Vie des collectivités du Nord : 72 conseillers municipaux exigent la démission du maire de Gourcy

LEFASO.NET | Yann Nikièma • mercredi 13 septembre 2017 à 01h00min

Une crise de confiance sans précédent mine le conseil municipal de Gourcy dans la province du Zondoma depuis quelques mois. A la suite du gouverneur de la région du Nord, la Haut-commissaire de la province du Zondoma, entourée de quelques personnes de ressources ont poursuivi la concertation dans l’espoir de réconcilier les conseillers.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vie des collectivités du Nord :  72 conseillers municipaux exigent la démission du maire de Gourcy

Malheureusement les positions sont restées figées malgré les diverses médiations. Un groupe de 72/94 conseillers du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) et du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) signataires d’une requête vient de déposer ce lundi 11 Septembre 2017, une correspondance à la mairie de Gourcy et auprès de la tutelle administrative qu’est le Haut-commissariat du Zondoma pour exiger la démission du maire Kadidjia Traoré élue sous la bannière du Mouvement du peuple pour le progrès.

Les récriminations retenues contre la présidente du conseil municipal sont entre autres, « la gestion solitaire et obscure des affaires de la commune, les prises de décisions unilatérales, une rencontre avec les partenaires occidentaux de la commune sans l’aval du conseil municipal, la non-exécution des délibérations, la remise en cause des décisions des commissions permanentes, l’entretien de réseaux de dénigrements, de diffamation, de division et d’intimidation etc. »

Des conclusions d’une inspection qui tardent à tomber

Face à la situation, il y a juste un mois, le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MATD), afin de jouer sa partition, a dépêché une équipe d’inspecteurs afin de vérifier les griefs portés contre le maire sur le fonctionnement du conseil. Au cours des investigations, l’équipe du MATD a eu des échanges avec tous les acteurs concernés afin de faire la part des choses.
C’est dans cette attente des conclusions de la mission et certainement à la faveur de l’amenuisement de l’émotion liée à la disparition du Dr Salifou Diallo que les conseillers contestataires ont remis sur le tapis leur projet de destitution du maire.

[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NKIEMA
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés