Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat. Jean-Jacques Rousseau» 

Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • vendredi 13 juillet 2018 à 23h30min
Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le vendredi 13 juillet 2018, en séance ordinaire, de 15 H 00 mn à 16 H 45 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION, LE CONSEIL A ADOPTE QUATRE (04) RAPPORTS.

I.1.1. Pour le compte du ministère des Affaires étrangères et de la coopération :
-  un décret portant révocation du Consul honoraire du Burkina Faso à Naples, en République italienne.

L’adoption de ce décret permet de mettre fin aux fonctions de Monsieur Jacopo FRONZONI précédemment Consul honoraire du Burkina Faso à Naples, en République italienne, nommé par décret n°2007-585/PRES/PM/MAECR/MEF du 25 septembre 2007.
-  un projet de loi portant autorisation d’adhésion du Burkina Faso à l’Accord sur la création de l’Institut mondial de la croissance verte (Global Green Growth Institute (GGGI)), adopté le 20 juin 2012 à Rio de Janeiro au Brésil.

Mis en place lors de la Conférence Rio+20 des Nations Unies sur le développement durable, l’Institut mondial de la croissance verte est une organisation internationale dont l’objectif est de soutenir et de promouvoir une croissance économique forte, inclusive et durable dans les pays en développement et les économies émergentes.
Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.1.3. Pour le compte du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation :
-  un projet de loi portant modification de la loi n°014-2001/AN du 03 juillet 2001 portant Code électoral.
Ce projet de loi vise à apporter des modifications relatives aux pièces servant à l’inscription sur la liste électorale et au vote, à la tenue du référendum et la mise en œuvre des dispositions relatives au vote des Burkinabè de l’extérieur.
Le Conseil a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée nationale.

I.1.5. Pour le compte du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat :
-  un décret relatif à la régularisation des prises de participation des sociétés d’Etat dans le capital social d’autres entreprises.
L’adoption de ce décret permet la régularisation des prises de participation des sociétés d’Etat dans le capital social d’autres entreprises conformément à l’article 4 de la loi n°25/99/AN du 16 novembre 1999 portant réglementation générale des sociétés à capitaux publics.

II. COMMUNICATION ORALE

II.1. Le ministre des Sports et des loisirs a fait au Conseil une communication relative à l’organisation du Tour cycliste international du Faso qui se déroulera du 26 octobre au 04 novembre 2018.
Neuf (09) régions vont accueillir l’édition 2018 sur une distance totale de 2 273 Km.
Cette 31ème édition connaitra deux (02) innovations majeures à savoir l’arrivée d’une étape à Bolgatanga au Ghana et l’épreuve du « contre la montre », Sabou-Koudougou sur une distance de 35 km. Ces deux innovations placent le Tour cycliste international du Faso dans la catégorie 2.1, catégorie des plus grands tours cyclistes africains.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES
A. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE

-  Madame Félicienne Marie Pélagie KONSEIBO/TIENDEBEOGO, Mle 57 728 L, Commissaire divisionnaire de Police, catégorie I, 14ème grade, 3ème échelon, est nommée Secrétaire permanent du Comité national de lutte contre la drogue (SP/CNLD) ;
-  Monsieur Touma-Tinanté HIEN, Mle 19 338 D, Commissaire principal de Police, 4ème échelon, est nommé Directeur de la Police des frontières ;
-  Monsieur Zei SINARI, Mle 27 542 P, Commissaire de Police, est nommé Directeur régional de la Police nationale du Centre-Nord.

B. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION

-  Madame Kissé Windé Sidar TIONO, Mle 236 369 B, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Consul adjoint du Burkina Faso à Paris ;
-  Monsieur Moumini GUIGUENDE, Mle 105 217 R, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé deuxième Conseiller près l’Ambassade du Burkina Faso à Tripoli en Libye.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA PROTECTION SOCIALE

-  Monsieur Wêndenmanegdé Yves Justin KINDA, Mle 510 619 A, Juriste, est nommé Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie universelle (CNAMU).

D. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

-  Monsieur Moussa TRAORE, Mle 86 235 Z, Conseiller pédagogique de l’enseignement secondaire, catégorie P, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur de l’enseignement général post-primaire et secondaire ;
-  Monsieur Wendwaoga Olivier BAGRE, Mle 247 668 P, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de la prospective et de la planification opérationnelle ;
-  Monsieur Renaud Fulbert KORSAGA, Mle 40 646 F, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur de la formulation des politiques ;

-  Monsieur Abdouramane Karim SERE, Mle 37 37 155 A, Ingénieur des travaux statistiques, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du suivi, de l’évaluation et de la capitalisation.

E. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DES AMENAGEMENTS HYDRAULIQUES

-  Madame Marie Joseph NITIEMA, Mle 83 972 W, Traductrice, 7ème échelon, est nommée Chargé de missions ;
-  Madame Aïssata WEREME/NDIAYE, Mle 24 003 U, Chargée de recherche, catégorie P3, grade terminal, classe exceptionnelle, 3ème échelon, est nommée Conseiller technique ;

-  Monsieur Issa SORGHO, Mle 24 166 B, Ingénieur socio-économiste, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
-  Monsieur Antoine COMPAORE, Mle 111 118 P, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
-  Monsieur Brahima SORGHO, Mle 241 858 C, Enseignant-Chercheur, catégorie P3, 2ème échelon, est nommé Directeur général de la Société d’exploitation des phosphates du Burkina ;

-  Monsieur Pascal SOUBEIGA, Mle 25 134 Y, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur général des productions végétales ;
-  Monsieur Moussa OUATTARA, Mle 31 888 N, Ingénieur agronome, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Chargé d’études ;
-  Monsieur Oumarou SAWADOGO, Mle 33 774 K, Ingénieur agronome, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur de la vulgarisation et de la recherche-développement ;

-  Monsieur Abdoulaye DAO, Mle 207 970 S, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chef de département de la planification et du suivi évaluation du Secrétariat exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire ;
-  Monsieur Remy PALE, Mle 254 890 J, Conseiller en étude et analyse, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Chef de département de la résilience et de l’assistance alimentaire au Secrétariat exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire ;

-  Monsieur Cyr Gustave SANON, Mle 31 897 K, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Agriculture et des aménagement hydrauliques de la Boucle du Mouhoun ;
-  Madame Kadidia DORO/DAO, Mle 245 345 W, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice régionale de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre ;

-  Monsieur Ibréima OUEDRAOGO, Mle 25 156 P, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre-Est ;
-  Monsieur Yacouba NANGO, Mle 31 892 R, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre-Nord ;

-  Monsieur Dométieké John Herman HIEN, Mle 91 388 E, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre-Ouest ;
-  Madame Georgette OUEDRAOGO/KIENTIGA, Mle 26 852 C, Ingénieur agronome, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Directrice régionale de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre-Sud ;
-  Monsieur Julien OUEDRAOGO, Mle 91 385 G, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques des Hauts-Bassins ;

-  Monsieur Sissandébé Albert TRAORE, Mle 25 604 J, Ingénieur de conception en vulgarisation agricole, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Agriculture et des aménagements hydrauliques du Sud-Ouest.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION ET DE L’INSERTION PROFESSIONNELLES

-  Monsieur Albert SANOU, Mle 91 689 G, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances de l’Observatoire national de l’emploi et de la formation (ONEF).

G. AU TITRE MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECONOMIE VERTE ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

-  Monsieur Samdpawendé OUEDRAOGO, Mle 42 258 S, Instituteur principal, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Chargé de missions ;
-  Monsieur Hamidou LOMPO, Mle 97 695 M, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur de l’administration des finances de l’Office national des aires protégées (OFINAP).

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

Le Conseil a procédé à la nomination d’Administrateurs aux Conseils d’administration :
- de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) au titre du ministère de l’Energie ;
- de l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi mécanisées (ANEEMAS) au titre du ministère des Mines et des carrières.

La liste de ces nominations sera publiée dans le Journal Officiel du Faso. Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement,
Rémis Fulgance DANDJINOU
Officier de l’ordre national

Vos commentaires

  • Le 13 juillet à 21:35, par Testeur En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    J espère que ce n est pas ce Guiguemde Moumouni qui a forcé gérer le ministère des infrastructures durant un mois qui est ramené aux affaires à Tripoli. Le Deal annoncé devient il réalité ?

    Répondre à ce message

    • Le 14 juillet à 11:17, par Le bon analyste En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

      Moumouni Dieguimdé, ex-ministre des infrastructures, est expert en aviation civile. Il vit tranquillement au Canada. Le journal "Le pays" a récemment fait un entretien sur lui. Il prépare actuellement un Ph.D. en connectivité des aéroports internationaux africains ; un domaine où notre cher continent manque d’expertise et de visibilité par rapport aux autres. Donc "Guiguemde Moumouni" nommé en Conseil des Sinistres n’est pas l’ex ministre. Ce n’est pas celui qui a été forcé de quitter le gouvernement de la transition. Pour votre information "Testeur". Bons vents aux deux "Moumouni".

      Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 22:07, par ouedraogo yamwekkre En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Bonsoir, je demande un éclaircissement : la nomination de Monsieur Moumini GUIGUENDE, Mle 105 217 R, il s’agit du meme qui avait été nommé ministre pendant la transition

    Répondre à ce message

    • Le 14 juillet à 10:01, par lion En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

      , Moumouni GUIGUEMDE ex ministre des infrastructures sous la transition est consultant au CANADA et il ne plaint pas du tout de son sort. Si vous prenez le temps de faire une petite recherche vous le saurez. et sur le CV de ce GUIGUEMDE vous verrez qu’il n’est pas conseiller diplomatique mais plutot expert dans le domaine de l’aéronautique. L’ex Ministre des infrastructures a donne une interview dans le journal le Pays il n’ya meme pas deux semaines et ce monsieur ne serait pas intéresse par un poste de conseiller a Tripoli en lybie croyez moi

      Répondre à ce message

    • Le 14 juillet à 13:32, par société civile En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

      Mn frère ne te fatigue pas trop. Pour le savoir il faut consulter les archives des conseils de ministre de la transition et comparer les matricules. Je te reviendrai si j’ai des précisions.

      Répondre à ce message

    • Le 14 juillet à 15:05, par Renia En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

      Ce Mr n’ est - il pas burkinabé comme vous ? Quittez dans cette méchanceté maladive. J’ ai lu l’ interview de Moumouni Guiguemdé dans net Afrique. C’ est un Homme posé qui a réussi sa vie au Canada . C’ est vous qui souffrez ici à vouloir des nominations mouta mouta .

      Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 22:24, par La barbe En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Huum, le ciel s’assombrit de plus en plus au ministère de l’agriculture. Allons seulement. Ça sent le fruit de la lutte syndicale.

    Répondre à ce message

  • Le 13 juillet à 22:48, par Samd paa Wendé En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Le problème que je veux évoquer n’est pas lié au conseil de ministre d’aujourd’hui mais à celui de Août 2017 qui a eu à attribuer un marché de maintient de la route Yako - Koudougou. Cette route est un véritable calvaire pour les usagers ;une entreprise avait démarré même si très tardivement les travaux courant mars 2018 à partir de Yako ,au jour d’aujourd’hui point d’entreprise.
    Pas plus qu’hier Jeudi 12 , j’ai fais un aller retour Kdg -Yako- Kdg ,les travaux se sont arrêtés à Minissia et plus de 5 km avant Minissia n’est que du raclage.
    Alors si c’est l’entreprise qui est défaillante ,que le gouvernement trouve rapidement une nouvelle parce que le tronçon Kordié à Kdg c’est vraiment l’enfer ! tout au long des 92 km 300 il n’y a qu’un seul pont qui n’est même pas digne de ce nom ; non seulement il est très étroit et en plus avec des crevasses terribles ! Des travaux d’urgences doivent être faits à 8km de Kordié au pont et 3 km du pont à Ninion .
    J’ invite le ministère des infrastructures à dépêcher une équipe pour se rendre compte de la véracité de ce que je dis.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 09:28, par Indigo En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Quel système de rapportage du CM est utilisé ? On passe des points I.1.1. à I.1.3 puis I.1..5 !! Les chiffres pairs ont-ils été omis ou les sujets correspondant non pris en compte ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 11:38, par Fils de Tinga En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Quant à moi, j’en appelle aux populations de Siglé, Kindi et Nandiala afin qu’elles se réveillent enfin et fasse front pour ne pas voter le président Rock s’il se présente aux élections de 2020 tant que la route Koudougou Siglé (jusqu’au croisement de la route Ouaga Ouahigouya ) n’est pas bitumée. Je veillerai au grain.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 14:37, par Kam En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Salut Testeur et Ouédraogo Yamwekrre,tenez vous bien,Monsieur GUIGUINDE Mounmouni est mon collègue,un jeune diplomate assermenté.Donc pas de cacophonie.Bonne journée ;

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 19:29, par le sourouvien En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Il faut que les populations des villages situés sur l’axe TOUGAN -Gomboro à savoir DAKA ,Niankore ,BANGASSOGO ,SIA, GOMBORO, se révoltent aussi et refusent de voter le MPP en 2 020, tant que cette piste rurale ne pas arrangé d’ici l’année 2019 .Puisque c’est la seule façon de se faire entendre pour avoir quelque comme on en a vu à YAKO . Nous jeunes de cette zone allons créer un comité spécial à cet effet et passerons pour donner des consignes dans tous ces villages en temps opportun .

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 21:53, par MISSIRI En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 juillet 2018

    Et si je vous disais que toutes les huit(8) communes du Namentenga sont coupées du siège après les premières pluies et le siège risque d’être coupé de OUAGA si les pluies s’installent, que répondrez-vous ? arrêtons de donner des ultimatums au gouvernement, demandons les de veillez à l’équité

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 novembre 2018
Hydrocarbures : Le gouvernement augmente le prix du litre de « Super » et de « Gasoil » de 75 FCFA
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 08 novembre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 25 octobre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 17 octobre 2018
Le conseil du mercredi 17 octobre 2018 : adoption du projet de renforcement des sciences de la sante visant à améliorer la qualité de l’utilisation des services de santé au Burkina Faso
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 10 octobre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 03 Octobre 2018
Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 26 septembre 2018
Conseil des ministres : Des mesures en vue pour soutenir les victimes du terrorisme
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 19 septembre 2018
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés