Offre de formation du cabinet CFA-AFRIQUE SA sur le nouveau CGI : « LE code général des impôts : le nouveau référentiel fiscal au Burkina Faso »

15 & 16 février 2018 à l’hôtel BRAVIA, Ouagadougou et 15 & 16 mars 2018 à l’hôtel SISSIMAN, Bobo Dioulasso • mardi 30 janvier 2018 à 13h00min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Offre de formation du cabinet CFA-AFRIQUE SA sur le nouveau CGI : « LE code général des impôts : le nouveau référentiel fiscal au Burkina Faso »

Première session 15 & 16 février 2018 à l’hôtel BRAVIA, Ouagadougou

Seconde session 15 & 16 mars 2018 à l’hôtel SISSIMAN, Bobo Dioulasso

Quelle est la loi applicable ? On pouvait ainsi résumer la difficulté majeure que rencontre tout praticien et chercheur dans le domaine fiscal burkinabè tant le nombre de textes était impressionnant, éparse et même contradictoire. C’est pourquoi, l’idée de mettre un minimum « d’ordre » à travers un code général des impôts a germé depuis les années 90.

Toujours programmé mais jamais abouti, le code général des impôts du Burkina Faso était devenu une arlésienne. Mais face au défi de mobilisation optimale des ressources domestiques que pose le plan national de développement économique et social (PNDES) et dans la recherche d’une meilleure sécurité juridique mais plus encore d’une sécurisation des recettes fiscales, l’adoption d’un référentiel unique en matière fiscale était devenue une nécessité absolue.

Aboutissement d’un long processus assez participatif, le nouveau code général des impôts adopté par l’assemblée nationale le 20 décembre 2017 et promulgué par décret le 29 décembre 2017, constitue désormais, le référentiel du dispositif fiscal burkinabè. Codifiant de façon cohérente les dispositions jadis contenues dans plus d’une dizaine de textes, le nouveau CGI marque un tournant décisif dans la stratégie de réforme de la fiscalité burkinabè amorcée depuis les années 2008 et dans la modernisation du système fiscal dans son ensemble.

Cette codification a été l’occasion d’une réforme, en profondeur du dispositif fiscal existant. Si le nouveau code général des impôts ne créé pas de nouvelles impositions en tant que tel, il n’en demeure pas moins que les impôts existants ont été revus, souvent de façon importante. Ainsi, des impôts comme l’IS, les BIC, les BNC, l’IUTS, l’IRF, l’IRCM, la TVA, ect., ont subi des modifications importantes.

L’appropriation de l’ensemble du nouveau dispositif est un véritable défi à relever pour l’ensemble du monde des affaires et de tout praticien de la fiscalité depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2018. C’est conscient de cela, et fort de son expérience aussi bien dans le conseil et l’assistance aux contribuables qu’en tant qu’acteur dans l’élaboration du code général des impôts que le Cabinet CFA-AFRIQUE SA organisera les 15 & 16 février 2018 à l’hôtel BRAVIA, Ouagadougou et les 15 & 16 mars à l‘hôtel SISSIMAN, Bobo Dioulasso des journées d’études consacrées au thème « le code général des impôts : le nouveau référentiel fiscal au Burkina Faso ».

OBJECTIFS

L’objectif général de cette session de formation est de permettre aux contribuables de mieux s’approprier le nouveau dispositif et de mieux en cerner les implications.

D’une manière spécifique, il s’agira de :

-  exposer l’historique et le processus d’adoption du code général des impôts ;
-  présenter l’articulation d’ensemble du CGI ;
-  mettre en exergue les changements introduits par le CGI (présentation des différents impôts et leurs modifications) ;

-  analyser l’incidence des évolutions législatives apportées par le CGI.

CONTENU INDICATIF DE LA FORMATION

-  Module 1 : Généralités et articulation du code général des impôts ;
-  Module 2 : Innovations en matière d’impôt sur le revenu et les autres taxes directs ;
-  Module 3 : Innovations en matière d’impôt indirects et taxes assimilées ;
-  Module 4 : Modernisation des droits d’enregistrement du timbre ;
-  Module 5 : Rappel sur les procédures fiscales et les régimes d’imposition.

PUBLIC CIBLE :

Les directeurs généraux, les directeurs financiers, les comptables, les responsables juridiques, les responsables des questions fiscales, les chercheurs, les étudiants et toute personne intéressée.

INTERVENANTS PRINCIPAUX

Comme à l’accoutumée, les deux sessions formation seront animées par les experts du cabinet CFA-AFRIQUE en tandem avec des professionnels aguerris de l’administration fiscale.

CAHIER DU PARTICIPANT

La formation donne droit à un cahier du participant composé :
-  d’une clé USB contenant toutes les communications,
-  d’une attestation de formation.
Informations Pratiques :
 Ouagadougou :
-  Date des journées : 15 & 16 février 2018
-  Lieu : Hôtel BRAVIA
-  Heure : 7H30
-  Coût : 200 000 FCFA HT/ personne incluant deux pause-café et deux déjeuners.
 Bobo Dioulasso
-  Date des journées : 15 & 16 mars 2018
-  Lieu : Hôtel SISSIMAN
-  Heure : 7H30
-  Coût : 200 000 FCFA HT/ personne incluant deux pause-café et deux déjeuners.

Pour plus d’informations/ inscriptions veuillez contacter le Cabinet CFA-AFRIQUE SA au :
Tél : (+226) 25 33 37 85/ 67 43 18 28
Email : sbourgou@cfa-afrique.com ou cfa-afrique@cfa-afrique.com

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés