Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Lycée municipal Bambata : 129 élèves bénéficiaires de la Journée de solidarité 2018

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Milaine Goretti Tiendrebeogo (stagiaire) • vendredi 13 avril 2018 à 13h18min
Lycée municipal  Bambata : 129 élèves bénéficiaires de la Journée de solidarité  2018

Le lycée municipal Bambata a célébré ce jeudi 12 avril 2018 à Ouagadougou, sa journée de solidarité. Comme chaque année, des orphelins de père ainsi que des élèves issus des couches vulnérables reçoivent une aide pour le bon déroulement de leurs études. Cette année, ils sont au nombre de 129 élèves à bénéficier entre autres de vélos, de kits scolaires et d’hygiène, de vivres et d’abonnement à la cantine. Pour le ministre en charge de l’éducation nationale, cette dotation vient renforcer le maintien des élèves au sein de l’éducation, surtout ceux vulnérables, dans le cursus scolaire.

Assurer une éducation qualitative et quantitative à tous les élèves du lycée municipal Bambata en leur attribuant une égalité de chance de réussir, c’est l’une des préoccupations majeures du personnel administratif. C’est dans cette ambition que se tient depuis 2014, une journée consacrée à la solidarité. En effet, ce jeudi 12 avril 2018, le lycée a célébré en présence des autorités, la quatrième édition de la journée de solidarité.

Biyé Bagué, proviseur du lycée municipal Bambata

Selon Biyé Bagué, proviseur du dit lycée, cette journée consiste en un moment de partage. Ainsi, 129 élèves, orphelins de père et enfants vulnérables, ont reçu des dons respectivement constitués de kits scolaires et d’hygiène, de vélos, de lampes, de vivres et des abonnements à la cantine. Pour Biyé Bagué, cette dotation permettra un tant soit peu d’aider les orphelins de pères du lycée municipal Bambata, à mieux s’émouvoir dans leurs études. « Ces différents dons nous permettront de maintenir les élèves orphelins de père et vulnérables dans l’établissement et les préparer pour l’accès aux universités pour l’obtention de l’emploi » a-t-il laissé entendre.

Pour les bénéficiaires de cette dotation, c’est une immense joie de bénéficier de cette aide. Ils ont fait la promesse d’en faire un bon usage. « Les mots me manquent pour exprimer ma joie et celle de mes camarades. Nous mettrons cette aide à profit afin de bien travailler », a affirmé Frédéric Bouda, représentant des élèves.

Le ministère en charge de l’éducation nationale promet d’apporter un grand suivi dans les études des élèves concernés. « Mon département et moi ne ménagerons aucun effort pour trouver des mécanismes de soutien et de maintien des élèves orphelins et d’autres enfants vulnérables » a déclaré Stanislas Ouaro.

Photo de famille

Il a également saisi l’occasion pour attirer l’attention des bénéficiaires à mener une lutte charnue vers l’avenir afin de sortir de leur situation de vulnérabilité. Il a par ailleurs salué cette initiative et a exhorté le lycée à pérenniser l’organisation de la journée. Stanislas Ouaro a également suggéré aux organisateurs de la dite journée, de penser à organiser, des cours d’appui à l’intention de ce groupe vulnérable afin de lui assurer un succès scolaire total.

Milaine Tiendrebeogo
Le Faso.net

Vos commentaires

  • Le 14 avril à 10:02, par HUG En réponse à : Lycée municipal Bambata : 129 élèves bénéficiaires de la Journée de solidarité 2018

    C’est bien d’aider les personnes vulnérables car elles ne sont pas responsables de leur situation sociale. Merci et que DIEU vous paye aux centuples de vois bienfaits. Mais j’ai une question est ce que le suivi des personnes (élèves) vulnérables revient au ministère de l’enseignement seul ? Je pense que le suivi des élèves vulnérables impliquent plusieurs secteurs ministériels, une synergie d’action. Mais ça semble être un débat inutile, l’essentiel c’est que 129 élèves vulnérables ont bénéficié d’un soutien qui va les aider à bien fréquenter l’école. Encore merci aux donateurs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Etude sur l’insécurité au Burkina : Des citoyens accusent l’ancien régime
2iE : Un colloque pour réfléchir à l’interaction entre eau, énergie, alimentation et habitat
Commune de Ouagadougou : Des espaces de vente d’aliments dans les écoles pour garantir l’hygiène
11-Décembre 2018 : A Fada N’Gourma, on a fêté sans parade militaire ni civile
Accès à l’eau potable : A Pô, l’eau coule difficilement…
Droits humains au Burkina : Le regard de la directrice Afrique de l’Ouest et du Centre d’Amnesty international
58ème Anniversaire de l’Indépendance du Burkina : Le Faso Autrement invite les gouvernants à changer de fusil d’épaule
58ème anniversaire de l’indépendance du Burkina : Le Chef de file de l’opposition salue l’œuvre des bâtisseurs de l’ombre
Fête de l’indépendance, Manga 2018 : A quelques heures de la célébration, des citoyens de Pô s’expriment
Mode : « Mon souhait est de voir un jour les étalons porter Burkindi comme maillot officiel », Gilbert Tiendrébeogo
58ème anniversaire de l’Indépendance du Burkina : L’UPC invite les gouvernants à distribuer équitablement les fruits de la croissance
Siaka Ouattara, maire de Toussiana : ‘’ La lutte pour le développement est une question de sacrifices, de responsabilité et de sincérité ‘’
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés