Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • mercredi 3 octobre 2018 à 23h40min
Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

A la reprise du procès du coup d’Etat ce mercredi 03 septembre 2018, c’était au tour de l’accusé, le Colonel Abdoul Karim Traoré de se prêter aux questions du tribunal. Il est poursuivi pour un seul fait : complicité d’attentat à la sureté de l’Etat. A cette charge, le prévenu a plaidé non coupable tout en expliquant qu’il n’a fait que donner des avis sur des faits bien précis pendant les événements.

Avant de décliner sa part de vérité, l’accusé a tenu à revisiter l’histoire politico-militaire burkinabè de 1980 à nos jours. Il s’est incliné à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie pendant les régimes du colonel Saye Zerbo, du médecin-commandant Jean Baptiste Ouédraogo, pendant la révolution de Thomas Sankara, et sous le régime du front populaire de Blaise Compaoré. Il a aussi eu une pensée pieuse pour Norbert Zongo, les victimes des événements des 30 et 31 octobre 2014 ainsi que de celles du coup d’Etat. Pour sa part, chaque Burkinabè y compris lui-même a sa part de responsabilité dans ces événements du fait de son action ou de son inaction.

En revenant sur les événements du coup d’Etat, il explique que le 16 septembre 2015, il était concentré sur la rédaction de son 2e ouvrage. Vers 14h-16h, il apprend qu’il y aurait des troubles à la Présidence du Faso. Il réussit à avoir le Général Diendéré qui l’invite à le rejoindre au ministère de la défense et des anciens combattants. Il y va après minuit mais n’arrive pas à discuter avec son interlocuteur car visiblement pressé. Il le suit alors au camp Naaba Koom II.

Là-bas, il réussit à le voir et la situation lui est expliquée. Sur le champ, en tant qu’expert en gestion de crise, il propose au Général de rentrer en contact avec les politiques de l’ex CFOP et de l’ex Front républicain pour leur faire savoir que les militaires ne veulent pas le pouvoir. Le Général a acquiescé. Mais le 17, il se rend compte que le Général dans des communiqués suspend la constitution, la charte de la transition et instaure un Etat d’urgence.

Sur cette situation, l’accusé assure avoir attiré l’attention du Général du fait que cela ne pouvait pas être une solution au problème. Il participera par la suite à la rencontre avec les ambassadeurs en poste au Burkina. Le 18 septembre aussi, il était au rendez-vous avec les chefs d’Etat de la CEDEAO. Mais pourquoi s’y est-il rendu et s’est-il permis de proposer des pistes de sortie de crise ? C’est une question du parquet. L’inculpé rétorquera qu’il y est allé et y est resté pour juste des besoins intellectuels.

Pour lui, c’est sa curiosité qui l’a mis dans ces problèmes. Il a voulu juste prendre des notes en tant qu’écrivain. Il n’a donc fait que donner avis sur des faits bien précis. Le parquet a fait cas du rapport de l’expertise des téléphones portables. Il s’y trouve un sms où il demande au Général son moral et lui assure qu’il assume avec lui.
Il reconnait cette partie mais assure qu’il ne s’agit pas du coup d’Etat. Mais, du fait que le Général était presque au bord des larmes car, les hommes ne l’écoutaient plus au sujet de l’arrêt des massacres. Mais en ce qui concerne les écoutes téléphoniques avec des rebelles touarègues, l’accusé a nié.

Le magistrat militaire a reconnu avoir reçu 5 millions du Général Diendéré. Cependant, il pense que c’est pour soutenir la parution de son livre. L’un de ses avocats, Me Zongo K Thimothée, a assuré qu’il ne voit aucun élément de complicité de son client. Il ne voit pas l’aide que le Colonel Traoré a apportée au Général Diendéré.
Dans sa narration des faits, l’accusé a fustigé la façon dont il a été arrêté. Il a estimé qu’en tant que magistrat, il aurait fallu une procédure spéciale. Faux, rétorque Me Kam de la partie civile. Pour lui, cette loi a été abrogée avec la disparition de la cour suprême. L’interrogatoire de l’accusé se poursuivra ce jeudi 04 septembre 2018.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 octobre à 23:02, par Kouda En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Mon colonel,
    pour des besoins intellectuels, vous irez en prison avec vos généraux Diendéré et Bassolet, pendant le même nombre d’années.
    Qui sait ? Peut être votre inspiration vous amènera-t-elle à écrire plusieurs livres derrières les barreaux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 octobre à 23:11, par Dedegueba Sanon En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Mon Col, il ne faut pas insulter l’intelligence des gens. Cinq millions pour publier un livre ? Les autres notamment le Col BAMBA, qui ont reçu cette même somme écrivaient des livres aussi ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 01:49, par Sidzabda En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Le tribunal devrait faire attention car il y’a une forte complicité entre les gradés du putch. Si des gens sont relaxés par complaisance, ils resteront un danger pour notre pays. Comme actuellement on voit des attaques de terroristes partout. Qui sait encore ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 02:02, par Mogo En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Ce colonel de pacotille ment comme il respire. Il doit finir ses jours en prison, à défaut de la peine de mort. Si tous les écrivains recevaient 5 millions comme soutien, la littérature au BF se porterait mieux (avis au ministère de la culture). Il a soupé avec ses acolytes de généraux et autres Bamba et il doit payer. Point barre

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 15:23, par BlackPower En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

      Tu tiens des propos très abrutis.

      Vous êtes vraiment pitoyables dans vos réflexions. Que de la passion dans les propos. Aucun jugement intellectuel ni impartial, et avec ça vous voulez que le pays soit en paix ?

      Quand on veut la paix on ne tient pas de tel propos. Malheureusement force est de constater que beaucoup de Burkinabé ne veulent pas la paix et ne prônent que des messages de haines et de stigmatisation.
      Saches que toi aussi tu pourrais te retrouver un jour dans une telle situation, pour avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment, avec les mauvaises personnes. ça n’arrive pas qu’aux autres.

      Vous êtes juste pitoyables. Ressaisissez vous pour des lendemain meilleurs de la patrie.
      Ceux qui peuvent vraiment aider à mettre des stratégie en place pour lutter contre ce terrorisme là c’est eux qui sont en prison, mais vous êtes juste trop passionnés pour le voir et le comprendre.

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 07:40, par J’ai pitié En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Je suis totalement déçu de notre armée et notamment de la hiérarchie de notre armée parce qu’elle ment piteusement comme la base. Les lacrous, les caporaux, les sergents-chefs, les lieutenants, les capitaines, les commandants, les colonels ont tous menti devant la barre. Il reste maintenant les généraux. Les militaires d’avant étaient très intègres, loyaux et surtout courageux et responsables. Ils s’assumaient devant leurs actes. De nos jours, ce n’est pas la peine. Ce qu’ils savent faire, c’est montrer leurs galons à leurs femmes et aux autres femmes et filles et parader dans les lieux publics avec alors qu’ils n’ont rien entre les jambes et dans le coeur. Ils sont irresponsables et ne s’assument pas. Chrrrrrrrr prttt.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 09:27, par zemosse En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

      Tout à fait d’accord avec toi. Le résultat est là triste et implacable : seuls les jeunes militaires ( selon Bouda)sont envoyés au front pour y être trucidés ;les galonnés se la coulent douce auprès de leurs femmes. Avec de tels galonnés,j’ai des,inquiétudes pour notre Pays face aux terroristes. Qui vivra verra

      Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 12:15, par INTEGRE En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

      Merci mon frère .Le mensonge a fini le monde , les gens sont devenus des lâches , des menteurs , rien que pour paraître ; je me demande s’ils se mirent ou s’il leur arrive de rester seuls et réfléchir à eux même . C’est le pouvoir et l’argent qui amènent des gens à se mettre au niveau des déchets ; et même moins car les déchets eux ils se montrent déchets et tous le monde le sait .Mais je me demande comment un homme d’une certaine notoriété peut mentir et pouvoir encore manger et même dormir . Hélas ! aujourd’hui, le mensonge donne plutôt l’appétit . Les gens mentent après ils sortent se pavaner pour narguer les honnêtes citoyens avec la bénédiction de certains avocats et magistrats, et ce c’est depuis le 15 octobre 1987 .C est les mensonges de certaines autorités qui mettront fin au monde . Le terrorisme qui sévit actuellement c’est aussi ça mensonge : des lâches qui se cachent pour tuer sans même dire pourquoi ils le font .Les grands conquérants d’antan comme les SAMORY TOURE et autres ne se cachaient pas pour tuer ;c’étaient des hommes "piles". De toutes façon DIEU est aux aguets , et dans peu de temps, sa Vérité va rattraper le macabre mensonge dans lequel le BURKINA vit depuis 10/87 .

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 08:18, par Le financier En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Eh éh, on se moque encore du peuple ou ces accusés ignorent que nous suivons le procés. Un colonel de surcroit magistrat qui le 16 septembre pendant que ça chauffe dans son pays, va rencontrer Diendéré l’auteur du coup de force soit disant pour les raisons de son livre. Quel est le titre de ce livre "Plein feu sur Ouaga ?". Ensuite il a reçu en pleine periode de crise, où on tirait sur les civils avec des armes de guerre, 5 millions francs et ça aussi pour financer son livre. Colonel, non l’ecrivain CONARD, est ce que vous méme vous croyez à ce que vous dites ? Donc comme ça, Diendéré pendant qu’il est très occupé et voire même préoccupé par son coup foiré, vous même vous dites qu’il était très occupé, a pu penser à vous parmi les milliers d’officiers et surtout à votre livre pour vous donner 5 briques. Vous vous foutez de vous même et non du peuple. Vous ferez mieux de la fermer parce que vos propos sont ridicules, ne sont pas dignes d’un officier, ni d’un magistrat. Colonel, en tant que ecrivain, vous connaissez bien la signification de ASSUMER. Alors assumez vos actes.
    L’attitude et les actes de ces officiers qui passent à la barre m’inquiètent. Ils ont pactisé facilement avec le diable, ils ont reçu de l’argent, et jouent aux ignorants. Vous ne croyez pas que ce sont des criminels en puissance, parce que ce sont des personnes qui peuvent pactiser avec les ennemis du Burkina. Vraiment, que les officiers honnêtes, suis convaincu qu’il en existe dans notre armée, avec l’appui de la société civile exige une investigation profonde, voire une inquisition pour debarasser notre armée de ces officiers et sous officiers opportunistes. Que Dieu protège le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 08:30, par Lucky lucke En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Avec certains colonels qui reçoivent cinq millions pour publier des livres, il ya du soucis à se faire dans la lutte contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

    • Le 5 octobre à 14:35, par Timbila En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

      D’accord avec vous. Il suffit qu’on leur présente des liasses bien craquantes et ils seront près à vendre leurs cousins et leurs frères pour pouvoir circuler en v8. Hé pays de hommes intègres. Le président Sankara, se retourne dans sa tombe. Il faut changer le nom de ce pays car on n’a plus l’honneur de se présenter et de donner la signification à un étranger. On peut affirmer que nos ennemis sont parmi nous et donnent la positions de nos FDS, sinon on ne peut pas comprendre que les terroristes maitrisent les positions et les mouvements de nos FDS jusqu’a ce point. Non et non. L’intégrité a foutu le camp de ce pays il y a longtemps.

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 08:34, par Gouba En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Mon colonel, un militaire, disons tout court, un homme ça s’assume !

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 08:50, par Le réaliste En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Drôle de colonel ! Même votre fils du primaire sait ce que veut dire "j’assume avec vous". Vous vous êtes retrouvé volontairement au mauvais lieu au mauvais moment et vous avez joué volontairement un mauvais rôle tout comme le Lieutenant-colonel BAMBA. Un officier doit être réaliste et éviter l’enfantillage devant un tribunal. La somme reçue a été puisée dans le budget national.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:03, par Mme Yaméogo En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Ce procès nous convaint que le RSP était un corps inventé qui ne servait à rien pour notre pays. 98% de ceux qui sont passés à la barre nient tout en bloc. Ce qui est sûr, si jamais on libère ces gars, le Burkina sera réduit en poudre. Le RSP était là pour l’argent et c’est vraiment dommage.
    Je m’attendais à ce que tous disent efffectivement qu’ils sont responsables du coup d’état et qu’ils assument mais hélas, c’est triste.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:05, par par kiemtore emmanuel ce colonel magistrat est un gro menteur .Tu prend l’argent du general et tu dit j’assume aujordhui tu parle de faire sortir un livre.harsi faut. En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    je pense que ce colonel magistrat croit que le peuple est bete

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:16, par Koote Mogognini En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    "Pour sa part, chaque Burkinabè y compris lui-même a sa part de responsabilité dans ces événements du fait de son action ou de son inaction."
    Il n’a qu’ un nom, opportuniste, pljusieurs visages, opportuniste. Quand on l’ entend, tout semble vrai mais tout est faux. Abdoul Karim, ton eptit opportuniste de tous les jours t’ a rattrape un seul jour. Tous les burkinabe sont responsables de ce qui est arrive au pays ? Donc, faut attraire tous ls burkinabe devant la justice militaire, alors. Tu ferais mieux de chercher a t’ evader au lieu de compter sur cette pauvre ligne de defense. Aucun juge ne te crois. C’est evidemment toujours sur des points precis qu’ on accuse quelqu’ un. Voila qu’ on ne vous accuse pas de morts mais bien precisement de complicite d’ attentat a la surete de l’ etat. On dirait tu comprends meme pas ton propre francais. Pour le Colonel Omer Bationo, c’est clair. Meme s’ il a eu a diriger l’ infame RSP, on voit bien qu’ il n’a pas ete mele a cette connerie-la. Toi, tu t’ es leve , croyant ton heure venue, aller te jeter dans une affaire , qui, a priori, ne te concernait pas. Koo te mogo gnini ! Faut frire dans ta propre huile chaude.

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 13:52, par Le financier En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

      Mon cher Kotee mogognimi, mogo le bi ko gnini, Ce conard-nel dit que nous sommes tous responsables. Qu’il nous envoie nos 5 millions, même si on n’écrit pas des livres et ne ment aussi bien que lui. Pendant que ça chauffait le colonel Omer Bationo, a vu Diendéré pour se désolidariser du coup foiré et sauver sa famille. Et ce conard-nel lu il a contacté et insisté à voir Diendéré pour financer son livre dans les premières heures de sa forfaiture. C’est un idiot de bas étage. Il n’a pas le cerveau d’un lakourou, il n’a méme pas sa place parmi le troupeau de montons de mon oncle au village. C’est un Dangadé

      Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:28, par Lazié En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Félicitations à la jeunesse burkinabé- surtout à vous qui réagissez sur ces forums. Bravo les gars ! C’EST CA QU’ON APPELLE JEUNESSE. ELLE VEILLE A TOUT SUR TOUT. Vous avez tous raison. Ces gens-là mentent comme ils respirent. Le parquet doit être très ferme pour donner des leçons. Aucune relaxe. Des dégradations, des prisons, et des radiations doivent être prononcées pour ces gradés qui ont tout planifié et exécuté

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:29, par OUEDRAOGO Wendata En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    que DIEU veille sur notre cher pays. c’est pas simple

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 10:51, par nabayouga En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Comme je lai dit dans certains de mes posts, le RSP était en réalité un ramassis d’hommes cupides , avides. je suis attristés de voir que des officiers supérieurs sont incapables d’assumer leur actes. L’honneur et la dignité ont disparu sous le régime de kouassi blaise compaoré. Ce qui préoccupait ces militaires c’est de protéger la personne de leur chef dont la médiocrité est innommable . Pauvre BF. J’espère que les burkinabè désormais voient la réalité en face : des hommes minables qui n’ont de valeur qu’à travers le crime et les assassinats .
    Citoyens burkinabè réveillez-vous ".Naan laara en sara "comme le disait le professeur ki-zerbo.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 11:56, par Sage En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Ce qui me déçoit dans tout ça c’est que très peu assument leurs actes. Comment un officier peut se faire respecter après des mensonges flagrants. Participer à des rencontres du côté des putschistes et dire après que c’était pour des besoins intellectuels. Prendre 5 millions et dire après que peut être c’était pour ton livre. Quand même maan sougr. Moi l’idée que je me faisais du militaire surtout d’un officier, c’est qu’il assume quelque soit ce qui va arriver. Utiliser de petits tuyaux pour s’en sortir ça fait vraiment petit. Karisaaaaaaah

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 13:27, par Naaba En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Hum ! Je suis un ex soldat de ce pays, j’ai démissionné volonatirement parce qu’on m’a empêché d’avancer dans ma carrière, notamment l’accès aux grandes écoles militaires, alors que j’en avais les capacités et les qualités nécéssaires. A part une petite bourse de recherche du Programme de Négociation de Harvard University, je n’ai réçu aucun soutien financier de quelqu’un pour faire sortir mon premier livre. Alors que ce vieux colonel, juriste de surcroît, arrête de nous pomper l’air. Il a réçu cette somme pour autre chose et non pour écrire un livre. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 14:45, par le penseur En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    IL YA TROP DE FAUX TYPES COMME CE COLONEL DANS CETTE ARMÉE AU BURKINA.PROCHAINE INSURRECTION N’aura PLUS DE JUGEMENT.ON VA NOUS MÊME TOUT FAIRE.DES BÂTARDS COMME ça .comment un colonel a peur de dire la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 15:32, par BlackPower En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    À lire les commentaires je me rends compte à quel point cette situation est tellement passionnées que l’on en perd l’objectivité. Vous êtes déjà des juges et des magistrats derrière vos écrans. N’est-ce pas ?

    Vous êtes vraiment pitoyables dans vos réflexions. Que de la passion dans les propos. Aucun jugement intellectuel ni impartial, et avec ça vous voulez que le pays soit en paix ?
    Vous oubliez que ces personnes accusées à tord ou à raison sont aussi des fils du Burkina et que la situation que nous vivons actuellement dans notre pays nécessite l’apport de tous ?

    Quand on veut la paix on ne tient pas de tel propos. Malheureusement force est de constater que beaucoup de Burkinabé ne veulent pas la paix et ne prônent que des messages de haines et de stigmatisation.

    Sachez que vous aussi pourriez vous retrouver un jour dans de telles situations, pour avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment, avec les mauvaises personnes. ça n’arrive pas qu’aux autres. Sachez-le et faite preuve de retenus dans vos opinions au lieu de passer votre temps à cruxifier les autres par propos sur le net.

    C’est juste pitoyables. Vous n’êtes ni juge, ni magistrat, ni avocat. Il y a des gens pour jouer ce rôle dans la république. Ressaisissez vous pour des lendemain meilleurs de la patrie.
    Ceux qui peuvent vraiment aider à mettre des stratégie en place pour lutter contre ce terrorisme là c’est eux qui sont en prison, mais vous êtes juste trop passionnés pour le voir et le comprendre.

    Les commentaires non réfléchis auront une réponse à leur hauteur ! Merci

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 20:03, par le financier En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

      Oh là là vous êtes pitoyable, pathetique, aigri. Un peu d’humilité quand même. Mr le connaisseur, donc vous croyez que ceux qui interviennent sur ce site ne savent pas qu’il y a des innocents et des coupables dans un procès. C’est ça seulement que vous voulez nous apprendre ou vous aviez un scoop sur la liberté d’expression au Burkina (pour votre information les posts sont analysés avant d’être publié). Faites vous embaucher par lefasonet pour ce travail. Comme vous êtes très très intelligent, dites nous si colonel Traorè est innocent ou coupable. Par ailleurs, les personnes qui echangent sur ce site seront reconnaissants d’avoir votre contact pour solliciter votre aide sur quoi dire et quoi poster. J’ai senti dans vos propos de la colère et de l’aigreur, on dirait que c’est le procès même qui vous fait mal. Alors souffrez souffrez plus, car votre souffrance NON votre aigreur ne pourra jamais égaler la douleur des familles endeuillées par Diendéré et des gens de votre espèces. Prochainement contribuez aux echanges avec des arguments intelligents, sans rage, vous n’êtes pas un chien, je l’espère, et si vous n’en avez pas, fermez votre gueule. Les personnes normales reagissent par rapport aux informations publiées et vous n’êtes pas obligé de lire les réactions des internautes à moins d’être un malade, un depressif

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre à 17:26, par BlackPower En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

        AHAHAH encore un qui vient de confirmer mes propos. Que le la passion et peu de réflexion. Heureusement que le droit n’agit pas dans la passion.
        Pour votre information monsieur le ’Financier’, c’est vous qui feriez mieux de fermer votre gueule si vous n’arrivez pas à faire la part des choses.
        Vous faites partie des individus sur les forum qui n’ont rien à dire à part insulter les autres. Vous voulez me démontrer votre riche vocabulaire en insultes ? Laissez moi vous dire que vous n’impressionnez personne. C’est vous qui êtes pathétique, aigri et totalement ridicule de ne pas savoir faire la part des choses.
        Mes propos n’ont pas visés tous les internautes, ni tous ceux qui exposent leur point de vu sur ce forum, mais bien des individus de votre espèce qui n’ont que l’insulte et le jugement à le bouche.
        Je n’ai aucunement l’envie, contrairement à vous d’être juge ou magistrat dans ce procès. Vous par contre on connaît déjà votre verdict si vous étiez autorisez à le donner dans ce procès. Bref je n’échangerai pas un seul mot de plus avec vous vu la bassesses de vos propos et de votre réflexion. Qualifiez moi de ’CONNAISSEUR’ c’est votre problème, moi je n’en ai pas la prétention.
        Sur ce, bonne suite, mais sachez que le droit sera dit. Gardez votre haine et vos propos insultant pour vous et les vôtre.

        PS : Pour votre information je n’ai pas besoin de ce poste à lefaso.net pour filtrer les commentaires sur ce forum. Par contre si vous recherchez un emploi vous pouvez effectivement me contacter. Je me ferai un plaisir d’étudier votre candidature pour des postes similaires. Peu être que cela occupera plus votre temps pour quelque chose d’utile.

        Cordialement, :)

        Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 21:27, par Naaba En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

      BlackPower, oh ! C’est vous qui êtes "pitoyables dans vos réflexions" vu que vos méninges ne vous permettent pas de réaliser que le Colonel n’a fait que servir les juges avec un mensonge bien orchestré, mais facile à déchiffrer même par des petits enfants. C’est dommage que vous qui semblerz vous exprimer bien en français n’ayez pas compris cela. Merci quand même pour votre commentaire.

      Répondre à ce message

      • Le 5 octobre à 17:35, par BlackPower En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

        Je suis désolé monsieur ’Naaba’, vous ne faites que des suppositions. Rien de fondé dans votre analyse. Vous devrez faire preuve de plus de modestie dans vos jugements avant d’auto condamner des gens qui pourraient à la fin se retrouver innocents.
        Vous savez pourquoi le droit est au dessus de tout dans la société ? Parce qu’il est supposé être dépassionner. Ce que vous venex de dire, ne reste purement et simplement qu’un point de vue, c’est tout. Ce n’est en aucun cas la vérité absolue. Vous pourriez avoir raison ou tord. à moins que vous soyez Dieu, omniprésent ( ce que je ne crois pas...). Alors faite preuve de retenue dans vos opinions.
        Vu que dans ce forum tout le monde est ’Juge et seigneur’ et que nous avons de supers devins qui savent déceler qui et coupable ou non, je vous souhaite bonne chance dans vos jugements.

        Je n’ai vraiment pas l’intention de perdre mon temps et mon énergie à continuer ce faux débat.

        Bonne suite.

        Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 16:59, par Yacouba L’Africain En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Il ne manquait plus que Bamba nous dise que ce n’était pas lui à la télé, que c’était un montage ou que c’est un sosie. Des colonels de l’armée qui se médisent et bientôt des généraux (j’espère que ce sera juste un...suivez mon regard et que l’autre aura le courage du fait du cours auquel il appartient de ne pas se départir de l’honneur qui devrait l’accompagner) vont se parjurer sans avoir le moindre souci avec leur conscience devant ce tribunal. Vraiment triste spectacle offert à la face du monde de ce que nous appelons "Hommes Intègres". L’intégrité c’est aussi simplement accepter ses torts, présenter ses excuses et s’assumer devant les hommes et devant l’histoire. Espérons que ce "genre de militaires" est le prototype que l’on retrouvait juste au niveau du RSP à cause de sa nature "anti-républicaine". Ce qui justifierait que l’on y recrute des hommes sans foi ni lois avec aucun sens de l’honneur. Courage à notre Peuple, aux forces laborieuses des villes et campagnes. Une pensée à nos enfants à qui nous avons emprunter ce beau Faso et donc le devoir de le leur rendre aussi beau sinon plus que quand ils nous le prêtaient.

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:04, par Vérité En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Mr BlackPower, nous savons que vous êtes des leurs. Quand de faux gradés prennent le peuple pour des tarrés, il ne faut pas s’attendre à une autre riposte que celle que vous lisez. Ces gens ont plutôt leur place en prison. Ils sont au contraire complices du tueries que nous vivons. L’argent qu’ils se distribuent n’est pas pour lutter contre le terrorisme , bien aucontraire. D’ailleurs, plus l’étau se resserre autour de ces generalettes, plus les attaques s’intensifient. Nous ne sommes pas dupes.
    D’ailleurs Col Abdoul Karim Traoré n’est pas du intelligent : Pendant que Diendere pleure son sort, il a le temps de lui donner jusqu’à 5 millions pour un livreà éditer ! C’est vraiment idiot comme défense. Qui est son avocat ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 octobre à 17:50, par MK En réponse à : Procès du coup d’Etat : « J’ai donné des avis sur des points précis », se défend le colonel Abdoul Karim Traoré

    Mon col. 5 Millions pour la publication de ton livre que tu était concentré à écrire le jour du coup-d’état ?. A bàà.. toi aussi tu n’a pas honte ?. Il n’y a pas meilleur moment pour te financer ? c’est au moment du coup d’état ou toi même avait de la peine à rencontrer le Général très préoccupé pour la prise du pouvoir qu’il à du temps pour s’occuper du financement de ton future livre ?

    bravo !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : Faire un coup d’Etat pour en empêcher un, pour la démocratie !
Burkina : Les gens [terroristes] sont rentrés chez nous suite à la dissolution du RSP (Diendéré)
Dissolution du RSP : Le président Kafando devait respecter sa parole donnée, reproche Gilbert Diendéré
Procès du putsch du CND : Ceux [terroristes] qui venaient ici, continuent de venir aujourd’hui, selon Diendéré
Procès du putsch du CND : Des empoignades entre le général Diendéré et Me Guy Hervé Kam
Procès du putsch du CND : Enfin les avocats des parties civiles parlent
Audition de Diendéré : Les incohérences décelées par la partie civile
Procès du putsch du CND : Le message accablant du général Zagré aux chefs militaires
Procès du putsch du CND : Le Général Diendéré se demande où se trouvent certaines armes de l’ex-RSP
Gilbert Diendéré : "j’avais la possibilité de quitter le pays mais je n’ai rien fait"
Général Gilbert Diendéré : « Quand un homme n’est pas d’accord, il dit NON »
Putsch du CND : "il n’y avait pas une volonté manifeste de la hiérarchie de s’opposer" (Diendéré)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés