet à 22:04, par clairevoyance
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Je supporte les luttes syndicales, beaucoup de courage et en avant pour la victoire face à un gouvernement de racailles.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 00:06, par Jean Gabriel Yaméogo
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    La sortie musclée du gouvernement est inopportune ! Il s’est mis le dos au mur et après ! Si le syndicat ne recule pas et que les menaces sont mises à exécution, la situation va aller de mal en pis. Il faut éviter les invectives dans ce genre de situation. N’oubliez pas qu’on n’est pas en régime d’exception. Vous avez ouvert la boîte aux pandores alors négociez pour la refermer au lieu de bander les muscles flasques.

    Dans cette affaire, le gouvernement s’en sortira affaibli et cour le risque d’un séisme pour se sortir d’affaires. Comme on dit en justice : "un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès."
    L’avis de Bernard DELEFORTERIE (La Chapelle Gaceline)
    "Les frais de justice, le temps passé, les effets d’angoisse quant à l’issue du procès sont autant d’éléments à prendre en compte. Sans compter sur un ennemi potentiel, alors que l’arrangement permet de faciliter les échanges humains." (08 juin 2007)
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 04:52, par MOREBALLA
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    L’heure n’est pas aux biceps. Quand le physique prenne le pas sur la physique, aucune digue ne pourra contenir l’eau de la colère sociale. Le CNR a licencié des instituteurs où la peur du régime fut la seule sève nourricière et poison de l’hécatombe de ces victimes collatérales des guerres internes aux révolutionnaires d’alors ; mais si d’aventure le gouvernement Rock licencie une catégorie de fonctionnaires pour effet de grève , elle se licencie de facto, l’année 1984 est très de la période 2011 à 2017. Sans le gouvernail de la conciliation et du questionnement de soi, la méchanceté et la malhonnêteté ne peuvent que prendre la place de l’intelligence managériale. Le vol de l’albatros est si gauche à cause de ces grandes ailles, pour dire que le mal de la présente gouvernance se trouve dans le fruit et nulle part à ailleurs. Aucun Burkinabé n’est plus une monstre politique que quiconque, seulement nous nous évitions de nous intéressés que des actes inintelligibles sont actés. Le poisson se dirige vers l’appât.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 08:34, par Patriote
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    TREIZIEME MOIS POUR TOUT LES FONCTIONNAIRES.ET ON EN PARLE PLUS.LE GOUVERNEMENT DOIT ETRE FERME SUR LA QUESTION. CES AGENTS NE FONT PAS PLUS QUE LA SAGE FEMME QUI LES ONT FAIT NAITRE DANS LEUR VILLAGE PROFONDS DU BURKINA OU ENCORE DE L’INSTITUTEUR QUI LES ONT APPRIS 1+1=2 POUR QU’ILS SOIT AUJOURD’HUI FONCTIONNAIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 09:38, par zamazoulouèssé
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Humm, wait and see, je n’attend de voir la réaction ferme du gouvernement, on fait du tapage et après y’a plus de suite, sachez que nul n’est dupe et tout finira par se savoir. Du reste les super agents ne doivent-il pas passer sous contrôle ?quelle carrière dans la fonction publique de ces agents du trésor et des impôts ?pour autant d’investissements.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 11:57, par warba
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    Il faut affecter les fonds communs à la réalisation de forages et écoles au profit des 302 communes rurales du Burkina.Avec 5 milliards on pourra réaliser au moins 1000 forages au profit de nos braves paysans.Cette injustice de servir un fond commun à une partie des travailleurs deja bénéficiaires de gros avantages doit prendre fin immédiatement.Je demande à la CGTB de reflechir par deux fois avant d’appuyer le SNAID qui est un de ses syndicats de base.Ce sont des comportements irresponsables,agités de quelques bilakros qui peuvent entrainer la remise en cause par l’etat des droits syndicaux acquis de hautes luttes par nos devanciers comme jo weder,soumane Touré,Tollé Sagnon et autres.S’ils persistent il faudrait les affecter dans les ministeres techniques comme la santé,l’eau,l’agriculture....pour une réeducation patriotique.Il ya actuellement beaucoup de jeunes cadres dynamiques pour gerer nos tresors.

    Répondre à ce message

  • Le 18 juillet à 13:15, par kabakourou
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    aigreur,trop d’aigris dans ce pays là.bande de jaloux,à force d’être aigris on finis par devenir acide.seul la lutte paie.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet à 09:08, par Adama MARE
    En réponse à : Débrayage annoncé du syndicat du Trésor : Le gouvernement burkinabè met en garde

    j’ai du chagrin d’entendre ces agents raconter des bobards à la tv en paix et même defier le gouvernement.La tolérance dont fait preuve le gouvernement est perçue comme une faiblesse.Quand nous voyons en Venezuela,au Maroc recemment la population dispersée lors des grève.Le Sit-in existe _t_il dans les textes de la constitution ?Le respect du protocole administraif est nécessaire et la democratie commence par là.Le patriotisme est la prrmiere qualité en democratie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés