Décès de Salifou Diallo : Le soutien du parlement panafricain à Roch Kaboré

LEFASO.NET | Par Nicole OUEDRAOGO • jeudi 7 septembre 2017 à 21h11min

La disparition du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, continue de susciter de la consternation. Ce jeudi 7 septembre 2017, le président du parlement panafricain, Roger Nkodo Dang, a présenté ses condoléances au président du Faso, Roch Kaboré. Ce fut également une occasion pour lui, d’exprimer sa compassion au peuple burkinabè, après les évènements malheureux qui ont endeuillé le pays, le 13 août 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Décès de Salifou Diallo : Le soutien du parlement panafricain à Roch Kaboré

Roger Nkodo Dang se souvient d’un « grand frère et ami ». « L’un des plus grands souvenirs que je garde de lui, c’est devant ce pupitre, il y a, à peu près un an de cela, qu’il m’a assisté pour répondre à vos questions. J’en garde un très bon souvenir » a-t-il rappelé.

Pour le président du parlement panafricain, la disparition de Salifou Diallo est « une grande perte ». « Voilà un grand homme qui est décédé en Afrique. (…) C’était un apôtre de la paix, un panafricaniste, avec qui nous avons entretenu de bonnes relations et dont sa mort nous affecte beaucoup » a-t-il témoigné, soulignant que le décès du président de l’Assemblée nationale du Burkina n’affecte pas uniquement sa famille nucléaire, mais aussi, sa famille politique et sa grande famille internationale. Raison pour laquelle, en tant que président du parlement panafricain, Roger Nkodo Dang soutient qu’il était de son devoir, de venir présenter les condoléances des parlementaires au chef de l’Etat, à l’ensemble du gouvernement, au parlement, et à l’ensemble du peuple burkinabè.

« Aucun pays n’est à l’abri »

Cette visite a servi de cadre à Roger Nkodo Dang, pour présenter ses condoléances au peuple burkinabè, suite à l’attaque du restaurant Aziz Instanbul, qui a endeuillé le pays. De son avis, les attaques à répétition portent préjudice au pays qui s’est lancé dans la voie du développement. « C’est dommage, qu’en ce temps précis, le pays soit tout le temps attaqué. Cela signifie que les efforts de développement que le pays va entreprendre seront plutôt déployés pour résoudre les questions sécuritaires » a-t-il noté.

Selon Roger Nkodo Dang, le parlement panafricain œuvre pour que « l’Afrique soit pacifiée de tout ce qui lui arrive aujourd’hui, mais comme on le sait très bien, c’est un phénomène mondial et les Etats africains doivent s’unir ». Face à ce fléau mondial, monsieur Dang soutient qu’ « aucun pays n’est à l’abri ». Ainsi, le parlement panafricain exhorte les « Etats africains à mutualiser leurs forces pour pouvoir combattre l’épineux problème du terrorisme ».

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 septembre à 08:53, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Décès de Salifou Diallo : Le soutien du parlement panafricain à Roch Kaboré

    - Bon ! Il est grand temp de nous foutre la paix maintenant avec la mort de Salifou Diallo. Il y a plus grands que lui sont morts : Ghandi, Mandela, De Gaulle, Thomas Sankara, etc. et on continue de travailler. Il faut arrêter de le déifier alors qu’il n’était pas un Saint !

    - Que ses adeptes et ceux qui mangeaient dans sa main m’insultent s’ils veulent !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés