Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « "La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre." Gandhi» 

Campus ambiance : Une tournée pour semer les graines de la paix et du civisme

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • jeudi 18 octobre 2018 à 21h30min
Campus ambiance : Une tournée pour semer les graines de la paix et du civisme

Messagers de la paix, messagers des valeurs civiques. C’est ainsi que le groupe musical ’’Campus Ambiance’’ se positionne. Ce groupe de 3 anciens étudiants organise une tournée sur différents campus des villes du Burkina Faso du 26 octobre au 2 décembre 2018 dans les universités et centres de formation. Le trio était face à la presse ce 18 octobre pour donner les grandes articulations de ce projet.

« Campus ambiance tour pour la paix et le civisme », c’est le titre du projet initié par les trois mousquetaires qui forment le groupe musical, Campus ambiance. Banou Sébastien appelé Banou, Dieudonné Kaboré dit KD et Jean Martial Badolo alias Dubois à travers une tournée prévue du 26 octobre au 2 décembre 2018, veulent prôner les valeurs de paix et de civisme dans les universités publiques, privées et les centres de formations, complexes scolaires et chefs lieux de régions.

Le groupe se fonde sur le fait que dans les campus et complexes scolaires, la quiétude d’antan a fait place à une violence ces dernières années. Entre apprenants, et surtout entre les apprenants, les enseignants et encadreurs. Loin des débats d’idées, il s’agit le plus souvent de règlement de compte entre corporations d’élèves et étudiants. Campus ambiance veut changer la donne, raison pour laquelle, il prend son bâton de pèlerin.
Avec pour objectif, entre autres, la création de l’harmonie et l’entente au sein des couches estudiantines, l’incitation au dialogue et à la tolérance, la promotion de l’excellence scolaire, la valorisation du patrimoine culturel et artistique dont regorge l’univers universitaire...

journalistes participants à la conférence de presse

« Nous allons nous y prendre dans une approche qui n’est pas magistrale mais beaucoup humoristique avec comme moteur le respect des ainés », a expliqué Banou Sébastien, le lead vocal du groupe. La touche particulière du groupe, faite du traitement des faits sociaux par le truchement de l’humour chanté, sera encore de mise.
Pour le lead vocal, les jeunes se doivent de faire du respect des ainés un comportement de tous les jours s’ils veulent réussir. “Si tu ne respectes pas les gens, personne ne sera prêt pour toi », a-t-il dit, se fondant sur la propre expérience du groupe qui à l’en croire, est en spectacle toute la semaine, parce que de part son respect aux ainés, les portes lui sont ouvertes.

Echanges d’expérience avec les ainés, préparation à la vie active, dons et concerts seront au rendez-vous de la tournée. Dédougou, Koudougou, Bobo Dioulasso, Fada N’gourma, Ouahigouya et Ouagadougou seront visités par Campus ambiance. A Ouagadougou, la boucle sera bouclée le 2 décembre avec 72h de festivités au sein de l’université Ouaga1 Pr Joseph Ki-Zerbo. Grand concert, match de football opposant les anciens de l’université à des étudiants.

participants à la conférence de presse

En plus des activités, le vœu du trio est de venir en aide aux étudiants, à travers la distribution de tickets de restaurant universitaire, de rames de papiers, ou de toute autre chose qui pourrait faciliter les conditions de vie et de travail des étudiants et apprenants. Pour ce faire, ils attendent l’appui des bonnes volontés.

« Campus ambiance tour pour la paix et le civisme » est encouragé dans cette initiative par le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation , Pr Alkassoum Maïga ; le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Pr Stanislas Ouaro ; le ministre en charge de l’ énergie, Dr Bachir Ismael Ouédraogo.

Pour mémoire, Campus ambiance est né à l’université de Ouagadougou en 2002. Le groupe se singularise par l’ambiance facile, et surtout son style humoristique qui lui permet d’approcher toutes les cibles et de passer la bonne humeur.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Tourisme : Des Burkinabè à la découverte du Pic Nahouri
Institut des peuples noirs : Le ministre de la Culture milite pour sa réhabilitation
Récréâtrales 2018 : Quand la pièce « Formidable » de Wilfrid Ouédraogo fait parler d’elle !
Cinquantenaire du FESPACO : « On sera obligé de casser certains codes pour la bonne cause » (Yacouba Traoré, président du comité d’organisation)
SIAO 2018 : Le pavillon de la créativité porte désormais le nom Thomas Sankara
Festival feu de bois de Niou : A la découverte du mystère « des choses et des êtres »
Société : Moussa Sinon décortique le monde de l’invisible chez les Mossi
Récréatrales 2018 : Quand le chef de l’Etat "tresse son courage" à Gounghin
15e édition du SIAO : « Entreprendre au féminin » valorise les produits locaux
SIAO 2018 : Les réfugiés maliens font de bonnes affaires
Un trophée d’honneur à Naaba Saaga 1er
SIAO 2018 : Jean Roger Zabsonré, l’homme qui a pris part à toutes les éditions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés