Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays

Accueil > Diasporas • • mardi 23 octobre 2018 à 17h40min
Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays

Le nouveau délégué CSBE pour les Pays-Bas, l’Irlande et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord a pris fonction, dimanche 14 octobre 2018, à Amsterdam. Gaëtan Ouédraogo a été officiellement installé par l’ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles, Son Excellence Madame (SEMme) Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma.

Après Mme Nadège Ilboudo, installée dimanche 30 septembre 2018, à Bruxelles, comme déléguée CSBE pour le Royaume de Belgique et le Grand-Duché du Luxembourg, c’était ce dimanche 14 octobre, au tour de son collègue, M. Gaëtan Alexis Windpanga Ouédraogo d’entrée en fonction. Celui-ci a été installé dans cette nouvelle fonction de représentant de la diaspora burkinabè lors d’une cérémonie solennelle présidée par l’ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles, SEMme Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma.

Gaëtan Ouédraogo est désormais installé dans ses fonctions de représentant de la diaspora burkinabè en Irlande, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Ilande du Nord

« Au nom du ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, je déclare officiellement installer, M. Gaëtan Ouédraogo dans ses fonctions de délégué au Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur pour représenter nos compatriotes résidant aux Pays-Bas, au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et en Irlande ».
C’est par cette formule prononcée par l’ambassadeur Zaba que M. Ouédraogo est définitivement entré dans ses fonctions de délégué CSBE.
L’ancien champion de taekwondo règne désormais sur trois pays : l’Irlande, -une république- les Pays-Bas et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord qui sont, eux, deux monarchies constitutionnelles.

Elu le 17 juin 2018 face à M. Augustin Ilboudo qui avait reconnu sa défaite avec beaucoup de fair-play, M. Ouédraogo avait obtenu 76 voix sur les 110 personnes qui avaient pris part aux votes. Son challenger avait alors obtenu 34 voix. Quelques176 personnes s’étaient inscrites sur la liste électorale de ce vote organisé pour la première fois à Amsterdam et qui a regroupé les électeurs des trois pays.

Le dynamique consul honoraire du Burkina Faso aux Pays-Bas comme à son habitude est venu assisté à l’installation officielle du nouveau représentant de la diaspora pour les Pays-Bas, l’Irlande et le Royaume-Uni

Pour l’élection des délégués CSBE, l’ambassade du Burkina Faso à Bruxelles qui couvre cinq pays a eu droit à deux délégués. Et c’est désormais Mme Nadège Ildoudo, qui couvrira la Belgique et le Luxembourg et M. Gaëtan Ouédraogo qui va représenter la diaspora burkinabè établie en Irlande, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

Devant de nombreux compatriotes et des amis du Burkina Faso venus à cette installation, l’ambassadeur Zaba a rappelé à M. Ouédraogo ses prérogatives et l’étendue de la tâche qui l’attend comme délégué CSBE.
« Vous avez la lourde tâche d’être le porte-parole de nos compatriotes qui résident aux Pays-Bas, en Irlande et au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.
Il s’agit là d’une fonction exaltante mais aussi contraignante qui va vous demander d’être disponible à tout moment, d’être à l’écoute des uns et des autres et, d’être un relai et une courroie de transmission entre les compatriotes et l’administration », a-t-elle rappelé.

« Je souhaite vivement une collaboration fructueuse entre le délégué CSBE, les différentes associations des Burkinabè des Pays-Bas, du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et de l’Irlande, l’ensemble de la communauté et l’ambassade afin que nous atteignions ensemble les objectifs de développement du Burkina Faso », a dit l’ambassadeur Zaba.

Les deux délégués CSBE de la juridiction de l’Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles, M. Gaëtan Ouédraogo et Mme Nadège Ilboudo

SEMme Zaba a surtout insisté sur l’ultime combat pour tous à commencer par le délégué CSBE qui est celui de la protection des compatriotes et du rayonnement du Burkina Faso.
Rappelant à M. Gaëtan Ouédraogo que son rayon d’action était assez vaste enjambant l’Irlande et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord et les Pays-Bas, l’ambassadeur a assuré le nouveau délégué de son soutien personnel et de celui de son administration.

Quant à M. Gaëtan Ouédraogo, ancien président de « Faso Yellé », l’association des Burkinabè vivant aux Pays-Bas d’où il a démissionné pour se porter candidat, il a félicité son ex challenger, M. Augustin Ilboudo qui n’a pas « démérité » lors du scrutin. « Pour moi, il n’y a pas de vainqueur ni de vaincu, c’est toute la communauté qui a gagné et nous devons travailler ensemble pour la réussite des missions de notre délégué CSBE », a-t-il insisté.

« Je m’engage à faire de mon mieux pour exercer (cette) fonction de délégué CSBE avec intégrité et honnêteté, et à travailler avec tous ceux qui le désirent dans le plus grand respect des attributions liées à la fonction du délégué CSBE », a poursuivi M. Ouédraogo.

Le nouveau délégué CSBE a rappelé que dans le programme sur la base duquel il a été élu, il s’est engagé à rapprocher les services consulaires de l’ambassade aux communautés burkinabè et à travailler à rendre les différents services de l’Etat burkinabè plus accessibles pour la diaspora. Il s’était aussi engagé dans son programme à promouvoir les entreprises et activités commerciales des ressortissants et à accroître l’employabilité des ressortissants.

Les Burkinabè et les amis du Burkina Faso vivant aux Pays-Bas et en Belgique sont venus assistés à l’installation du nouveau délégué CSBE pour les Pays-Bas, l’Irlande et le Royaume Uni

Sur le plan social, M. Ouédraogo dit que durant sa campagne il avait promis d’apporter assistance aux Burkinabè en situation difficile et d’accompagner les associations des Burkinabè de la diaspora dans leurs missions visant à renforcer la cohésion et la solidarité au sein de la communauté.
« Chers compatriotes, lorsque vous prendrez largement connaissance des détails du programme, je vous exhorte à vous l’approprier afin que nous l’enrichissons ensemble pour que sa mise en œuvre soit une réussite pour tous », a-t-il indiqué.

Il a promis se rendre bientôt à Dublin et Londres pour rencontrer les autres compatriotes établis en Irlande et au Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.
En marge de son installation, M. Ouédraogo a fait à ses mandants, un compte-rendu succinct du forum de la diaspora organisée par le gouvernement du 11 au 13 juillet dernier.
Il s’est félicité des engagements pris par les autorités burkinabè estimant que leur mise en œuvre permettra à la diaspora burkinabè d’avoir et de prendre toute sa place dans le développement socioéconomique de leur patrie.

Plusieurs fois champion du Burkina Faso de taekwondo, trois fois champions d’Afrique de l’Ouest et médaillé de bronze au championnat d’Afrique de taekwondo en 1998, M. Ouédraogo qui est établi depuis 2005 à Amsterdam où il a enseigné son art à l’université est actuellement employé au département informatique du Conseil d’Etat des Pays-Bas à La Haye.

Romaric Ollo HIEN
Ambassade du Burkina Faso à Bruxelles
Mission auprès de l’Union Européenne

Vos commentaires

  • Le 23 octobre à 18:11, par MOUMOUNI YAGUIBOU En réponse à : Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays

    Toutes mes Félicitations et plein succès dans tes projets pour la diapora Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 09:07, par PITROIPA En réponse à : Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays

    Félicitations Jeune homme ; et surtout beaucoup de courages

    Répondre à ce message

  • Le 24 octobre à 12:16, par Ouedraogo Sayouba En réponse à : Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays

    Le mensonge fait partie du quotidien de l’homme politique. Pour lui, le mensonge est indispensable à sa survie. Un politicien paresseux peut réussir, un politicien ennuyeux également, mais un politicien qui ne sait pas utiliser le mensonge est voué à l’échec. Que dire de ce volontariste du MPP avec un serieux handicap social.
    1 il a réussi à être président du MPP Pays-bas et président de l association Faso yelle en même temps. Faso yelle etant une organisation apolitique.
    2 Plus de la moitié des Burkinabés aux Pays-Bas ne veut. plus avoir à faire à lui.
    Les informations sur l’élection du CSBE ont été communiquées aux Burkinabe/Néerlandais une semaine avant les elections. En raison de plaintes, les elections sont repoussées d’une semaine. Il est bien connu que seul monsieur Gaétan Ouedraogo était au courant beaucoup plus tôt, car il était le contact de Faso-Yelle aupres de l’ambassade du Burkina-Faso à Bruxelles.
    Lors de la campagne de deux semaines avant les élections, il déclare etre porteur d’un projet de 4 milliards de FCFA en faveur des Burkinabés residants aux Pays-Bas.
    En tant que président du MPP, il appelle au Burkina pour communiquer les noms d’opposants politiques.
    Il est celui qui dénigre tous les autres Burkinabés. Alors que tous ces diplômes qu il aurait acquis aux Pays-Bas relèvent tous d’un mensonge.
    Compte tenu de l’article ci-dessus, il est clair que l’ambassade dans son ensemble et l’ambassadeur elle meme ne savent pas la vérité sur cet individu ou le soutiennent tout simplement pour sa couleur politique.

    Répondre à ce message

    • Le 25 octobre à 07:34, par Ka En réponse à : Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays

      Je confirme : Quand on s’approche de la diaspora qui rentre au pays pour des vacances avec des déballages, on comprend que les jeunes diplomates Burkinabé qui arrivent dans ces pays comme ambassadeurs, se laissent manipuler par des félins très futés, et transforme les ambassades en quartier régionale, ou une section du parti au pouvoir. Ce n’est pas seulement au pays bas, attendons, car d’autres histoires viendront d’autres pays, et le ministre de la tutelle doit agir pour que les élections des délégués du CSBE soit une affaire de la diaspora, et non le choix des ambassadeurs qui veulent diviser les communautés et privilégier des ressortissants de leur région d’origine, ou pour le parti au pouvoir. Ces types d’ambassadeurs sans expérience oublient qu’ils sont dans d’autres pays que le Burkina, et que les compatriotes qui sont dans ce pays ont adopté la sincérité pour être adopté, et que les magouilles n’ont pas leur place dans leur pays d’adoption.

      Répondre à ce message

      • Le 29 octobre à 15:41, par Jonassan En réponse à : Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays

        Je confirme que la Diaspora c’est la merde. Au pays ce n’est pas non plus le paradis mais çà vaut mieux que dans la Diaspora. Au pays, on n’oserait ouvertement ethniquement à voter quelqu’un, on n’oserait utiliser publiquement sa position politique pour venir soutenir son candidat ; on n’acheterait pas des voix avec des promesses d’avantages et d’argent. Puis une fois l’élection passée, c’est la léthargie. J’ai même honte quand les gens autour de moi évoquent l’intégrité des hommes du pays des hommes intègres. Je me retrouve pris dans un tourment d’Hypocrisie et de mensonges ; la Diaspora est pire que le Burkina de Blaise Compaoré qui moralement reste par ailleurs le Président de cette Diaspora qu’il a su corrompre. Délégués CSBE ou ex-Sénateurs (princes ou nakomsé), ce sont TOUJOURS les mêmes qui nous ridiculisent et qui ridiculisent notre pays.

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mission d’information de la CENI en Côte d’Ivoire : Face à face entre le commissaire Elysée Ouédraogo et les Burkinabè d’Abidjan
Vote des Burkinabè de l’extérieur en 2020 : Vienne accueille une mission de la CENI
Perspective 2020 : Les Burkinabè du Ghana ont reçu la visite d’une délégation de la CENI
Politique : « Blaise Compaoré reste un président emblématique pour bon nombre de Burkinabè vivant aux USA » (Marcel Yaméogo, section CDP de New-York)
Diaspora : La communauté burkinabè au Gabon souhaite la bienvenue à l’ambassadeur Saïdou Zongo
Coopération turquo-burkinabè : Le nouvel ambassadeur Brahima Séré a rencontré la communauté burkinabè de Turquie
Diaspora : L’Organisation du Traité d’Interdiction Complète des essais nucléaires compte dans ses rangs deux inspecteurs burkinabè
Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur : Gaëtan Ouédraogo officiellement installé comme représentant des Burkinabè de trois pays
Rencontre entre les expats burkinabè en Grande Bretagne et leur ambassadeur : Les appels à la solidarité nationale de l’ambassadeur Zaba
Rencontre entre les expats burkinabè en Grande Bretagne et leur ambassadeur : Les appels à la solidarité nationale de l’ambassadeur Zaba
Célébration de la Journée du Burkina Faso en Italie
Burkinabè de New-York : « Ces derniers temps, avec le changement de régime, les choses ont aussi changé » (délégué CSBE, Ben Gaston Sawadogo)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés