Lutte contre le terrorisme : Le G5 Sahel remercie le Rwanda et l’UEMOA pour leur financement

LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 5 septembre 2018 à 12h00min

À l’occasion de sa visite à Sévaré, le secrétaire permanent du G5 Sahel, Sambo Sidikou, a rencontré l’état-major de la Force conjointe du G5 Sahel (FCG5S). Après avoir passé en revue le travail accompli depuis son déploiement opérationnel (octobre 2017), il a rendu hommage à l’action résolue de son premier commandant, le général Didier Dacko (Mali) et de son adjoint, le colonel-major Yaya Séré (Burkina Faso).

Lutte contre le terrorisme : Le G5 Sahel remercie le Rwanda et l’UEMOA pour leur financement
À ce jour, les six opérations menées (Haw Bi, Pagnali, Ir go ka, Gourma, Odossou, El Emel) attestent de la montée en puissance d’une initiative sans précédent dans l’espace sahélien. Parce que la première mission de la FCG5S est de protéger les civils, le G5 Sahel, avec l’appui de ses partenaires, intensifie la formation de ses contingents. À l’arrière-plan se dessinent des conflits entre communautés dont profitent des fauteurs de troubles.

Cependant, la FCG5S fait face à des adversaires redoutables. L’attentat contre son quartier général (29 juin dernier) a rappelé la nécessité d’une vigilance accrue. Maman Sambo Sidikou a salué la prise de fonction du général Hanane Ould Sidi (Mauritanie) et de son adjoint, le général Oumar Bikimo (Tchad). Elle intervient alors que progresse la mobilisation politique africaine en faveur du G5S.

Issoufou Mahamadou, président en exercice du G5 Sahel, remercie le gouvernement du Rwanda et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) pour leurs contributions au Fonds fiduciaire de la FCG5S. « Leurs contributions de 1.000.000 $ et de 762 000 € montrent l’importance de la stabilité du Sahel pour la prospérité du continent. Nous espérons que leur exemple convaincra d’autres institutions africaines de contribuer à nos efforts ».

L’appui à la FCG5S est une des priorités de la conférence de coordination des bailleurs et partenaires (6 décembre, Nouakchott) que prépare le secrétariat permanent du G5S. Avec 400m €, la sécurité figure en bonne place parmi les 40 projets d’un montant total de 1,9 milliard € destiné à la première phrase (2019-2021) du Programme d’investissements prioritaires (PIP).

En prenant congé du commandant de la FCGS, le général Hanane Ould Sidi, le secrétaire permanent Sidikou a déclaré : « Nous mesurons l’ampleur et la difficulté de votre tâche. Nous ne ménagerons aucun effort pour que vous puissiez garantir la sécurité et la prospérité des Sahéliens ».

LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés