MPP/Kadiogo : 500 plants pour la commune rurale de Koubri

mercredi 13 septembre 2017 à 00h07min

C’est la ‘’tradition’’ à laquelle a sacrifié la section provinciale Kadiogo du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) dans la commune rurale de Koubri. L’activité qui a eu lieu le dimanche, 10 septembre 2017, a mobilisé de nombreux militants du parti et populations sur les sites de l’école du village de Poedogo et de la forêt communale de cette collectivité territoriale, située à une vigntaine de kilomètres au sud de la capitale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
MPP/Kadiogo : 500 plants pour la commune rurale de Koubri

Initialement prévue pour le mois d’août, l’activité s’est vue repousser pour cause des évènements qu’a connus le pays (l’attaque du café Aziz Instabul et le décès du Président de l’Assemblée nationale). Mais, ce décalage n’a pas eu raison de la mobilisation autour de cette action de lutte contre la désertification.

Co-parrainé par Bala Alassane Sakandé, deuxième secrétaire adjoint au secrétaire exécutif du MPP et le secrétaire général de l’Association des municipalités du Burkina (AMBF), Bertin Ouiya, maire de Siglé, le reboisement s’est déroulé sur les sites de l’école du village de Poedogo, où ont été mis en terre une centaine de plants fruitiers (des manguiers notamment) et la forêt communale qui a reçu, selon les organisateurs, 400 plants d’arbres d’espèces locales.

Selon le secrétaire général MPP du Kadiogo, Tibo Jean Paul Tabsoba, cet acte s’inscrit dans la mise en œuvre des activités de la structure.

JPEG - 89.5 ko
De gauche à droite : Le maire de Koubri ; le secrétaire général MPP du Kadiogo, Tibo Jean Paul Tapsoba et le co-parrain, Bertin Ouiya.

« Nous avons choisi de mener une œuvre utile ; quand on plante un arbre, c’est pour l’avenir. L’arbre servira aux générations futures », soutient le député, Tibo Jean Paul Tabsoba, précisant que le choix du site de l’école revêt deux objectifs. Il s’agit d’abord d’enseigner aux élèves, la nécessité de planter des arbres, et ensuite leur confier le soin de ces arbres. Pour ce qui est du deuxième site, l’entretien des plants est confié à l’organe chargé de l’environnement du Conseil municipal de Koubri.

Selon les responsables de la section provinciale du parti au pouvoir, MPP, cette dynamique de reboisement va se poursuivre les années à venir avec d’autres communes de la province.

Le parrain, Bertin Ouiya, a invité les parents d’élèves et les services techniques de la commune à œuvrer pour l’entretien des plants.

Une initiative saluée par les populations de la commune qui se sont engagées à faire en sorte que les plants vivent, au profit des générations présentes et futures.

Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés