Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 6 octobre 2018 à 10h37min
Nord du Burkina :  Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

Une mission conjointe de sécurisation composée d’éléments du commissariat central de police de Titao et de la Compagnie républicaine de sécurité(CRS), est tombée hier vendredi sur une mine artisanale, à Sollé (45km au nord de Loroum).

On enregistre six victimes, essentiellement des éléments du commissariat central de police de Titao et des blessés, selon toujours des sources sécuritaires.

Jeudi, six militaires et un gendarme ont été tués à Bartiébougou (Est) et à Inata(Sahel, Nord), respectivement à la mine et dans une attaque terroriste de grande envergure.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est fortement dégradée depuis août à l’Est et au Nord, marquée par des attaques meutrières contre des forces de sécurité et des civils.

Agence d’Information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 6 octobre à 10:48, par Le financier En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Dieu ayez pitié de mon pays et des burkinabè. Vient prendre le devant de ce combat. Donne la paix aux âmes de nos frères qui tombent dans ce combat injuste et injustifié. Consolez les familles endeuillées. Tu as dit Pére tout puissant que si nous croyons, nous serons sauvé avec tous ceux que nous aimons. Père j’aime mon pays, j’aime mes compatriotes, pitié attend ma prière, exauce moi. Que Dieu benisse le Birkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 11:03, par Le fils du pauvre En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Harcèlement pur et simple de nos FDS. Nous sommes véritablement en guerre contre un ennemi vraisemblablement invisible, insaisissable et dont les intentions sont inavouées.
    Devons-nous indéfiniment nous réfugier derrière l’argument paresseux selon lequel c’est une guerre asymétrique où c’est un seul camp à savoir le peuple burkinabè qui doit perdre ??? Je réponds vigoureusement par la négative !!! Rock et Cie, ayez pitié de votre peuple et prenez vos responsabilités si vous aimez vraiment ce beau peuple innocent. A BON ATTENDEUR, SALUT !

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 15:10, par Mafoi En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

      L’ennemi n°1 qui est derrière toutes ces attaques lâches n’est pas si invisible que ça.Il l’a démontré par le passé durant les 27 ans de son règne et avec son cynisme froid qui le caractérise,ce sinistre personnage est capable de tout pour se venger sur le peuple burkinabè suite à sa fuite sans gloire pour aller se réfugier dans un autre pays en prenant presto la nationalité de ce pays d’accueil.Maintenant pour ce qui est de la guerre asymétrique,oui c’en est une et il ne s’agit pas de refuge pour se dédouaner.En tout cas si dans l’immédiat tu as une solution infaillible contre ses lâches poseurs de bombes artisanales sur les routes de nos campagnes,les Burkinabè te seront très reconnaissants car je pense que vue l’allure où vont les choses,la lutte sera longue pour venir à bout de ces voyous et dans ce cas,l’erreur à ne pas commettre c’est de céder à la panique.
      RIP à nos vaillants soldats

      Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 11:20, par Sawad En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Pourquoi les FDS n’arrivent pas à s’ adapter au mode de combat des terroristes ? Je pense par exemple qu’ils doivent éviter au maximum de faire les patrouilles avec les véhicules et privilégier les motos. Ils peuvent se déplacer à plusieurs à moto, à certaines distances les uns des autres. Comme ça, ils pourraient minimiser les pertes en vie humaine. Trop de FDS tués, c’est écoeurant et humiliant à la fois. Oui le gouvernement doit délier le cordon de la bourse mais les FDS doivent aussi innover. A ce que je sache, les terroristes n’utilisent pas de grands moyens : juste des motos et des bombes artisanales.
    C’est juste une opinion !
    Soutien total aux FDS !
    Sawadogo

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 11:44, par coeur meurtri ! En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Vraiment dommage ! Paix aux âmes des disparus !
    Je pense qu´il faut installer l´état d´urgence au nord et au sahel et procéder à des fouilles systématiques dans certains villages et domiciles. Je suis convaincu que ceux qui attaquent nos FDS sont tapis dans les villages et hameaux de culture de ces régions dont ils sont autochtones. Ce ne sont pas forcément des étrangers venus du Mali voisin.
    Il faut aussi qu´on apprenne à éviter la politique militaire essentiellement défensive : attendre qu´on nous attaque avant de réagir. Il faut savoir aller chercher ces malfrats dans leurs fiefs et les neutraliser, comme le font les armées occidentales et même Israël.
    Enfin, je suis convaincu que tant qu´on voudrait combattre des hors-la-loi avides de sang humain en voulant respecter leur soit-disant droit (comme le veulent nos pseudo-juristes tapis dans leurs bureaux feutrés et téléguidés par des firmes occidentales) on ne finira jamais de compter nos morts et auront chaque jour des réveils douloureux en écoutant les infos à la radio, comme depuis près d´une année. Les grands juristes et députés défenseurs des droits de l´homme n´enverront jamais leurs enfants se faire enrôler au sein de nos FDS, encore moins se présenter au front pour combattre auprès des braves FDS qui, pour la plupart sont des fils de pauvres paysans croupissant dans la misère. Il faut tout simplement ré-adopter la loi instituant la peine de mort au Burkina. Elle ne sera pas, bien entendue, appliquée aveuglement, mais après analyse approfondie et surtout pour des cas de barbarie comme ce que nous vivons actuellement au sahel, au nord et à l´est du pays !
    Une fois de plus, puisse Allah accueillir à bras ouverts ces vaillant combattants dans son royaume éternel !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 12:08, par Philippe En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    C’est révoltant. C’est à pleurer.
    President ? Silence radio. Premier Ministre ? Silence radio. Ministre de la sécurité ? Abonnés absents ! Ministre de La Défense ? Ah si, lui serait occupé à soigner plutot son égo égratigné et voudrait se sauver de l’humiliaction en exigeant un départ tardif et un poste lucratif. Le président de l’Assemblee ? Ou sont passés tous les Robins des bois et autres grands chevaliers de la cause nationale, hérauts de la démocratie et chantres de l’excellence politique ? Maître Sankara & Co, OSC bidons, le balai citoyens est-il trop usé et cassé ? Tous ces gueulards brasseurs de vent devenus soudain aphones au moment même où il faut donner de la voix. Pendant ce temps, tous les jours, c’est 6, 7, 8 soldats qui tombent. Par paquets ! Comme des mouches. La fureur dans la gorge est devenue intenable. La douleur est incommensurable, sans nom. Les lamentations semblent sans terme. La nuit s’epaissit sur le Faso. Les ténèbres s’approndissent. Le mal est une gangrène parce que des “médecins” de tous poils ont passé le temps à regarder ailleurs, à proposer des diagnostiques politiques, à désigner unr cause imaginaire et un mal tout aussi imaginaire. Est-il un capitaine à bord de ce radeau de la méduse qu’est devenu le Burkina Faso ? C’est le navire ivre. Que les parents refusent ces décorations à titre posthume, ces cérémonies macabres qu’ils organisent pour se donner bonne conscience.
    Et puis, pourquoi continuent-ils a s’entasser dans les véhicules quand ils savent que quand un seul saute sur une mine le bilan des fatalités est extrêmement élevé ?

    Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 17:21, par Kladjou En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

      Mon cher Philipe , le Burkina préfère ce spectacle macabre que tu décris, au déshonore de la complicité avec des Jihadistes qu’avait honteusement et scandaleusement installé, l’ancien président Blaise Compaoré (votre pétrole). Vous disiez n’est-ce pas à l’époque que " le Burkina n’a pas de pétrole mais il a Blaise Compaoré". Il avait ainsi transformé notre pays en sanctuaire de Jihadisâtes et dealer avec eux (achat d’armes et de véhicules, marchandage des otages avec retour sur investissement, etc) sur les larmes et le sang de nos voisins pour une soit disant paix ! Après moi le déluge c’est ça ? Quel président ! et quelle héritage !. On appelle ça un échec. Si après 27 ans de règne sans partage on est encore indispensable à son pays pour la paix, cela s’appelle un échec patent de votre champion..
      Nous sommes prêt a payer le prix de notre audace de dire merdre aux Jihadistes et à leur logeur Blaise Compaoré, mais on ne cèdera pas et on ne regrette rien. Les peuples sont responsables de leur destins et ici le peuple Burkinabè assume le sien pleinement et saura trouver les moyens pour relever le défi. si c’est le moyen que votre champion à trouver pour faire payer au peuple Burkinabè de l’avoir chassé en plein jour comme un mal propre, ce terrorisme sera vaincu . Et c’est une question de temps et le pays sortira renforcé. J’étais en Algérie dans les années 1990 et j’ai vécu en direct et au quotidien la furie des barbus du Front Islamique du Salut. Je peux vous dire que sous la pression du FIS à coup d’attentats d’actions commando , les militaires avaient pratiquement déserté des villages et des villages (j’étais en stage dans un de ses villages) pour sauver leur peau. Mais le FIS et ses branches armées (Armée Islamique du Salut(AIS), Groupe Islamique Armée (GIA), Mouvement Islamique Armée (MIA)) ont été vaincus et les quelques kadibas qui restaient ont dû leur salut en quittant le pays. Il n’y a pas d’école de combat du terrorisme. C’est sur le terrain qu’on forge sa stratégie. et vos sorties de diversion ne passeront pas.
      Sans rancune.

      Répondre à ce message

    • Le 6 octobre à 20:13, par LE SOLDAT En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

      merci un frère... lorsque, fasse au mal déterminé à nous mettre sous terre sans un grain de pitié, lorsque nous avons préférés des v8 de luxes au détriment des pickups et de la logistique pour la sécurité nationale , et lorsque nos familles sont endeuillées par la moyenne de 5 victimes par jours, les prières ne peuvent qu’êtres vaines. le silence et la sourde oreille non plus. on ne peut prétendre aimé le peuple et assumer la distribution journalière des médailles a titres posthumes. on regardera des bales assassines traversées les poitrine et la chaire de nos fds et nos frère pour s’atteler de déposer a la Maco un citoyen qui a osé dire ce qu’il pense de la situation de son pays et de son gouvernement. Hélas.

      Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 14:02, par Nobga En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    C’est très révoltant de voir que non seulement rien n’est fait par les autorités tant politiques que militaires pour amoindrir les dégâts, mais également nos FDS continuent de se déplacer invariablement de la même manière (en véhicules pleins) sans se soucier de ce qui va leur arriver. Si on vous envoie, sachez vous envoyer aussi. Qu’est-ce qui prouve que ceux qui vous envoient ne sont pas les complices de vos ennemis invisibles. Jeunes soldats, trouvez vos stratégies vous-mêmes pour protéger votre vie tout en menant efficacement le combat contre l’ennemi. Nobga

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 14:45, par Point barre En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Ne nous voilons pas la face. Il n’y a plus de service de renseignements dans ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 14:53, par Dedegueba Sanon En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Pauvres braves soldats, encore tombés sur le champ de l’honneur. Ce n’est pas facile de sortir en patrouille le matin, en te disant que le soir si tu es rentré à la base, c’est que tu n’as pas sauté sur une mine.
    Et à Ouagadougou des politiciens médiocres jouent avec vos vies, nos vies en fait. Car quand vous tombez, c’est pour nous, pour nos vies. Sans votre sacrifice il n’y a pas de pays. Le Mali a commencé comme cela et Sanogo a destitué ATT.
    Et comme toujours pas de revendication. On dit terroriste, un terme fourre tout, nous leur avons fait quoi pour être leurs cibles privilégiées ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:34, par Charles En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Chers frères restez unis contre ce fléau. Comprennez qu’il est transnational et qu’il fallait le prévenir au moment où ces hordes deferlaient du Mali pour trouver refuge au nom de l’hospitalité. Combattez les conséquences de cette naïveté complice sans vous en prendre à quelqu’un. Référez vous à l’expérience de ceux qui en souffrent dans le silence. Salute

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:44, par Souley En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Je valide ce qu’un internaute précédent a dit, où sont passées les motards de l’armée ? Sont-elles seulement faites pour les défilés du 11 décembre ? Ce à quoi on assiste, amène souvent à nous demander s’il y a des stratèges dans notre armée ? Le B-ABA de l’art de la guerre consiste à s’adapter à la logistique de ennemie.Quand le général Gyap du Vietnam a vu qu’il ne pouvait pas affronter frontalement l’armée américaine, il a tout de suite pris la décision d’enterrer ses troupes, dans des tunnels. C’est ce qui fait la différence entre les combattants, prendre tout de suite la mesure du combat, et s’adapter. Pour nos FDS, tel n’est pas le cas. On saute sur des mines à tour de bras et on continue d’aller allègrement sauter sur les mines. A quoi sert l’institut supérieur de technologie de Ouagadougou ?
    La réponse devrait venir de là, à travers l’adaptation d’engins de transports moins lourd, comme les tricycles par exemple. Là, pour transporter une troupe de dix personnes, on pourrait aligner trois tricycles. Ca peut faire rire, mais la meilleure logistique est dans l’adaptation.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 15:45, par Neekre En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Franchement il faut arrêter de se voiler la face. Faire la politique ce n’est pas se battre pour accéder à des positions ou l’on profite des avantages. C’est tout d’abord être conscient des responsabilités et de la recevabilité envers les citoyens. Chers autorités si vous dormez, sachez que c’est une guerre et vous devez adopter une stratégie offensive. Si vous sacrifier votre PNDS ET autre référendum sur l’autel de la lutte contre le terrorisme personne ne s’en plaindra. Si cette hécatombe continue il risque bien d’avoir une autre inssurection ( je touche du bois)

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 16:18, par l’oeil de l’aigle En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    La situation s’empire et nécessite un certain nombre de questions ? Pourquoi sont-ils toujours au courant des déplacements de nos FDS ? Pourquoi c’est toujours les FDS et pas une autre voiture ? Est ce un civil bandit soit il peut il créer une bombe artisanale ? Cessons de rêver : L’ennemi n’est pas loin. Ce serpent au cou des burkinabés doit être décapité à la tête et le reste suivra. GOUVERNEMENT DE ROCK que ALLAH le tout puissant nous aide à nous débarrasser de ces démons. Je propose qu’on recrute des mercenaires pour faire le boulot.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 16:27, par Le citoyen En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Puisse le Seigneur assister les familles explorées et protéger le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 16:43, par L’incontournable En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    L’arme et le reste des corps habier ; ne sont pas intelligent. Et la hiérarchie est tres tres nul en matière des intervation sur des sols inconnu . Est ce que c’est forcé que vs faite vos missions en véhicule ? Pourquoi pas a moto et a pied est les véhicule 2 personnes au bord. Ne change pas de tactique ils vos fini avec vous. Vraiment africains vaurient.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 16:53, par Gorko En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Je pense comme toi. Même si les autorités ne font rien, est-ce que les FDS mêmes n’ont pas du mal à se protéger elles-mêmes contre le mal en attendant une solution éventuelle ? Quand un véhicule saute, c’est six morts, sept morts, etc. C’est quoi cette histoire-là ? Des maudits posent des engins artisanaux sur les axes routiers, vous, vous sautez dessus une fois, deux fois, trois fois, etc. Franchement, je ne suis pas d’accord avec ce suicide-là. Je n’ai plus envie d’entendre que des FDS ont sauté sur une mine artisanale encore. Union de prière pour les FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 17:38, par Fadelo En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Monsieur le Président, c’en est trop.
    S’il vous plaît ayez le courage de décréter l’état d’urgence.
    Ayez pitié de ces jeunes qui tombent chaque jour comme des troupeaux conduits à l’abattoir.
    Unissons nous et trouvons ensemble des solutions. Écoutons nous. En ce moment, il ne s’agit plus de calcul politique, c’est pour sauver ce beau pays que nous aimons tant.
    Monsieur le Président, réagissez fortement, vous faites quelque chose mais pas assez. Le peuple a besoin que vous lui prouviez que vous mesurez vraiment la situation nationale. N’ayez pas peur de vos amis de changer certains de leurs postes.
    N’ayez pas peur de vos associés de certaines personnes pour mener cette lutte.
    Monsieur le Président que Dieu vous bénisse et sauve notre très cher pays.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 18:10, par SIDPACOUNYE En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Que Dieu les accueille dans son Paradis éternel et prompt rétablissement aux blessés. Je suis parfaitement d’accord avec les précédents. Pourquoi, les FDS s’échinent à mettre plusieurs éléments dans un même véhicule. Il faut utiliser les motos ou à la limite faire précéder les véhicules par des motos ou des détecteurs de mines.
    Il faut absolument que le gouvernement dote les FDS de détecteurs de mines.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 18:23, par Djiguemdé En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Il faut vérifier si ces sauvage n’ont pas la possiblilite d’intercepter les messages de nos FDS ! Comment font-ils pour connaître les itinéraires des patrouilles ? Que Dieu nous protège !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 18:31, par Lion En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Pourquoi une mission Securisation par des policier dans une zone de guerre

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 22:16, par Le Progressiste En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Le gros problème est que la coalition internationale a donné tout le temps à ces disciples de Satan de s’organiser. Les terroristes devraient être traqués jour et nuit et exterminés jusqu’au dernier. Il faut éviter cette situation défensive et opter pour une offensive massive. Hélas !

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 22:21, par Le Progressiste En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Pourquoi les autorités n’ont-elles aucune stratégie ? L’état d’urgence s’impose.

    Répondre à ce message

  • Le 6 octobre à 23:12, par Razambwende En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Que Dieu console les cœurs de toutes les familles éplorées par ces grandes pertes énormes. Ce ne sont que des enfants que nous envoyons mourir pour notre sécurité comme des moutons qu’on envoie à l’ abattoir. Où sont les grands spécialistes des écoles de guerre qu’on a formé à coup de millions ? Allez y sur le terrain pour trouver une solution afin d’arrêter cette tuerie massive.
    Mon humble avis à monsieur le Président du Faso est de revoir sa copie gouvernement sans militaire et mettre à la Défense et à la Sécurité des militaires qui maîtrise et leur boulot et aussi qui ont la côte des troupes pour donner un vrai tonus à cette lutte antiterroriste. Même aux USA grand pays démocrate on a des généraux dans le gouvernement. Alors pourquoi pas le Burkina Faso qui n’est qu’un pays apprenti démocrate.
    Mon deuxième humble avis est qu’il serait souhaitable que nous arrêtions toutes ces querelles politiques et fédérer toutes nos énergies par un consensus général en mettant en place un GOUVERNEMENT D’UNION NATIONAL POUR LA RÉCONCILIATION ET LA PAIX qui va intégrer toutes les forces politiques afin de trouver la paix à ce pays. Dans ce cas s’il se trouve que c’est réellement un adversaire politique qui soutient le terrorisme alors il serait obligé d’arrêter car il sera concerné par le nouveau gouvernement ou bien il sera facilement démasqué.
    Mon troisième humble avis est qu’il est souhaitable que le PRESIDENT DU FASO et tout son gouvernement trouve une solution de réparation suite à l’exhumation du corps de FEU LE PRESIDENT THOMAS SANKARA. On n’exhume pas un cadavre d’un mort tragique surtout un très grand bouillant Président. Ça entraîne des malheurs.
    Que Dieu Sauve le Burkina Faso de la violence terroriste et nous procure la paix par tous les moyens.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 07:33, par tengen-biga En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Paix aux âmes des martyrs.
    Courage aux familles meurtries et aux FDS.

    Notre pays se trouve dans une situation sécuritaire grave qui commande l’introspection.
    Je ne me permettrai pas d’avoir des commentaires légers.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 08:51, par Souleymane Rouamba En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Il faut decreter l ’etat d ’urgences pour sauver le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 10:58, par Jamel Hadda En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    A l’observation, il y a une oeuvre cynique derrière toutes ces pertes de vie.
    On peut s’étonner que la mortalité au sein des troupes au sol monte en flèche malgré la présence d’une nuée d’armées étrangères venues en appui des soldats locaux dans le domaines de la formation et du renseignement à l’aide de technologies de pointe. Les mêmes ont forcé l’admission de leurs services sur tous les fronts actuellement en feu, au Mali, au Niger, au Nigeria, au Cameroun sans que la donne soit changée, bien au contraire.
    Faire périr des soldats quand on fait croire qu’on a les renseignements, c’est facile. Parce qu’un soldat ne peut refuser un ordre, aussi suspect soit-il. A partir de là, on peut jouer avec nos vies.

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 12:11, par Burkinabé Blacky En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    C’est nous mêmes qui avons créé cette situation par des grèves intempestives par-ci, par là sans réels arguments, allant jusqu’à fragiliser le bon fonctionnement de l’Etat. Harcelés, nos dirigeants n’avaient même plus le temps de gérer d’autres problèmes que vivent les Burkinabé. Les regards de nos Autorités ainsi détournés par ces grèves sans répit, ces voyous ont eu le temps de s’installer et voilà le résultat. Ce sont les militaires qui paient les frais de nos bêtises aujourd’hui. Soldats, courage à vous !!! Reposez en paix, vaillants disparus. Président Rock, au secours !

    Répondre à ce message

  • Le 7 octobre à 20:28, par Abdoul En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Et si in décidait de plus d’attaques terroristes mais à chaque nous montrons les terroristes que nous avons éliminés.A mon humble avis nous n’allons plus faire leur propagande et créer la peur mais nous allons vaincre de façon morale et ensuite militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 08:42, par Amagara En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    Bonjour chers frères ;

    Mes condoléances aux familles ainsi qu’au peuple Burkinabè. Oui c’est triste, c’est révoltant mais la solution ne réside ni dans la révolte ni dans les larmes.
    La réalité est que nos armées ne sont pas préparées à ce type de désordre. Nos politiques non plus ne sont pas conscients de la gravité de la situation. Au moment où le pays meurt, vous verrez d’autres prendre les rues pour des manifestations opportunistes. Je ne critique pas les FDS, mais il est temps qu’elles s’adaptent et surtout en faisant attention aux téléphones. Ne jamais communiquer les mouvements des troupes. C’est souvent compliqué mais souvent facile aussi. Il faut savoir les itinéraires pour y placer ces engins mortels. A défaut de troupes aéroportées, protégez-vous mieux en ne faisant confiance à personne pour communiquer les mouvements des troupes. Que les journalistes soient aussi responsables, informer oui, mais ne jamais donner une information qui causerait la mort de nos frères et sœurs.
    Nous allons apprendre de tout cela mais malheureusement dans la douleur. Ma prière est qu’un nouveau Burkina émerge de toutes ces péripéties et désolations et qu’il soit vraiment meilleur où le peuple va vivre vraiment dans la paix et la prospérité.

    Répondre à ce message

  • Le 8 octobre à 20:42, par Le vigilant du Sahel En réponse à : Nord du Burkina : Six policiers tués dans l’explosion d’une mine à Sollé

    La sagesse populaire enseigne que lorsqu’on sent un caillou qui tombe, chacun protège au mieux sa tête. C’est vrai, le Burkina Faso est attaqué. Tous les jours nous comptons les morts. On ne sait pas pourquoi le Président ne décrète pas L’ETAT D’URGENCE ? Il va falloir qu’il fasse connaître les raisons de son refus. Cela dit, ceux qui attribuent trop de puissance à Blaise COMPAORE vont trop vite en besogne. Si cet individu, qui a été chassé du pouvoir, a subitement plus de capacité pour détruire notre armée, alors RMCK doit démissionner. Il faut aussi souligner que les attaques ne se limitent pas seulement au Burkina, lisez les presses des pays voisins (Mali, Niger et ailleurs) et vous vous verrez que les attaques sont signalées un peu partout. Les pays doivent coopérer pour lutter franchement contre ces crimes odieux des temps modernes.Il y va de l’intérêt de tout le monde.Il ne s’agit pas de se lamenter. Il faut agir à temps.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme au Sahel : Les chefs traditionnels et religieux se concertent
G5 Sahel : Placer les populations au centre des politiques de lutte contre le terrorisme
Gendarmes tués sur l’axe Ougarou-Boungou : Les quatre pandores reposent désormais à Fada N’Gourma
Est du Burkina : La gendarmerie déjoue une embuscade et abat 6 assaillants dont 2 étaient menottés dans le véhicule
Niger : L’état d’urgence décrété près de la frontière avec le Burkina Faso
Axe Ougarou-Boungou : Une attaque de deux véhicules d’escorte fait cinq morts
Situation sécuritaire au Burkina : Une préoccupation à la loupe de Free Afrik
Ouagadougou : Le ministère de la sécurité annonce une formation tactique à l’Ambassade Royale du Danemark et du Canada le mardi 27 novembre 2018
Kantchari : Une école incendiée, des instituteurs sommés d’enseigner en arabe
Attaques terroristes : Les syndicats de l’éducation dénoncent l’absence de mesures à même de permettre un fonctionnement serein et continu des écoles
Tongmael (Sahel) : Quelques policiers mettent en déroute une vingtaine d’assaillants
Sécurité : L’envoyé spécial de la France pour le Sahel échange avec des autorités burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés