Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • mercredi 3 octobre 2018 à 16h50min
Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

Le conseil des ministres du mercredi 3 octobre 2018 s’est tenu sous la présidence du Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE. Il a examiné les dossiers de fond inscrits à son ordre du jour.

-Au titre du ministère de l’économie et des finances, le conseil a adopté une ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord de financement relatif au prêt d’un montant de 11,5 milliards FCFA conclu le 28 aout 2018 entre la BAD et le Burkina Faso pour le financement du programme d’appui au réforme du secteur de l’énergie. L’objectif étant de facilité l’accès inclusif à l’électricité et à l’énergie et d’accroitre les investissements en énergie dans les zones rurales.

- Le conseil a également pris un décret portant érection de l’Agence burkinabè d’électrification rurale (ABER), en établissement public à caractère administratif. La mission de l’ABER, c’est de promouvoir l’accès à l’électricité dans les collectivités rurales et d’améliorer les conditions de vie et le bien-être des populations. Le fonds de développement de l’électricité (FDE) qui avait la même mission a été dissous en conseil des ministres. Les éléments du passif et de l’actif du FDE vont être transférés à l’ABER.

- Au titre du ministère en charge de la femme, le conseil a entériné l’organisation d’une conférence internationale de haut niveau sur mutilations génitales féminines à Ouagadougou du 22 au 25 octobre 2018. Il y a 200 participants attendus dont 28 pays africains, 14 pays européens et américains et 2 pays du Moyen-Orient et d’Asie. Le thème de cette rencontre : « Galvaniser les actions politiques pour accélérer l’élimination des mutilations génitales féminines ».

COMMUNICATIONS ORALES

- Au titre des communications orales, le conseil a indiqué au gouvernement que ce samedi, il y aura sur toute l’étendue du territoire, la demande des communautés religieuses, d’organiser des offices œcuméniques pour la paix et la sécurité au Burkina.

- Le conseil a également adopté un rapport introduit par le MATD pour la commémoration de la journée du 31 octobre avec un certain nombre d’activités (dépôt de gerbes, conférences…) pour magnifier l’action de ceux qui ont participé à l’insurrection et célébrer ceux qui ont résisté à la tentative de coup d’Etat de septembre 2015.

DCPM/Ministère de la communication et des relations avec la Parlement

Vos commentaires

  • Le 3 octobre à 17:11, par Ouédraogo Désiré En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    2 Corinthiens 6:14-18 Louis Segond (LSG)

    14 Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?

    15 Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ?

    16 Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

    17 C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.

    18 Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout puissant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 17:26, par Folendé En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Nous vivons incroyablement les temps de la fin du monde qui verra le Seigneur Jésus Christ revenir avec gloire et puissance et les gens, même les chrétiens ou ceux se prévalant comme tel, ne s’en rendent pas compte. Vous avez dit "offices œcuméniques ???" Je vois déjà les chrétiens de tout bord accourir de tous côtés, paradant à la télévision pour magnifier leurs organisations charnelles d’appartenance (Catholiques par ci, Evangéliques par là, FEME de l’autre côté, Pentecôtistes par ailleurs etc). A tous ceux-là, je les invite à lire et à méditer Apocalypse chapitre 19. Tout chrétien, ou se prévalant comme tel, qui respecte les autres religions au nom de la paix sociale ou du vivre ensemble fait bien ; mais s’il se lance dans des prières ou tout autre office œcuménique, il est disqualifié de sa foi chrétienne. Il contribue d’une manière ou d’une autre à poser les bases de la venue de l’antéchrist comme décrit dans Apocalypse 19 et bien d’autres passages de la Bible. A bon entendeur salut !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 17:38, par Dedegueba Sanon En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Hum ! un conseil de ministre qui annonce qu’il y aura des prières sur toute l’étendue du territoire ? C’est quoi cette fatwa encore ? Que les religieux toutes tendances confondues se réunissent pour annoncer cela je comprendrai, mais qu’un gouvernement d’un pays qui se veut laïc fasse une telle annonce j’en perds mon latin. Notre gouvernement a-t-il tenu compte de ceux qui ne croient en rien ? Ou de ceux qui sont adeptes de nos traditions ?
    C’est comme ça que nos politiques ont "mouillé " les chefs traditionnels jusqu’à ce que certains en arrivent à tronquer leur respectabilité pour être de vulgaires militants de partis.
    Bon lorsqu’on perd les pédales sur le plan sécuritaire, le salut d’où qu’il provient est toujours bon à prendre, mais tout de même ?
    Je suis persuadé qu’à l’heure actuelle, le gouvernement sait d’où viennent les attaques destabilisatrices, il suffit de se montrer aussi féroce et méchant que nos assaillants et leurs commanditaires. Traversons les frontières s’il le faut, pour leur rendre coup pour coup. Je m’étonne que malgré cette longue expérience avec l’autre, vous n’ayez pas appris à être violents ?
    Espérons donc que ces prières nous sauveront, et je suis un croyant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 17:43, par le courageux En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Très franchement Roch et son gouvernement doivent partir trop c’est trop. Se retrouvant dans l’incapacite de donner un destin au pays vous vous résigner aux pouvoirs mystiques et autres. Gouverner ce n’est pas de la magie c’est une force de caractère. Si vous avez un président qui passé tout son temps à boire et aller prendre communion ça ne peux pas être autrement. Vous êtes venus au pouvoir avec une vision avec un programme malheureusement vous vous êtes moqué de la nation toute entière plus de travail avenir plus que sombre.
    Cette année hors mis les enfants dans les zones en difficultés sécuritaires ils sont nombreux qui n’iront pas à l’ecole par manque de moyens de leurs parents qui ont perdu leur travail. Avant de bouger récupèrez notre argent avec Sangare Sita pour nous. Bande de vaux a rien.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 17:50, par Le fils du pauvre En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Oui pour les prières, mais avant et après les prières il faut que chaque Burkinabè fasse son mémoire de conscience et s’investisse à sa manière dans la lutte contre l’ennemi ! "Seule la lutte, (aidée par les prières) libère".

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 17:50, par El Pistolero En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    "Au titre des communications orales, le conseil a indiqué au gouvernement que ce samedi, il y aura sur toute l’étendue du territoire, la demande des communautés religieuses, d’organiser des offices œcuméniques pour la paix et la sécurité au Burkina".
    Vous pensez que c’est ce qui va sauver le Burkina ? Honte à vous. Trouvez autre chose

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:11, par Recti En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Je ne suis pas sûr que l’initiative des responsables coutumiers et religieux soit bien comprise par les autorités gouvernementales quand elles parlent d’offices "œcuméniques". Chaque groupe religieux organisera des moments de prières ce jour-là dans ses lieux propres de prières, mais il ne s’agit pas de prières communes au même lieu par toutes les confessions religieuses... C’est cela qui serait œcuménique...

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:11, par Yako En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    "Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè" C’est quoi encore cette histoire là ! C’est la preuve que le gouvernement est dépassé par les événements.D’où la démission du président est plus que jamais d’actualité pour sauver l’essentiel avant que la case Burkina Faso ne ne s’embrase.J’en veux pour preuve outre les attaques quotidiennes un peu partout dans le pay,une nouvelle réalité s’invite dans la crise "la question Peul" Il suffit de regarder les vidéos qui circulent sur le Net ou encore le phénomène kolgoweogo/Dosso.C’est pourquoi j’insiste sur la démission du président après 3 années de sa gouvernance le pays s’enfonce chaque jour donc rien à espérer,je pense même qu’un gouvernement civile n’est plus adapté à la situation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 18:46, par BF En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Holala on n’est point sorti de l’auberge. Un grand penseur disait je cite : "Quand le doigt montre la lune l’inconséquent ou bien l’idiot regarde le doigt" fin de citation.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 19:26, par Damis En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Tous les ennemis du peuple tremblent quand ils entendent les autorités magnifier le Nom de Dieu Tout Puissant ! C’est quoi le problème quand ces autorités annoncent des prières pour demander à Dieu Tout Puissant la paix et la sécurité quelle que soit ton appartenance confessionnelle ? Que ceux qui ne croient pas en la Puissance de Dieu Tout Puissant se taisent car cette prière n’est pas obligatoire à tous les citoyens, ni aux pervers, mais elle est uniquement demandée à tous ceux qui sont épris de bon sens et de discernement ! Tenez-vous donc tranquilles, les ennemis du peuple !
    En réalité, c’est cette prière de toutes les confessions religieuses qui va permettre à notre peuple d’anéantir à jamais ses ennemis afin de parachever l’insurrection populaire des 30 et 31 octobres. Donc, que tous ceux veulent continuer la terreur sachent que c’est leur déclin qui s’annonce s’ils ne changent pas. Dieu Tout Puissant les anéantira à jamais.
    Vive un Burkina béni de Dieu.
    A bas les ennemis du peuple.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 21:43, par Harouna En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Quel recul ? Honte à ce gouvernement MPP , honte à tous ceux qui dont dans cette combine.Quand les militants du MPP pillaient, violaient, tuaient qu’ est- ce que le Moro Naba et les autorités religieuses ont dit ? Honte honte !

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 21:43, par Ka En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Pourtant le communiqué du conseil des ministres de l’organisation des offices œcuméniques pour la paix et la sécurité au Burkina se font dans d’autres cieux depuis la nuit des temps : Et qui est sacré pour toutes ou tous, celles ou ceux qui croient en quelque chose, ou de militer pour un idéal. En Israël comme dans tous les pays arabes, ou en Italie, comme en Suisse ou le Jeûne fédérale est instauré, les offices œcuméniques pour la paix et la sécurité pour un pays donne de l’espoir : et tout croyant pratiquant comme moi comprend l’importance de ce que le peuple va faire le samedi.

    Par contre, ceux qui ôtent la vie des êtres humains comme il égorgent des poulets sans importance, comme l’internaute Yako, ne peuvent pas comprendre l’importance de ces offices. D’ailleurs, quand on pense au mentor de Yako et sa clique ce qu’ils ont fait a notre pays sur la base de mensonges et paradigmes foncièrement imaginaires pour des intérêts particuliers, le constat est clair : Ils ont pris la fâcheuse habitude de violer le droit et les valeurs fondamentales de la société. Cette situation a conduit à la banalisation du mal, à la déresponsabilisation, à la criminalité politique, à l’impunité et la déliquescence des mœurs, et la seule conclusion qui s’impose, est que tout ce qui nous arrive maintenant n’est que la récolte naturelle des semences de ces personnes qui ne croient en rien que de leur gosier.

    C’est à cause d’eux que Satan a pris définitivement racine au Burkina, notamment les terroristes déguisés qu’on ne peut pas éradiquer sans l’aide de Dieu qui protègera nos FDS. Sans des prières des honnêtes personnes et leurs bonnes actions, on ne peut pas se débarrasse si facilement de Satan, surtout que le Satan au Burkina, sont les terroristes déguisés de Blaise Compaoré qui aiment s’abreuver du sang des Burkinabé, surtout les FDS qui les sont abondamment servi par les revanchards gourmands qui veulent le pouvoir par le sang des innocents. On croyait avoir exorcisé le Burkina après avoir détruits tous les instrument du Satan dans le domicile du petit président FC. Mais non ! Yako et autres, laissez les Burkinabé prié pour que Dieu protége nos FDS et notre pays contre vos terroristes déguisés.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 01:36, par Damis En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

      M. Ka, tu as tout compris. Satan tremble quand on prononce le nom de Dieu Unique Tout Puissant ! Sinon, comment comprendre que des gens s’agitent, insultent même le gouvernement quand on demande de prier pour la paix et la sécurité du pays ? Comme si on a dit que c’est obligé à tout burkinabé de prier et jeûner ! Si les ennemis du peuple ne croient pas en Dieu et n’ont pas peur de sa sanction, qu’ils continuent avec leurs actions et on verra ! Vous comprenez comment la politique rend les gens extrêmement sataniques ! Ce Burkina a vraiment besoin d’être exorcisé car Satan a grandement gagné le terrain.
      Satan, sort du Burkina ! Satan, sort du Burkina ! Satan, sort du Burkina ! Soit anéanti à jamais par Dieu Tout Puissant à l’intérieur du Burkina.
      Je remercie tous ceux qui ont initié cette idée car cela qui permettra à notre peuple de vaincre à jamais les forces du mal tapis dans l’ombre dans le but de faire revenir leur mentor !
      Honneur au peuple !
      Vive un Burkina libre et débarrassé définitivement des forces du mal.!
      La partie ou la mort, nous vaincrons !

      Répondre à ce message

      • Le 4 octobre à 10:53, par Ka En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

        Damis, ceux qui ne connaissent pas la puissance de Dieu ne peuvent pas nous comprendre. C’est pourquoi dans Proverbes 28 :20 de la bible nous dit ceux-ci, ‘’’Soyez Fidèle :’’’ Un homme fidèle est comblé de bénédiction, mais celui qui a hâte de s’enrichir ne reste pas impuni. Ma fidélité et ma sincérité m’ont permis de traverser beaucoup de danger pour être en vie de nos jours. Mais le problème de ceux qui se mentent eux-mêmes et aux autres, c’est leurs extrémismes qui ne les admettent pas qu’on les oppose une autre manière de penser comme les internautes ’’Yako.’’ C’est pourquoi je leur dit ici, que nous sommes dans un pays démocratique et chacun a le droit de prier quand il veut, là où il veut pour la paix, comme le gouvernement est libre de faire ce communiqué. C’est bien que tous les acteurs de toutes les religions de notre pays se consacrent même pour une minute dans leur pensé pour dire à ces punaises qui tuent sans raison que ça suffi. De ma vie de croyant, je n’ai jamais entendu une fois quelqu’un tuer une personne en criant au nom de Jésus ? Et si samedi les musulmans et chrétiens disent en un seul mot dans leur cœur, nous ne voulons plus qu’on tue au nom d’Halla ! Dieu dans sa miséricorde nous répondra par tous les moyens, même reconvertir ceux qui tuent sans états d’âme en agneau. Si je le dis avec confiance, c’est que Jésus aurait pu frapper Paul de Sartre (Saül) qui persécutait ses disciples : Mais, au contraire, il lui fit Grâce en lui ouvrant les portes du Paradis, en le mettant au service de l’évangélisation par laquelle il fut sauvé. Damis, toi et moi, nous savons que dans la prière, surtout quand on est sincère, tout est possible. Merci de me lire.

        Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 14:30, par Yako En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

      Bjr mon frère Ka,je comprends ta situation de pauvre retraité.Cependant, il n’est pas inutile de te dire que l’ignorance est une autre forme du terrorisme.En effet, sauf Israël même là aussi c’est en milieu orthodoxe notamment dans la communauté Séfarade plus liée au grand rabinat que les offices oecuméniques sont observés pour la protection d’Israël.En revanche en aucun pays cité Italie,Suisse ou dans les pays arabes ce type de prière que tu appelles par ignorance "jeûne fédéral" n’existe pas, parce que j’ai vécu dans la plus part de ces pays.J’ai vécu 4 ans à Genève je n’ai jamais entendu parler de "jeûne fédéral" et pourtant nous sommes bien au pays de J.Calvin.Bref.Il est temps d’arrêter de raconter des bêtises sur le Net.Bien à toi intellectuel ignorant.

      Répondre à ce message

      • Le 4 octobre à 18:02, par Ka En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

        Yako : Mes activités de bénévolat, mes petits-enfants, mon potager, et mes attentions à l’égard de ma moitié, dépassent mes activités en tant que cadre de l’état avec des mérites reçus pour avoir servi mon pays avant la retraite. je fonctionne grâce a Dieu comme un jeune de 40 ans : Alors ne met pas ma vieillesse en avant, car mon grand-père en est retourné dans la poussière a plus de 100 ans avec la grâce de Dieu.

        D’autre part, tu ne peux pas m’apprendre quoi que ça soit sur l’Israël : Car, tout jeune croyant et étudiant à Paris, dont la Bible et le Coran était mes livres de Chevet, mon souhait était de suivre le chemin de la croix jusqu’à a Golgotha. Et l’opportunité m’a sourie avec les œuvres du CUP dont j’ai pu durant 2 mois de mes vacances scolaire, aller en Israël et vivre au milieu des Kibboutz et profiter accomplir mon rêve de suivre le chemin de la croix. Cadre et conseiller technique de l’état, j’ai eu à revisiter plusieurs fois l’Israël pour des missions, surtout les pays arabe et l’Asie. C’est pourquoi j’ai lu le Coran en Anglais, en Français et en Arabe, dont je peux confirmer que l’Islam enseigne la paix.

        Yako, ce que je te demande, oublie ton Blaise Compaoré qui n’est que du passé, et vient parmi les gens normaux qui veulent faire avancer le Burkina avec l’alternance politique saine voulu par le peuple et sa jeunesse le 31 Octobre 2014.

        Répondre à ce message

      • Le 4 octobre à 18:30, par Ka En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

        Si tu as vécu a Genève, tu peux demander a notre Jean Ziegler fédéral qu’est-ce que c’est le Jeune fédéral instauré par les protestants dans le canton de VAUD. La Suisse ne m’est pas un pays étranger. En Irak ou en Iran, les journées de prière pour la paix du pays sont quotidiennes. Renseigne-toi avant de venir vomir de n’importe quoi. Tu es un sans papier en France, va dans un consulat Suisse et demander qu’est-ce que c’est une jeune Fédérale en Suisse ?

        Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 22:02, par Le combattant En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Internaute Damis vous oubliez une chose dieu n’a fait de façon à ce que n’importe qui soit un responsable observe dans les familles tu verras qu’il y a même des enfants qui sont plus responsables que leurs géniteurs souvent.
    Là c’est la volonté de Dieu. Mais le père ou la mère sont là irremplaçables. Mais ici c’est le cas de tout une nation si votre premier responsable est un incapable si non voir un irresponsable là ce n’est plus une affaire de Dieu vous le mettez de côté et trouver mieux pour la nation ne s’effrite à jamais.
    De l’histoire proche et lointaine de ce pays on jamais vu les couches sociales se déchirer aujourd’hui au Burkina si on il y avait les problèmes ethniques comme ailleurs il y longtemps qu’on était dans la guerre civile parceque tous les ingrédients sont là.
    Donc laissons Dieu tranquille comme il ne à pas fait comme les animaux purs et durs c’est à nous de nous prendre en charge.
    en mot votre président n’est pas à la hauteur de la situation qu’il nous colle la paix en allant devoir ailleurs ça pourra peut-être lui réussir mieux.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 12:08, par Damis En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

      M. le Combattant ! il me semble que vous vouez un culte exclusif à Satan.
      Sauf les ennemis du peuple, il est quand même aisé de comprendre que ces attaques depuis la gouvernance post-insurrectionnelle ne visent qu’une seule chose : pourrir la vie des honnêtes citoyens et nos FDS, et OUFF : "Dégager Messieurs les apprentis gouvernants ; vous êtes incapables de gérer le pays comme le faisait notre mentor, on n’en peut plus". Comme toi-même tu l’as conclu avec ton post : "votre président n’est pas à la hauteur de la situation qu’il nous colle la paix en allant devoir ailleurs". Puisque personne ne t’apprend aussi que si ton ennemi arrive a semer l’insécurité, tous les plans de développement sont voués à l’échec !? Mais pourquoi malgré que ce gouvernement a essayé de tenir bon avec ces agressions (voir les réalisations escomptées de façon objective), les critiques bidons à leur endroit est sans modération ? En plus, pourquoi c’est quand la gouvernance post-insurrectionnelle s’est installée que ces attaques ont subitement commencé ? Dans un état de droit normal, on pourrait accuser ceux qui critiquent (sciemment ou sans réfléchir) d’être à l’origine de ces attaques, puisqu’on connait déjà l’objectif visé !
      Mais tenez-vous tranquille M. le combattant. Le peuple a tout compris. Avec Dieu Tout Puissant, le peuple vaincra, n’en déplaise aux forces du mal. La preuve, vous commencez à insulter au hazard dès qu’on appelle à la prière.
      Pour ton information, la prière demandée n’est pas obligatoire pour qui que ce soit ; elle est demandée à tous ceux qui sont épris de bon sens et de discernement. Vous pouvez donc choisir de dormir quand les bonnes volontés vont entamer la demande d’aide de Dieu.
      Enfin, j’ai un conseil gratuit à te donner : si tu es ignorant, va chercher l’information qui t’édifiera. Si tu voues un culte exclusif à Satan, vas te repentir car le Bon Dieu est prompte au repentir, quelle que soit l’ampleur de tes péchés. Mais soit sûr d’une chose : les honnêtes citoyens vont demander l’aide au Bon Dieu, et ensemble, Dieu l’exhaussera, Inch’Allah, et le peuple vaincra toujours !
      A bon entendeur !

      Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 22:41, par Astrid En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Quelle brillante stratégie pour contrer le terrorisme ! Il est certain que les damnés tremblent déjà de terreur. Vous avez dit Burkina Nouveau ? On en rirait s’il n’était question de vie et de mort, la mort de citoyens fauchés dans la fleur de l’age.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 06:38, par cannot En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    FELICITATIONS AU NOUVEAU SG DU MINISTERE DE LA SANTE. Un DRS exemplaire qui connait bien toutes les entites du ministere. BON VENT A Dr FRANCINE qui a fait de son mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 09:06, par sylas En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    hééiiiiiiii !!!!! Quel oeucumémisme ! Il faut créer plutôt un MINISTERE DU CULTE en lieu et place de cette journée de confusion où le diable a un agenda CERTAINEMENT caché. Le ministère du culte va travailler à aider et à accompagner les uns et les autres à pratiquer leur foi en toute liberté et dans le respect de la loi. Il y aura aussi des statistiques et des informations pour neutraliser EVENTUELLEMENT les radicaux.
    Merci à tous les internautes qui proposeront des idées pour le "bien vivre ensemble".

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 09:08, par Ya sida En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Les Extremistes doivent faire balle a terre.Chacun doit prier dans son temple.Dieu a creer les jours et chaque jour est beni.Les malfaiteurs n,ont pas de jour a part et les bienfaiteurs leur leur jour a part. Lors de l,invasion colonial,ya eu un roi qui avait dit:ceux qui ont la force m,aident avec leur force et les faibles m,aident avec leur priere.Ce roi na pas ete vaincu par les enemis. Donc faire recours Dieu n,est pas un probleme Laissez Dieu ,dire qui est pour lui et qui ne l,est pas.Toi,es ce tu fais tout ce que ton Dieu te demande de faire ?????? tu as besoin aussi de l,aide de Dieu comme tout autre personne. Soit juste pour toi meme et par rapport a tes semblables. Moi je pais mes ... ,je fais ca......je suis pas comme tel ...Mon Amis pardon demande a Dieu sa misericorde car tous ont besoin de ca.Bonne priere a tous et a toutes pour tous les jours et pour le Samedis en particulier.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 09:27, par Mme Yaméogo En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Merci Mr Ka et Mr Damis pour votre réaction. En fait, en lisant certains messages, je me rends compte que beaucoup de burkinabés vivent sont l’autorité du diable. Beaucoup de jeunes sont dans des sectes et ne veulent pas l’apaisement pour notre pays le Burkina Faso. Quand ils ont appris que les autorités religieuses veulent organiser des prières pour la paix, ils ont commencé à insulter, à trembler, à dénigrer.....C’est leur contribution. Quel est le vôtre ? Vous n’êtes pas obligé de réagir si vous ne voulez pas du bien pour notre pâtrie. Je me demande si ceux qui passent le temps à injurier les autorités sont des exemples pour leurs familles et arrivent à les gérer correctement.
    Chaque citoyen a une part de responsabilité à jouer dans la recherche de la quiétude pour notre pays. Ayons des comportements responsables. Que le Seigneur nous aide. Je prie chaque jour pour mon pays et je sais que Dieu écoute et Il exaucera.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 09:29, par Kenpower En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Dieu est notre rempart.
    Les mécréants ont commencé a trembler.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 14:56, par Damis En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    M. le Combattant ! il me semble que vous vouez un culte exclusif à Satan.
    Sauf les ennemis du peuple, il est quand même aisé de comprendre que ces attaques depuis la gouvernance post-insurrectionnelle ne visent qu’une seule chose : pourrir la vie des honnêtes citoyens et nos FDS, et OUFF : "Dégager Messieurs les apprentis gouvernants ; vous êtes incapables de gérer le pays comme le faisait notre mentor, on n’en peut plus". Comme toi-même tu l’as conclu avec ton post : "votre président n’est pas à la hauteur de la situation qu’il nous colle la paix en allant devoir ailleurs". Puisque personne ne t’apprend aussi que si ton ennemi arrive a semer l’insécurité, tous les plans de développement sont voués à l’échec !? Mais pourquoi malgré que ce gouvernement a essayé de tenir bon avec ces agressions (voir les réalisations escomptées de façon objective), les critiques bidons à leur endroit est sans modération ? En plus, pourquoi c’est quand la gouvernance post-insurrectionnelle s’est installée que ces attaques ont subitement commencé ? Dans un état de droit normal, on pourrait accuser ceux qui critiquent (sciemment ou sans réfléchir) d’être à l’origine de ces attaques, puisqu’on connait déjà l’objectif visé !
    Mais tenez-vous tranquille M. le combattant. Le peuple a tout compris. Avec Dieu Tout Puissant, le peuple vaincra, n’en déplaise aux forces du mal. La preuve, vous commencez à insulter au hazard dès qu’on appelle à la prière.
    Pour ton information, la prière demandée n’est pas obligatoire pour qui que ce soit ; elle est demandée à tous ceux qui sont épris de bon sens et de discernement. Vous pouvez donc choisir de dormir quand les bonnes volontés vont entamer la demande d’aide de Dieu.
    Enfin, j’ai un conseil gratuit à te donner : si tu es ignorant, va chercher l’information qui t’édifiera. Si tu voues un culte exclusif à Satan, vas te repentir car le Bon Dieu est prompte au repentir, quelle que soit l’ampleur de tes péchés. Mais soit sûr d’une chose : les honnêtes citoyens vont demander l’aide au Bon Dieu, et ensemble, Dieu l’exhaussera, Inch’Allah, et le peuple vaincra toujours !
    A bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 15:58, par saam En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    Je propose même une journée de jeûne chaque semaine jusqu’en fin décembre.
    Vous les terroristes satanistes assassins semeurs de troubles et mains remplies de sang là je vous invite à vous y mettre aussi et Dieu remplira vos cœurs d’amour. Vous serez délivrés du diable, il n’est pas tard pour demander pardon à votre Créateur !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 08:04, par abrahameo En réponse à : Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè

    prière oecumenuque. Réligion unique mondiale.serviteurs et servantes de baalzebul. Retourner sur les anciens sentier, examiner, prener le bon et la paix y regnera.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 05 décembre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 29 novembre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 novembre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 14 novembre 2018
Hydrocarbures : Le gouvernement augmente le prix du litre de « Super » et de « Gasoil » de 75 FCFA
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 08 novembre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du jeudi 25 octobre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 17 octobre 2018
Le conseil du mercredi 17 octobre 2018 : adoption du projet de renforcement des sciences de la sante visant à améliorer la qualité de l’utilisation des services de santé au Burkina Faso
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 10 octobre 2018
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 03 Octobre 2018
Point du Conseil des ministres du 3 octobre 2018 : Le gouvernement annonce des offices œcuméniques sur toute l’étendue du territoire burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés