Agression d’un animateur de radio Oméga : Les sanctions contre les artistes levées

vendredi 18 août 2017 à 00h55min

Ceci est une déclaration conjointe des organisations professionnelles de médias et d’entrepreneurs de spectacles, sur la levée des mesures adoptées contre certains membres de la CORA BF, à la suite de leur intrusion et de la commission d’actes de violences physiques et psychologiques à radio Oméga.

Agression d’un animateur de radio Oméga : Les sanctions contre les artistes levées

Le lundi 3 juillet 2017, les organisations professionnelles des medias ont pris des mesures pour marquer leur soutien indéfectible à la Radio Oméga mais également pour dénoncer les actes indignes de la CORA-BF (agression de l’animateur Ahmed KOSSA le 28 juin 2017).

Considérant que les membres de la CORA-BF ont fait amende honorable de leur acte commis à travers des correspondances adressées au média concerné d’une part et aux signataires de la présente d’autre part,

Considérant qu’un collectif des artistes avec à leur tête des pionniers de la musique burkinabè ont entrepris une médiation,

Considérant que des structures administratives (CSC, BBDA) ont entrepris des concertations suivies de médiation,

Les organisations professionnelles des médias et d’entrepreneurs de spectacles se sont réunies et ont décidé la levée des différentes mesures suspensives adoptées suite à l’agression de Ahmed KOSSA, à compter de la date de publication de la présente déclaration.

Toutefois, elles se gardent de toute interférence dans la procédure judiciaire engagée par Radio Oméga.

Les organisations signataires de la présente déclaration souhaitent que de tel acte ne se reproduise plus dans un organe de presse au Burkina.

Elles invitent les travailleurs des médias et du secteur de la culture à continuer à faire leur travail de façon professionnelle.

Ouagadougou, le 3 août 2017

Ont signé :

UNALFA UBESTV SYNATIC

ABISSI Charlemagne SARE Issoufou DRAME Siriki

AJB PLUMALERTE J2C

SANOGO Guézouma TIENE Richard OUEDRAOGO Youssef

SYNES ASSOCIATION DES ANIMATEURS RADIO ET TELE

BELEMTOUGRI Innocent SANE Daouda

Messages

  • Il ne fallait meme pas lever la mesure suspensive. Avec l’incivisme grandissant, il faut maintenant punir de la manière la plus sévère qui soit, afin de donner des leçons aux citoyens. Je vous prie de faire machine arrière et revoir cette levée de la mesure. Merci.

    • Ah ba, toi aussi tu es dur dèh ! Ce n’est pas suffisant maintenant ? Ils ont déjà souffert dèh ! Faut laisser comme ça maintenant on va avancer. Ce qui est sûr, c’est un sursis et on les a à l’œil. Moindre erreur et c’est la suspension définitive sans aucun excuse possible ; parole du Zongale, un Burkinabé civique à 150%.

    • Merci Zongale pour le message de conciliation. Vivement que les Burkinabè apprennent à se contenir et privilégier les voies de recours appropriées pour qu’on évite les dégâts matériels et surtout sociales.

  • Merci Zongale pour le message de conciliation. Vivement que les Burkinabè apprennent à se contenir et privilégier les voies de recours appropriées pour qu’on évite les dégâts matériels et surtout sociales.

  • Aux agresseurs en question, vous ferez mieux d’améliorer votre musique ou changer de métier si vous n’avez pas de talent que d’agresser les animateurs radio car ce n’est pas de la faute de ces animateurs si personne ne veut écouter votre musique, c’est de la votre. Moi en tous cas je reste sur mes sons Naija.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés