Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quand la mémoire va chercher du bois mort, elle ramène le fagot qui lui plaît. Birago Diop» 

Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 12 décembre 2018 à 13h03min
Procès du putsch du CND :

L’audition du général de brigade Gilbert Diendéré se poursuit, ce mercredi 12 décembre 2018

S’il y a un sujet qui passe et repasse à la barre, c’est celui de la comparution de la hiérarchie militaire. Selon le parquet militaire, le général Diendéré a déclaré qu’à partir du 17 septembre 2015, la hiérarchie militaire a agi sous ses ordres en tant que chefs suprême des armées.

L’accusé ne digère pas cette théorie et demande la parole. Pour lui, les sous-officiers ont également agi sous ses ordres, pourquoi sont-il dans le box des accusés et non la hiérarchie militaire, s’interroge-t-il. Chose qu’il a qualifié "d’injustice".

"Si on ne veut pas inquiéter les grands, qu’on laisse les petits qui sont là. Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", a-t-il déclaré.

Cette déclaration a suscité des ovations dans la salle.

Selon l’avocat de la défense, Me Dieudonné Bonkougou, ce procès du putsch est un arrangement entre amis. Pour lui, au regard des récits de ces trois semaines, Gilbert Diendéré est la clé de voûte.

"Les trois semaines du général Gilbert Diendéré confirment tout ce qu’on savait de cette affaire", a-t-il affirmé, avant d’ajouter que même le commun des Burkinabè le savait déjà.

Pour paraphraser les saintes écritures, Me Bonkougou a indiqué que la justice est le sel de la société. Il revient donc aux juges de donner cette saveur à la société.

"Où est Zida", s’est interrogé Me Bonkougou. S’il a servi ce pays en révolutionnaire, il devrait être parmi les victimes qui sont ici, a-t-il conclu.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 décembre 2018 à 12:16, par Will En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Il me semblerait que être en vie faut mieux que 100 ans de prison. Ce procès est vraiment pédagogique .

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:17, par Dedegueba Sanon En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Encore une incohérence, si Golf voulait qu’on le garde 100 ans, il n’aurait pas cherché à entraîner la hiérarchie militaire vaille que vaille dans sa chute.
    Bon Dieu, après en avoir voulu à mort à Zida, il en veut aussi à mort à cette hiérarchie ?
    C’est malin de dire cela, lui qui a été le bras armé de Blaise et qui terrorisait tout le monde, en particulier ses promos, comment peut il s’étonner que personne n’ait osé dire non ou oui lors de ce putsch ? Classiquement il n’était pas bon d’être au courant de putsch en préparation. Car si ça marche c’est bon pour toi, mais si ça foire, tu as tout les problèmes, et d’avantage si c’est lui Golf qui est porteur de la nouvelle. Personne n’a oublié ce qui est arrivé à lingani et Henri Zongo.
    Maintenant c’est toujours mieux de faire cent ans à la MACA, que d’être zigouillé sans procès ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2018 à 16:14, par ELKABOR En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      Degueba Sanon, lisez bien ce qui est écrit avant de commenter. Il est écrit ""Si on ne veut pas inquiéter les grands, qu’on laisse les petits qui sont là. Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans" Autrement dit : vous reprochez aux petits de m’avoir aidé et vous les inculpez et vous laissez ceux qui m’ont plus aidé que ces petits, parce qu’ils sont des grands dans l’armée vous ne voulez pas y toucher. Si c’est comme çà, libérez aussi les petits et gardez moi seul à la MCA même si c’est 100 ans, pour que je paye pour tout le monde alors. La parole est à vous, dites nous maintenant où se trouve l’incohérence dans ça ? Ne mélangez pas affaire de Thomas Sankara, Lingany, Henri Zongo. C’est Push du 16 septembre 2015 on parle ici.

      Répondre à ce message

      • Le 12 décembre 2018 à 20:33, par Mafoi En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

        @ELKABOR,cite-nous au moins les noms de ces grands qui ont aidé ce félon à faire son putsch le plus débile de la planète et qui ne sont pas à la barre.Est ce que quand il préparait son affaire dans son coin,il avait associé la hiérarchie militaire ?Si oui,qu’il donne des preuves sinon j’ai l’impression qu’il cherche à noyer tout le monde sachant qu’il est archi cuit car la prison,il ne saurait y échapper et c’est la moindre des sanctions pour ce criminel notoire

        Répondre à ce message

      • Le 12 décembre 2018 à 20:56, par Dedegueba Sanon En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

        L’incohérence vient du fait qu’il nie être l’instigateur et l’exécuteur du putsch, donc en fait innocent... Si ce n’est pas lui pourquoi est- il prêt à faire cent ans tout simplement parce qu’on ne veut pas inquiéter les grands ? L’incohérence, c’est qu’il ne reconnaît pas ce qu’on lui reproche, mais serait prêt à faire la prison, pour "se présenter en défenseur des petits"... Or c’est lui même qui a orienté les juges vers les "petits", en disant qu’il n’a fait qu’assumer.... Aujourd’hui il est prêt à aller en prison à la place des petits, ces petits seraient des vrais idiots de croire cela. Le comble serait de se faire passer pour victime, lui Golf que tous craignaient il n’y a pas si longtemps.
        En fait on perd du temps avec lui, il a déjà dit qu’il assumait... Et comme organiser, planifier, exécuter et même être simplement impliqué dans un putsch, sont punis par la loi, alors pour moi il y a matière suffisante pour progresser.
        Vous n’aimez pas qu’on rappelle le passé hein ? Il y a des gens dont simplement l’implication n’étaient même pas prouvée, et qui n’ont même pas eu le loisir de se défendre, qui ont été exécutés. On ne leur a pas accordé 100 ans de prison.

        Répondre à ce message

      • Le 12 décembre 2018 à 21:30, par Emile En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

        Toi tu sembles ignorer que ce sont les petits qu’il a utilisé pour terroriser les grands. Ces derniers savaient qu’ils seraient zigouillés par les petits s’ils bronchaient. Korogho l’a dit : le soldat Dah était dans une salle avec une Kalachnikov et cela avait dissuadé les chefs du RSP de parler. Et si les chefs du RSP n’avaient pas osé broncher, ce n’est pas le reste de la hiérarchie dont Diendéré dit qu’ils n’avaient pas assez de cartouches qui auraient osé

        Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:20, par Dosso En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Ne soit pas pressé, tu ne peux plus avoir 100 ans de plus à ton âge, tu vas prendre 20 ans + la peine du l’autre dossier qui avance à grands pas. Tu ne t’en sortiras pas vivant de la MACA.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:22, par SIDKETA En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    J’ai froid au dos en lisant cela.
    Puisse le peuple burkinabè être indulgent vis à vis du General qui a reconnu son tort, demandé pardon aux victime et surtout expliqué le contexte dans lequel les choses se sont déroulées. malheureusement,nous avons l’impression que certaines personnes en veulent tellement au general que tout ce qui dit est réputé FAUX.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:24, par Esly Tientigi ! En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Bravo, C’est un homme ça.
    Tu demeures un grand. Même si on t’enferme tu demeures super général. C’est ça un grand ! Ils sont en train de faire, sans le savoir, votre promotion.
    Félicitations !
    Je suis au Gardez-vous !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:34, par Beou En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Mon Général,
    aux première heures de ce qu on qualifie de putsch,j ai été déçu à cause du nombre de victimes.
    par la suite, j ai dit que si vous aviez préparé le putsch, les choses seraient différentes et à votre net avantage,
    helas, vous avez été trop humains avec la cause même du mal, zida.
    avec certitude, vous n auriez fait de mal au PF Michel Kafando,ni aux ministres,
    avec la trahison consommée, vous voilà livré à la machine mpp.
    je l ai toujours dit,si vous vouliez quitter le Burkina,vous l auriez fait.
    vous êtes honorable,
    vous avez livré le tiers de ce que vous savez,parce que vous êtes un fin stratége,qui agit avec discernement.
    ce procès est politique, un point c tout,
    mon vous diabolise sans vous connaître, les ragots,
    bref,
    en attendant la justice divine, courage à vous,
    les protéger du régime mpp et zida n ont pas votre courage
    vive la réconciliation nationale

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:43, par HUG En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    C’est maintenant que vous savez qu’on peut garder quelqu’un en prison pendant 100 ans. Malheureusement tu n’as pas donné cette chance à tes supposées victimes. Eux aussi aimeraient être en prison et respirer l’air pur du Burkina, recevoir souvent la visite de leurs proches (femmes, enfants et autres). Les enfants seront moins traumatisés car ils diront que papa est en prison, que papa va revenir un jour à la maison. Mais malheureusement, les Henri Zongo, Lengani, Oumarou clément Ouedraogo, Dabo Boukary, Norbert Zongo et autres n’ont pas eu cette chance.

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2018 à 14:57, par ELKABOR En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le reproche de n’avoir laissé la chance aux suppliciés Thomas Sankara, Henri Zongo, le Commandant Lingani Jean Baptiste, Norbert Zongo, Somé Yorian Gabriel, Nebie Badembié, Otis,, les soldats du BIA de Koudougou, Moumouni Sawadogo, Oumarou Clement Sawadogo, le Juge Nebié et les autres....Le fait que ce procès se tienne signifie que les temps où "on te fait et il n’y a rien", ont changé. Malheureusement certaines personnes veulent continuer dans la voie de ces exécutions qui ont endeuillé le Burkina Faso et dont on porte toujours les stigmates ! Que voulez-vous en chantant tous les jours ce que l’ont connait, qui nous a tous meurtri ? Ajoutez le nom du Général Diendéré à cette liste et nous auront agi exactement comme les auteurs et complices de ces tueries. Certains de ceux qui interviennent intempestivement sur ce site n’étaient même pas nés au moment de certains faits et se plaisent à venir incanter les noms ici comme des perroquets. Faites ce que vous voulez au Général cela ne réveillera pas les autres.

      Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2018 à 15:10, par Astrid En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      Il faut bien savoir ce que vous voulez a la fin. Depuis vous n’avez de cesse de crier haro sur le General. Le voici en proces qui deballe tout. Vous trouvez a en redire et ecartez du revers de la main tout ce qu’il avance, au iieu de creuser pour faire apparaitre la verite. Le voici qui, la tete haute, droit dans ses bottes, assume et dit qu’il serait pret a 100 ans d’emprisonnement. La encore vous en trouvez a redire. S’il avait reclame 5 ans, vous ne vous seriez pas empeche de crier a la lachete et de denoncer le general poltron, femelette, lache... Pour citer Poutine,"j’ai une question tres simple" que voulez vous a la fin ?
      En attendant votre reponse, je dit Kudo au General. Ecce Homo ! Si on avait ce type a la place de ces bras casses qui nous gouvernent, le Burkina Faso n’en serait pas la ou nous sommes aujourd’hui malgre ses President et 3 vice-presidents

      Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:47, par Moral En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Super, le général est en train de vous prouver que il mérite d’être général. Pas comme les Pegrw....je ne sais quoi.
    Pour rappel, nous sommes en train de juger le coup d’Etat de 2015 pas de la vie sur terre du Général !
    J’ai honte à la place des autres Zanré. Le Me Togolais lui a donné une leçon en s’excusant si ils se sont senti insulté, c’est ça être grand ! Mon cher Zanré s’est fendu en explication sans la moindre excuse. C’est dommage ! Tombé trop bas. Mr Zanré, depuis le début de ce procès, ca ne va pas pour vous. Je ne comprend pas ! Peut-être pas à la hauteur ???????
    Bravo, Général

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:54, par Mougou En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    La réconciliation sera-il une réalité au Burkina Faso, les Burkinabé sont plein de haine. C’est dommage ! dommage, encore dommage ! !
    C’est une manière de parler aux ni yalg. Vous pouviez aussi le tuer comme vous voulez puisque vous l’avez dans le box, la peine de mort existe toujours non ? Tuer-le. Une autre histoire, supprimer peine de mort pour avoir la main sur quelqu’un (suivez mon regard), quelle haine !
    Mon pays va mal !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 12:58, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    "Clé de voûte, peut-être". Mais pas seul dans cette Affaire qu’on tente de dénouer de la façon la plus floue qu’on puisse penser. Oui Général. Que vous acceptiez de porter votre croix pour vos conneries, OUI. Mais vous portiez celles des autres qu’on tente savamment d’exfiltrer pour les couvrir, nous dirons NON car ils sont bien vivants et capables de venir s’expliquer, s’exprimer pour peu qu’on (les responsables) veuillent une Vérité, la vraie vérité sur cette Affaire.

    Si oui que vous avez commis des bêtises de par le passé, celle en actualité a été commise par d’autres avec vous (que vous avez cité) qui mériteraient d’être là au box des accusés pour rendre compte. Que ce soit ce félon (Zida) qui est allé se cacher dans les neiges canadiennes ou que ce soit les autres de la Hiérarchie qu’on se refuse d’inquiéter, tout le monde doit pouvoir venir, venir et expliquer comme vous l’avez faite, leurs parts de vérité, n’en déplaise à ceux-là qui, au nom du peuple, déclarent chercher la vérité. S’il y a à payer, tout le monde doit payer.

    Nous (notre personne) ne vous aimons pas. Cela est sûr et certain car de par vos faits (de par le passé), des parents et amis à nous ont quitté cette terre de façon méchante et surtout innocents. Mais pour l’instant, ce n’est pas de cela qu’on vous retient là. Chaque chose en son temps.

    Tous ceux qui ont été dans cette Affaire, auteurs d’actes, complices ou acteurs etc., devraient venir parler et dire ce que chacun a fait. Comme on le dit bien souvent, "La Justice est bête" car prévoyant tout chose avec son contraire. Cela, pour tricher comme on le voit aujourd’hui. Mais comme le dit un autre adage : "LA SOCIETE FAIT LA LOI ET LA LOI GERE LA SOCIETE". Ce qui reste consolant, c’est que la "seule et la vraie Justice est celle qui émane de Dieu Tout-Puissant, notre Créateur". Le peuple burkinabé ne veut que la JUSTICE, une JUSTICE équitable tant dans sa rigueur que sa clémence". Ce qui est également sûr, c’est que de ce procès, on apprendra beaucoup de choses et surtout des malhonnêtetés des hommes, des hommes politiques. Nous apprendrons et découvriront les fortes capacités de nuisance des Homme politiques.

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2018 à 14:41, par eso En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      vrai mon frère je soutiens votre logique, même s’il est mauvais ,il est ici plus franc et plus courageux que beaucoup de ses frères d’armes, au moins quelqu’un qui se sacrifie pour ses agents

      Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2018 à 17:01, par ELKABOR En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      Merci Sidbéwendé Zoungrana ! C’est ce qu’on appelle raisonner, argumenter, contrairement aux incantations qu’on a l’habitude de lire de petits esprits manipulés, anarchistes incapables de discernement. Certains croient que comme on a l’opportunité d’avoir le Général à la barre, il faut profiter solder tous les comptes avec lui. Il faut qu’il paye même pour ce qu’il n’a pas fait. Non et non pour cela ! La manière gauche avec laquelle le tribunal se prend pour protéger certaines personnes rendra service au Général plus que vous ne pensez. En vrai militaire, il n’a pas fui comme un vulgaire poltron, idole de certains (suivez mon regard) et reste droit dans ses bottes pour apporter les répliques les plus cinglantes aux déviances et manipulations visibles et occultes : vous l’aurez cherché. Regardez le piteux argumentaire de l’Avocat Guy Hervé Kam face à l’accusation des 100 millions : tout simplement pathétique !

      Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 13:22, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    vive ce procès,mission commandée pour satisfaire tout le monde !
    oui ce procès veut satisfaire les familles des victimes,les insurgés,les pseudo osc, l électorat,la hiérarchie militaire et même _oui et meme Diendere le bouc_émissaire(par grâce présidentielle ou autre manœuvre) !seul les absents comme Zida risquent d avoir tord dans cette affaire !il est donc légitime helas pour nos justiciers de sacrifier la vérité sur l autel de la convivialité par la complaisance ou le simulacre !mais le peuple qui n est pas nécessairement pour la mort du pécheur,ce peuple qui lors de l insurrection a saccagé, brulé mais pas lynché ou tué !ce peuple mérite t il cette infantilisation ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 13:29, par tororoso En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Un général en cache toujours un autre !!!
    Le plus intelligent des deux s’en sort et sort de prison, et dans 2 ou 3 ans, il se bat pour que l’autre sorte ausssi.!!! C’est très malin, mais même moi qui ne m’y connait rien en stratégies, je vois ’ comme un gros nez dans un visage’ que Golf veux sauver Djibi.
    WELL DONE GUY !!!! WELL DONE !
    Bon courage à tous.
    Au PEUPLE BURKINABE
    Aux accusés
    Aux accusateurs
    QUE LE PLUS MALIN GAGNE

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:05, par caca En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Le ridicule dans ce procès est la blessure narcissique des sujets. Le procureur militaire se disait blessé par l’avocat de la défense. Les prévenus se disent aussi blessés par le parquet militaire. Voyez vous l’ironie du général, au début en lisant les premières déclarations, j’ai compris qu’il était de l’intérêt de la nation d’écouter bien ce Monsieur, il n’est là-bas pour demander la grâce présidentielle, mais pour s’assumer là où il considère lui-même responsable. Lorsque l’amour propre de quelqu’un est profondément blessé, il n’a pas de la mort. C’est-à-dire l’amour narcissique nous porte un confiance en soi, mais lorsque ce amour est détruis par l’autrui, le sujet mal formé psychologique est tout temps déprimé et porte des pensées suicide. Demander 100 ans de prison n’a pas de sens lorsque la personne parle avec un sentiment de culpabilité. Le général Diendéré est blessé profondément par l’attitude du parquet militaire, et la justice des vainqueur ne pourra rien ramener comme guérison dans les cœurs briser des victimes. Par contre ils seront prêt à pardonner le général Diendéré et lui être solidaire. Si la hiérarchie militaire est impliqué dans cette affaire, pourquoi le parquet joue avec le feu ? Ce procès se voulait pédagogique pour dire plus jamais de telle chose dans le vivre ensemble. Mais si entre burkinabé nous construisons un mur de séparation pour protéger Paul parce qu’il Rabbin et condamnons Pierre parce qu’il est galiléen où est la justice ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:09, par Mafoi En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Comme quoi il faut toujours se méfier des apparences.Il aurait fallu ce coup d’état de la maternelle pour se rendre compte celui qui était jadis craint,est en fait un général en carton,un lâche,un irresponsable avec un QI nettement en deçà de la moyenne.Bien sûr que tu iras en prison et tu n’y seras pas seul mais sans la hiérarchie militaire que tu réclames à cor et à cri son implication dans ton putsch foireux.Quand tu mijotais ton putsch pourri,avais-tu demandé l’avis de cette même hiérarchie ?Ce général en carton est un vrai minable personnage

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:09, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Mr Golf,même si tu ne l’as pas dit ,on te gardera à la maca pour le sang innocent versé durant toute ta vie. Sois patient. A cause de ta méchanceté et de tes intérêts égoïstes :
    Combien de Burkinabé sont morts ?
    Combien d’orphelins as-tu fabriqués ?
    Combien de veuves as-tu formées ?
    Combien d’armes as-tu vendues dans les pays en guerre(Libéria, en Cote d’Ivoire ou au Mali) ?
    Combien d’hommes as-tu envoyés mourir au front pour de l’argent au Libéria, en Cote d’Ivoire ou au Mali ?
    Combien de djihadistes as-tu formés en maniement d’armes dans les photos que nous avons vues sur les réseaux sociaux ?
    Combien de personnes as-tu accusées injustement et qu’on a exécutées sans le moindre procès(Boukary Lingani. Henri Zongo...) ?
    Avez-vous pensé un jour que vous serez devant les juges ? Non parce que vous étiez des "dieux", des intouchables craints par certains et vénérés par les pèlerins de l’impunité. Le malheur n’arrive qu’aux autres seulement. Nous sommes tous mortels mais notre mort on paie en bien ou en mal selon nos actes posés devant les Hommes avant le jugement de DIEU Tout Puissant.

    Mr Golf que raconteras-tu à tes petits fils de ta vie étant en retraite ?Un militaire saint et serviable ou un militaire qui a tué pour avoir les gloires du monde ? Tout naturellement, j’ose croire que ta réponse sera la 2é option en toute honnêteté.

    Mr Golf,il était écrit par DIEU JUSTE ET BON dans l’Histoire du BURKINA que tu répondras de tes crimes un jour. Tu as couru te voici face à ton destin.Vous(avec la galaxie Compaoré) avez tordu le cou de la justice pendant 27 ans pour ne pas répondre de tous vos crimes mais Dieu a voulu de vos vivants que vous voyez toutes les souffrances ou les torts que vous avez causés aux autres. Ce n’est pas au ciel que tous les péchés sont payés mais une bonne partie sur terre. Tu as osé accuser injustement des hommes très sages le Mogho-naba, l’archevêque Paul OOUEDRAOGO et Jean Baptiste l’ex-président d’être au courant de ton projet funeste. Personne ne croyait que tu vas mentir grossièrement pour vouloir échapper aux griffes de la car certains te prennent un "héros". On s’est rendu compte que tu as enfilé une robe de femme à la place du pantalon. Devant les juges, tu es devenu littéralement un poltron en voulant faire chavirer le bateau avec tout le monde.Comme on le dit ; "je tombe tu tombes"

    Mr Golf retournes-toi et regardes en face les familles des MARTYRS qui pleurent sans leurs fils cela pouvait Ismaël ton fils. Une mère souffre logiquement 9 mois pour enfanter et que tu as lâchement tué avec les armes du Brave PEUPLE pour ne pas perdre le pouvoir et rester dans l’impunité.Tu manques de courage , grand "sauveur du BURKINA". Verser du sang humain vous donne beaucoup de plaisir et de gloire.C’est votre choix. Toute chose a une fin.

    Nous prions le SEIGNEUR pour qu’Il touche ton cœur dans la prison pour tes crimes commis car on prétend que tu es à la messe chaque dimanche. Soulages ta conscience en demandant humblement pardon à ceux que tu as blessés de loin ou de près car tes enfants partout passeront, ils sont toujours indexés les enfants du grand criminel. Nous prions que tu sois frappé de sagesse et de pitié pour ces orphelins, ces veuves et les familles des victimes.

    Le droit sera appliqué sans passion dans toute sa rigueur sans distinction politique ou sociale.

    Nos amis putschistes,ne pleurnichez pas car la sentence sera très lourde à payer.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    Achille De TAPSOBA Le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:16, par Ahmed En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Mon général. En plus des 100 ans il y a la sanction divine. DIEU n’est pas pressé. Donc vous pensiez que vous allez faire ou laisser tuer sans rien écoper ? Dieu existe mon general et c’est lui seul qui est fort . Vous en êtes convaincu à présent .C’est la prière qui sauve ce n’est pas tuer son prochain.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:32, par Guillaume En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    La MACA est encore mieux que la tombe ou tu as deja precipite des aines Lingani et Zongo. Plus tous ces vailantes personnes que tu as fait disparaître dans la nature. MACA vaut mieux encore que la MACO, pour quoi as tu fuit pour te refugier a l’annonciature ? Quelle pitie de bravour ! C’est ton tour et les âmes de ces personnes que tu as tuées ou fait disparaitre sont là au procès. Tu ne t’ensortira pas c’est ton cadavre qui va sortir de la prison. Le suicide n’est meme pas t’exclus car toi l’homme sans pitié qui était le plus craind devant la justice au BF ? C’etait incroyable. Tu ne t’ensortira pas il y a d’autres affaires qui attendent notamment Norbert, Sankara, Dabou, Clément, juge Nebie, David, leur âmes réclame justice pour leur sang. Tu mourras en prison. Je souhaité que tu te repente avant tous ces événements.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:37, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Mr Golf,même si tu ne l’as pas dit ,on te gardera à la maca pour le sang innocent versé durant toute ta vie. Sois patient. A cause de ta méchanceté et de tes intérêts égoïstes :
    Combien de Burkinabé sont morts ?
    Combien d’orphelins as-tu fabriqués ?
    Combien de veuves as-tu formées ?
    Combien d’armes as-tu vendues dans les pays en guerre(Libéria, en Cote d’Ivoire ou au Mali) ?
    Combien d’hommes as-tu envoyés mourir au front pour de l’argent au Libéria, en Cote d’Ivoire ou au Mali ?
    Combien de djihadistes as-tu formés en maniement d’armes dans les photos que nous avons vues sur les réseaux sociaux ?
    Combien de personnes as-tu accusées injustement et qu’on a exécutées sans le moindre procès(Boukary Lingani. Henri Zongo...) ?
    Avez-vous pensé un jour que vous serez devant les juges ? Non parce que vous étiez des "dieux", des intouchables craints par certains et vénérés par les pèlerins de l’impunité. Le malheur n’arrive qu’aux autres seulement. Nous sommes tous mortels mais notre mort on paie en bien ou en mal selon nos actes posés devant les Hommes avant le jugement de DIEU Tout Puissant.

    Mr Golf que raconteras-tu à tes petits fils de ta vie étant en retraite ?Un militaire saint et serviable ou un militaire qui a tué pour avoir les gloires du monde ? Tout naturellement, j’ose croire que ta réponse sera la 2é option en toute honnêteté.

    Mr Golf,il était écrit par DIEU JUSTE ET BON dans l’Histoire du BURKINA que tu répondras de tes crimes un jour. Tu as couru te voici face à ton destin.Vous(avec la galaxie Compaoré) avez tordu le cou de la justice pendant 27 ans pour ne pas répondre de tous vos crimes mais Dieu a voulu de vos vivants que vous voyez toutes les souffrances ou les torts que vous avez causés aux autres. Ce n’est pas au ciel que tous les péchés sont payés mais une bonne partie sur terre. Tu as osé accuser injustement des hommes très sages le Mogho-naba, l’archevêque Paul OOUEDRAOGO et Jean Baptiste l’ex-président d’être au courant de ton projet funeste. Personne ne croyait que tu vas mentir grossièrement pour vouloir échapper aux griffes de la car certains te prennent un "héros". On s’est rendu compte que tu as enfilé une robe de femme à la place du pantalon. Devant les juges, tu es devenu littéralement un poltron en voulant faire chavirer le bateau avec tout le monde.Comme on le dit ; "je tombe tu tombes"

    Mr Golf retournes-toi et regardes en face les familles des MARTYRS qui pleurent sans leurs fils cela pouvait Ismaël ton fils. Une mère souffre logiquement 9 mois pour enfanter et que tu as lâchement tué avec les armes du Brave PEUPLE pour ne pas perdre le pouvoir et rester dans l’impunité.Tu manques de courage , grand "sauveur du BURKINA". Verser du sang humain vous donne beaucoup de plaisir et de gloire.C’est votre choix. Toute chose a une fin.

    Nous prions le SEIGNEUR pour qu’Il touche ton cœur dans la prison pour tes crimes commis car on prétend que tu es à la messe chaque dimanche. Soulages ta conscience en demandant humblement pardon à ceux que tu as blessés de loin ou de près car tes enfants partout passeront, ils sont toujours indexés les enfants du grand criminel. Nous prions que tu sois frappé de sagesse et de pitié pour ces orphelins, ces veuves et les familles des victimes.

    Le droit sera appliqué sans passion dans toute sa rigueur sans distinction politique ou sociale.

    Nos amis putschistes,ne pleurnichez pas car la sentence sera très lourde à payer.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    Achille De TAPSOBA Le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:38, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Mr Golf,même si tu ne l’as pas dit ,on te gardera à la maca pour le sang innocent versé durant toute ta vie. Sois patient. A cause de ta méchanceté et de tes intérêts égoïstes :
    Combien de Burkinabé sont morts ?
    Combien d’orphelins as-tu fabriqués ?
    Combien de veuves as-tu formées ?
    Combien d’armes as-tu vendues dans les pays en guerre(Libéria, en Cote d’Ivoire ou au Mali) ?
    Combien d’hommes as-tu envoyés mourir au front pour de l’argent au Libéria, en Cote d’Ivoire ou au Mali ?
    Combien de djihadistes as-tu formés en maniement d’armes dans les photos que nous avons vues sur les réseaux sociaux ?
    Combien de personnes as-tu accusées injustement et qu’on a exécutées sans le moindre procès(Boukary Lingani. Henri Zongo...) ?
    Avez-vous pensé un jour que vous serez devant les juges ? Non parce que vous étiez des "dieux", des intouchables craints par certains et vénérés par les pèlerins de l’impunité. Le malheur n’arrive qu’aux autres seulement. Nous sommes tous mortels mais notre mort on paie en bien ou en mal selon nos actes posés devant les Hommes avant le jugement de DIEU Tout Puissant.

    Mr Golf que raconteras-tu à tes petits fils de ta vie étant en retraite ?Un militaire saint et serviable ou un militaire qui a tué pour avoir les gloires du monde ? Tout naturellement, j’ose croire que ta réponse sera la 2é option en toute honnêteté.

    Mr Golf,il était écrit par DIEU JUSTE ET BON dans l’Histoire du BURKINA que tu répondras de tes crimes un jour. Tu as couru te voici face à ton destin.Vous(avec la galaxie Compaoré) avez tordu le cou de la justice pendant 27 ans pour ne pas répondre de tous vos crimes mais Dieu a voulu de vos vivants que vous voyez toutes les souffrances ou les torts que vous avez causés aux autres. Ce n’est pas au ciel que tous les péchés sont payés mais une bonne partie sur terre. Tu as osé accuser injustement des hommes très sages le Mogho-naba, l’archevêque Paul OOUEDRAOGO et Jean Baptiste l’ex-président d’être au courant de ton projet funeste. Personne ne croyait que tu vas mentir grossièrement pour vouloir échapper aux griffes de la car certains te prennent un "héros". On s’est rendu compte que tu as enfilé une robe de femme à la place du pantalon. Devant les juges, tu es devenu littéralement un poltron en voulant faire chavirer le bateau avec tout le monde.Comme on le dit ; "je tombe tu tombes"

    Mr Golf retournes-toi et regardes en face les familles des MARTYRS qui pleurent sans leurs fils cela pouvait Ismaël ton fils. Une mère souffre logiquement 9 mois pour enfanter et que tu as lâchement tué avec les armes du Brave PEUPLE pour ne pas perdre le pouvoir et rester dans l’impunité.Tu manques de courage , grand "sauveur du BURKINA". Verser du sang humain vous donne beaucoup de plaisir et de gloire.C’est votre choix. Toute chose a une fin.

    Nous prions le SEIGNEUR pour qu’Il touche ton cœur dans la prison pour tes crimes commis car on prétend que tu es à la messe chaque dimanche. Soulages ta conscience en demandant humblement pardon à ceux que tu as blessés de loin ou de près car tes enfants partout passeront, ils sont toujours indexés les enfants du grand criminel. Nous prions que tu sois frappé de sagesse et de pitié pour ces orphelins, ces veuves et les familles des victimes.

    Le droit sera appliqué sans passion dans toute sa rigueur sans distinction politique ou sociale.

    Nos amis putschistes,ne pleurnichez pas car la sentence sera très lourde à payer.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    Achille De TAPSOBA Le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:43, par Nabiiga En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Ah bon, la MACA est le lieu qu’il faut garder ceux qui ont fait des coup d’états ? Et Lingani et Henrie, la MACA n’éxistait pas quand toi et Blaise vous les avez éliminés froidement grâce à un coup d’état que nul autre que toi, Gilbert Diendéré, a formenté de toutes pièces pour les avoir. Tu l’as fait et as reussi avec brio, aujourd’hui c’est ton tour d’être jugé pour le même crime pour lequel tu as assassiné tes collègues. Dieu ne s’endette pas mais il paie des dettes. Je me demande même ce que font les familles de ces deux défunts pour ne pas traduire Gilbert devant ce même tribunal puisqu’il y est. Une pièrre deux coups. Qu’il soit jugé pour l’assassinat de Henrie et Lingani. Le fait que tu sois jugé suffit largement déjà car tu te croyais tout permis, tu te croyais intouchable, tu te croyais trop craint pour être touché enfin, tu croyais que le Burkina t’appartenait. Non, non et non mon cher, le Burkina ne t’appartient pas

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:43, par Konkona En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Mon Général vient de démontrer à travers cette déclaration qu un capitaine doit assumer. Bravo mon Général. Les choses se seraient passées autrement si Zida n avait pas trahit. Il a sa conscience comme Lumumba avait dit lorsque répondait au journaliste, parlant de Mobutu. Courage mon Général.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:52, par SOULEYMANE En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Je ne suis pas pro-Djiendere. je veux juste comprendre si la justice BURKINABE est une justice de vengance ou quoi ?

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2018 à 21:17, par Mafoi En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      @SOULEYMANE ,c’est pas la peine de te cacher,tu es un pro de ce guignol sinon tu n’allais poser une question aussi débile.En quoi la justice a de vengeresse ?On lui déroule une tribune royale depuis presque 2 semaines et ce félon n’a autre chose à dire que des pitreries à faire gerber.A t’il fait putsch ou pas ?La réponse est OUI.Qu’il assume s’il est vraiment un garçon au lieu de chercher à nous divertir car lorsqu’il fomentait son putsch de la maternelle,est-ce qu’il avait mis au courant la hiérarchie militaire ?La réponse est bien sûr non,sinon qu’il donne des preuves tangibles.Qu’il arrête son cirque et toi aussi car nous connaissons tous le passé de ce criminel où il liquidait d’innocents Burkinabè sans même passé par cette "justice de vengeance" dont tu fais cas.Alors ton général en carton doit s’estimer heureux car il aurait pu être buté lorsqu’il courait comme un lapin pour se cacher à l’ambassade du Vatican.Maintenant qu’il a la vie sauve,il vient faire son petit malin au tribunal.Honte à lui

      Répondre à ce message

      • Le 13 décembre 2018 à 14:52, par ELKABOR En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

        @ mafoi. Il ne faut pas travestir les faits du Putsh. Nous avons tous suivi dans les média, en son temps, le Général dire qu’il se mettra à la disposition de son pays le moment venu. C’est pour garantir que ce procès sera organisé qu’il est allé se réfugier à la Nonciature qui a accepté de le livrer à condition que les autorités épargnent sa vie en vue d’organiser un procès juste et équitable. Nous y voilà ! Par ailleurs il a posé comme condition de sa redition la mise à l’abri de son épouse et de son fils. Les faux politiciens ont brandit son arrestation comme un trophée de guerre alors qu’il n’en était rien : il s’est rendu. Hyacinthe Kafando son ancien alter ego de la sécurité présidentielle n’a-t-il pas disparu sans laisser trace ? Ce monsieur est un vrai militaire n’en déplaise à ses détracteurs !!!

        Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 14:57, par SIDNABA En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Incroyable c’est le Général félon tueur à gage du régime Blaise Kouassi Compaoré qui demande que l’on l’enferme 100 ans seul en prison ? Vraiment un Général de salon qui a la mémoire courte. Mon Général félon, tu ne savais pas que la prison est mieux que l’exécution sommaire de tes frères d’armes ? Tu fais exécuter le meilleur Président du Faso, le Commandant Lingani, le Capitaine Henri Zongo, le meilleur journaliste du Faso, de brillants étudiants et enseignants d’université de Ouaga, etc. Je suis sidéré ! Pourquoi tu ne propose pas ton exécution au poteau à ta propre demande sans bénéficier des dispositions de la loi du Burkina qui l’interdit ? Le boucher a donc peur du gourdin ? Il faut que tu demeure vivant pour avouer tes crimes odieux en compagnie de ton mentor qui lui aussi sera un jour dans le box des accusés pour faire ses aveux de crimes sous son règne monarchique de 30ans. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 15:54, par clara En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    il vous reste combien de temps encore à vivre et vous parlez de 100 ans . Notre admiration vous concernant est tombée à l’eau et vous nous faites pitié . être homme , c’est être responsable et avoir une personnalité . Pendant tout le procès vous avez passez tout le temps à accuser les autres ,vous n’avez pas eu le courage . Et vous qu’avez vous fait au moment du coup d’état .

    Répondre à ce message

    • Le 12 décembre 2018 à 17:59, par Bougdandouille !!! En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      C’est faux Clara, tu ne peux pas dire ca. Il a d’ailleurs passé son temps à dire qu’il assume sa part de responsabilité. Soyer un jour franche Mme. Maintenant lui dire de porter ce qu’il n’a pas fait, je dis avec le General Non, Non et non. Pegdwindé, Zida, les chefs militaires, Mogho Naba, le Mossi naba, Monseigneur, doivent venir porter leur croix. C’est quoi cette histoire ? Si vous ne voulez pas la vérité et que c’est la tête du Général vous voulez, pendez-le ! Chacun sera content ! Le Burkina est foutu, nous ne savons même pas ce que vous voulons !

      Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 15:58, par Seydou En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Après tout ce que Diendéré nous a servi comme mensonges depuis le début du procès, après ses tentatives vaines de détourner l’objectif du procès qui est celui du coup d’état du CND, il cherche maintenant à sauver sa face vis à vis de toutes les personnes qu’il a entraînées dans cette aventure macabre.

    Il a même le culot de vouloir définir lui-même sa peine mais il oublie une chose, 100 ans n’est pas la peine maximale et la plus douloureuse :

    1) Diendéré doit être dégradé jusqu’au rang de soldat 2è classe

    2) Diendéré doit être radié de l’armée

    3) Tous les biens de Diendéré doivent être confisqués au profit des victimes du coup d’état

    4) Diendéré doit être condamné à perpétuité (lui donner 100 ans de prison c’est courir le risque qu’il vive 100 ans pour un jour en sortir)

    5) Diendéré doit être privé de tous ses droits civiques

    6) Diendéré doit être mis à l’isolation totale et détenu dans un lieu tenu secret avec interdiction de visite car cet homme constitue un danger pour la république, un « Ebola » pour notre société

    La terre libre du Burkina doit être un enfer pour lui. Il a été négatif pour ce pays. Il aurait dû ne pas naître.

    Je m’incline sincèrement devant les dépouilles de tous les burkinabé à qui il a ôté volontairement la vie.

    Que Dieu bénisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 15:59, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Monsieur Gilbert Diendéré c’est ce qu’il fallait dire au début de votre interrogatoire : ‘’’’J’assume que je suis l’auteur de ce coup d’état à la maternelle,’’’ laissez ceux dont j’ai donné des ordres, et vous rentrez r a la MACA en attendant la sentence. Depuis, vous tournez en rond en accusant vos amis de gauche à droite.

    Si dans une de mes critique fondées je confirmais que Blaise Compaoré avait un mauvais entourage, et s’il n’avait pas fui, il ne saura sauver sa peau avec le philosophe des crimes pour le pouvoir qui est Gilbert Diendéré, ce que vous venez de confirmer me donne raison.

    Vous aviez fait Blaise Compaoré, comme vous pouviez le défaire. Le défaire c’est comme vous l’aviez fait le samedi 16 Septembre 1989 : ‘’’En tant que responsable de la sécurité présidentielle, vous aviez convoqué une réunion des chefs de garnison pour préparer l’accueil de Blaise Compaoré qui doit rentrer de sa tournée asiatique dans deux jours : dans cette réunion vous révélez qu’un coup d’état se prépare, et le 18 septembre avec d’autres complices réunis vous ayez mis en marche ce faut coup d’état, le rapport a été transmis à votre mentor, et vous ordonnez les arrestations de Lingani et Zongo en épargnant J.P. Palm responsable de la gendarmerie. Le 19 septembre Blaise Compaoré vous a écouté et aller dormir, et vous aviez fait fusillés ses deux conseillers devant leurs familles. A partir de ce jour, vous aviez été récompensé, jusqu’à être le No 2 du régime Compaoré.

    Mais cette fois-ci pour défaire l’introverti Blaise Compaoré que vous aviez fabriqué, vous aviez mal calculé votre coup. Oui, vous aviez bien fait ce matin de nous dire que vous assumez, et demandes de laisser ceux dont vous aviez manipulé avec vos ordres. Chaque chose a une fin. La seule chose que vous aviez oublié, c’est de dire aux juges de ne pas surtout oublié ceux qui vous ont poussé et soutenu, comme un autre général, ou certains civils nés pour trahir, qui méritent les mêmes sanctions que vous.

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2018 à 10:03, par la solution En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

      Depuis plusieurs jours je te lis mon frere Ka.Tu vilipente de la haine dans tes ecrits.Quelle aigreur ?je ne savais pas que ce procès etait pour Lingani et Henri.Je suis informé.Merci
      En plus, en changeant de pseudo pour ecrire,tu ne convaincra personne sauf Dosso,Elkabor,seudou,mafoi et autres.Si le général est coupable que la justice fasse son travail mais le peuple veut la vérité ; ainsi tout ceux qui sont cités doivent etre entendu.Moi je ne vois pas de problème en cela.vous pensez que les veuves et les orphelins seront content de savoir qu’il ya eu des gens qui ont été cités mais qui n’ont pas été entendu(peut etre) coupable.
      Au moins il a eu le courage d’assumer.L’histoire me donnera raison.Mettez un peu d’eau dans votre aigreur

      Répondre à ce message

      • Le 13 décembre 2018 à 13:52, par ELKABOR En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

        @ la solution, Ne me citez pas parmi les gens que Monsieur KA, peut convaincre. Le contenu de son discours est invariablement le même et pue la haine viscérale du Général. Il veut que le Général dise ce que lui il veut entendre et non ce qu’il sait ou ce qu’il a fait. Il écrit toujours longuement pour dire la même chose et polluer le débat de ses analyses plates. Il connait tout et se convainc sans preuve qu’il détient et dit la vérité : quelle appréciation narcissique de sa propre personne !

        Répondre à ce message

        • Le 13 décembre 2018 à 23:52, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

          Sur ma dernière critique fondée, j’ai oublié j’ai oublié d’ajouter une autre personne avec le pseudo ELKABOR, un autre ennemi de Gilbert Diendéré qu’il pense défendre, pourtant il l’enfonce par son soutien aveugle qui est superficielle et non dans la vérité. Il devait le dire la vérité pour qu’il revienne sur le bon chemin. Et je dis à ELKABOR comme le l’ai précisé a son ami Solution, mais un problème un problème pour la société Burkinabé, qu’aucun internaute sur ce forum depuis sa création en 2003 ne peut me dévier de ce que je pense et dit en toute sincérité : Que le Webmaster m’excuse, mais qu’il me permette de vous répondre avec sincérité vous qui me provoquer aveuglement sans connaître ceux dont vous défendez aveuglement. Vous suivez mes critiques fondées sur mes vécus et ma vérité comme des mouches derrière un pot de miel, avec des ruses aveugles comme votre mentor le Général en carton, surtout avec plusieurs pseudos pour berner mes lectrices et lecteurs, et mérite une de mes autos critiques dans la sincérité, comme les mensonges et ruses de vos mentor au moment qu’ils ont canardé Thomas Sankara et ses compagnons. Je sais que vous me lisez, et dont tout je relates sont suivis des preuves de mes vécus et de ce que le monde sait comme les mensonges de vos mentors que vous ne saviez pas et que le monde entier et même des bébés deux ans le savent.
          Comme 90% du peuple Burkinabé savent depuis ce 15 Octobre 1987, ou Thomas Sankara a été canardé par les éléments de Gilbert Diendéré, et le lendemain lui et son mentor affirmaient que c’était lui ou eux.
          Pourtant ils chargent un responsable de la santé publique le lendemain de leur cruauté de certifié un certificat de décès comme quoi Thomas Sankara est mort de ‘’mort naturelle,’’ publié par Jeune Afrique No 1421 et repris par la presse internationale. Pourtant le monde sait comment Thomas Sankara et ses compagnons ont été tués devant le pavillon du Conseil de l’Entente.
          A partir de là, même si le Général en carton Gilbert Diendéré se transformait en ange pour convaincre le peuple Burkinabé de convoquer un tel ou un tel pour qu’il soit sauvé dans un coup d’état a la maternelle qu’il a mal préparé pour prendre le pouvoir par les armes, même un bébé de deux ans, surtout aucun juge ne lèvera son doigt, car, ce général est un manipulateur comme celui dont il a fabriqué et manipuler durant 27 ans.
          Madame ou monsieur ELKABOR, comme madame la solution, sachiez que Depuis 2003 sur Le Faso.net avec mon propre Nom, et vous les internautes de mauvaise foi m’ont obligé à prendre un pseudo qui commence par mon propre prénom Ka, je ne jamais changé de pseudo pour berné le monde, et qui reste ma fierté et mon talent dans le forum. Je ne suis pas contre qui que ça soi, surtout pas pur des minables sans digité que des menteurs et manipulateurs, mais contre les mensonges, les manipulations, l’injustice, et l’impunité. Quand à vous les dames des manipulateurs nés, vous la fermez en ce qui concerne mes critiques fondées sur mes vécus dans la vérité, car, en voulant soutenir le général Gilbert Diendéré en étant derrière un masque, vous êtes ses premières ennemis. Surtout je vous remercie de me lire, et remercie a notre honorable Webmaster de Lefaso.net pour sa compréhension.
          A mon honorable Webmaster ; comme j’ai l’habitude de vous le dire, ‘’la vérité rougit les yeux mais ne les cassent pas.’’
          ’’’’A.’’’’ Monsieur ou madame internaute ’’’Solution :’’’ Aucun internaute sur ce forum depuis sa création ne peut me dévier de ce que je pense et dit en toute sincérité : Que le Webmaster m’excuse, mais qu’il me permette de répondre avec sincérité a cette personne qui me provoque comme dans l’analyse, ‘’’<< Je ne tape jamais en dessous de ceinture de la ceinture :>>’’’ Ce cette personne suive mes critiques fondées comme une mouche derrière un pot de miel, avec des ruses aveugles comme son mentor le Général en carton, surtout avec plusieurs pseudos pour berner mes lectrices et lecteurs, et mérite ma réponse.
          Que cette personne sache que 90% du peuple Burkinabé savent depuis ce 15 Octobre 1987, ou Thomas Sankara a été canardé par les éléments de Gilbert Diendéré, et le lendemain lui et son mentor affirmaient que c’était lui ou eux : Pourtant ils chargent un responsable de la santé publique de certifié un certificat de décès comme quoi Thomas Sankara est mort de ‘’mort naturelle,’’ publié par Jeune Afrique No 1421 et repris par la presse internationale. Pourtant le monde sait comment Thomas Sankara et ses compagnons ont été tués devant le pavillon du Conseil de l’Entente.
          A partir de là, même si le Général en carton Gilbert Diendéré se transformait en ange pour convaincre le peuple Burkinabé de convoquer un tel ou un tel pour qu’il soit sauvé dans un coup d’état a la maternelle qu’il a mal préparé pour prendre le pouvoir par les armes, même un bébé de deux ans, surtout aucun juge ne lèvera son doigt, car, ce général est un manipulateur et menteur comme celui dont il a fabriqué et manipuler durant 27 ans.
          Depuis 2003 sur Le Faso.net avec mon propre Nom, et vous les internautes manipulateurs m’ont obligé à prendre un pseudo qui commence par mon propre prénom Ka, je ne jamais changé de pseudo pour berné le monde, et qui reste ma fierté et mon talent dans le forum. Je ne suis pas contre qui que ça soi, mais contre les mensonges, les manipulations, l’injustice, et l’impunité.

          Répondre à ce message

          • Le 17 décembre 2018 à 12:32, par ELKABOR En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

            Monsieur KA semble souffrir de logorrhée, aggravée par du narcissisme enfantin. En voilà en substance ce qu’il ne cesse de répéter : "Je dis la vérité, je connais ce qui s’est passé, le General a tué un tel, ses éléments ont tué tel autre, je suis sincère, la vérité rougit les yeux, même un bébé connaît ces faits, c’est lui qui adonné l’ordre de faire ci ou de faire ca." C’est vrai que lorsqu’on est à la retraite on a du temps à profusion, mais de là à vouloir laver les cerveaux de tout le monde pour qu’on vous suive à l’aveuglette comme des moutons de panurge, là nous disons NON. Nous avons tous été témoin des évènements que vous psalmodiez à longueur d’écrits dithyrambiques. Soyez modeste, objectif et moins narcissiques. Si vous avez vu le Général Diendéré prendre une arme et la pointer sur quelqu’un et appuyer sur la gâchette, ou bien si vous l’avez entendu donner des ordres verbaux ou écrits pour tuez quelqu’un, courez devant le tribunal pour témoigner sur ces faits tout en apportant des preuves formelles. Faites de même pour le coup d’état du 16 septembre et le débat sera clos. Sinon laissez le tribunal faire le job de manière impartiale : c’est à cette tache qu’il est commis et payé pour. Le reste n’est que supputation.

            Répondre à ce message

            • Le 17 décembre 2018 à 13:56, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

              ELKABOR : L’extrémisme exprime la pensée de celui qui n’admet pas qu’on lui oppose une autre manière de penser. Pourquoi vendredi et ce matin tu n’étais pas à la salle des banquets pour découvrir les mensonges et la manipulation de ton mentor ? Mêmes ses co- supposés accusés, des petits militaires, ont baissé leur tête. Oui soit certain ELKABOR, pour la crédibilité des juges militaires qui connaissent bien ton général manipulateur, la justice sera faite comme ils l’ont fait pour les militaires voleurs d’armes.

              Répondre à ce message

      • Le 13 décembre 2018 à 15:48, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

        A mon honorable Webmaster ; comme j’ai l’habitude de vous le dire, ‘’la vérité rougit les yeux mais ne les cassent pas.’’

        ’’’’A.’’’’ Monsieur ou madame internaute ’’’Solution :’’’ Aucun internaute sur ce forum depuis sa création ne peut me dévier de ce que je pense et dit en toute sincérité : Que le Webmaster m’excuse, mais qu’il me permette de répondre avec sincérité a cette personne qui me provoque comme dans l’analyse, ‘’’<< Je ne tape jamais en dessous de ceinture de la ceinture :>>’’’ Ce cette personne suive mes critiques fondées comme une mouche derrière un pot de miel, avec des ruses aveugles comme son mentor le Général en carton, surtout avec plusieurs pseudos pour berner mes lectrices et lecteurs, et mérite ma réponse.

        Que cette personne sache que 90% du peuple Burkinabé savent depuis ce 15 Octobre 1987, ou Thomas Sankara a été canardé par les éléments de Gilbert Diendéré, et le lendemain lui et son mentor affirmaient que c’était lui ou eux : Pourtant ils chargent un responsable de la santé publique de certifié un certificat de décès comme quoi Thomas Sankara est mort de ‘’mort naturelle,’’ publié par Jeune Afrique No 1421 et repris par la presse internationale. Pourtant le monde sait comment Thomas Sankara et ses compagnons ont été tués devant le pavillon du Conseil de l’Entente.

        A partir de là, même si le Général en carton Gilbert Diendéré se transformait en ange pour convaincre le peuple Burkinabé de convoquer un tel ou un tel pour qu’il soit sauvé dans un coup d’état a la maternelle qu’il a mal préparé pour prendre le pouvoir par les armes, même un bébé de deux ans, surtout aucun juge ne lèvera son doigt, car, ce général est un manipulateur et menteur comme celui dont il a fabriqué et manipuler durant 27 ans.
        Depuis 2003 sur Le Faso.net avec mon propre Nom, et vous les internautes manipulateurs m’ont obligé à prendre un pseudo qui commence par mon propre prénom Ka, je ne jamais changé de pseudo pour berné le monde, et qui reste ma fierté et mon talent dans le forum. Je ne suis pas contre qui que ça soi, mais contre les mensonges, les manipulations, l’injustice, et l’impunité. Quand à toi chére madame ou monsieur, tu la ferme, car, en voulant soutenir le général Gilbert Diendéré en étant derrière un masque, tu es son ennemi, et tu vas le faire condamner d’avantage, Surtout merci de me lire, mais attention aux AVC et aux crises cardiaque.

        Répondre à ce message

      • Le 15 décembre 2018 à 08:12, par SOME En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

        l’homme est ainsi fait : quand il ne peut contrer les arguments il verse dans les insultes en remettant sur les autres ce que eux ils sont et croient que tout le monde est comme eux ; On se connait sur ce forum et on sait voir la demarche argumentative de chacun et les idees preconisées : entre ka et autres et vous autres, les haineux sans aucune capacité d’argumentation a part avancer des accusations gratuites, aucun de vous ne peut s’elever a la cheville de Ka et autres ni intellectuellement ni moralement ; Il vous enervent ceux qui qui deculotent, mais c’est a vous de leur apporter des arguments solides qui montrent aux autres lecteurs leur faux visages que vous pretendez connaitre ; Mais pour l’heure Ka mafoi eachille le bobolais et autres vous battent de loin ; vos insultes ne font que leur donner raison encore plus
        SOME

        Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 16:05, par armel En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    A tout ceux qui soutiennent le général félon, mettez vous a la place des enfants de Sankara, a Nebie,en passant par la longue liste des autres victimes de vos demi dieux ( compaore,dendjere,bassolet,François,et autres)et vous comprendrez la douleur de perdre un être proche.Je sais que vous ne croyez pas a l existence de Dieu,mais il existe.La fuite de vos demi dieu pour les uns,l arrestation pour les autres devraient pourtant vous ouvrir les yeux.Nous savons bien que pour être militant du cdp nouveau,il faut être sans conscience,mais tout de même.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 16:05, par armel En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    A tout ceux qui soutiennent le général félon, mettez vous a la place des enfants de Sankara, a Nebie,en passant par la longue liste des autres victimes de vos demi dieux ( compaore,dendjere,bassolet,François,et autres)et vous comprendrez la douleur de perdre un être proche.Je sais que vous ne croyez pas a l existence de Dieu,mais il existe.La fuite de vos demi dieu pour les uns,l arrestation pour les autres devraient pourtant vous ouvrir les yeux.Nous savons bien que pour être militant du cdp nouveau,il faut être sans conscience,mais tout de même.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 16:29, par paul En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Mon général de bureau.où était ce courage quant vous preniez le mur de la nonciature ?Demandez plutôt l indulgence du tribunal au lieu de jouer au courageux.Si vous préférez autre chose que le jugement,vous étés mieux placé que quiconque pour savoir comment procéder.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 17:07, par Aemed En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Mais où est donc Zida pour éclairer tout cela ? Ce procès qui perdure note un manque de pions comme s’il s’agissait d’un échéquier. Il semble que beaucoup ont intérêt que n’apparaissent certaines personnes pour faire de la lumière.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 17:34, par Pablo En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Je ne dirais pas que le fait de garder les officiers est une injustice, mais celui qui connaît bien l’armée, il sait qu’elle est hiérarchiser et les ordres sont à exécuter sans contestation. Le criminel n’est pas celui qui a été en guerre, mais celui qui lui a envoyé. Si il ont exécuter des ordres, que seul la hiérarchie répond.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 17:44, par sidbala En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Nous sommes en état de droit chacun dit ce qu’il pense bien.
    Pour ma part ce n’est pas en usant de la force que la vérité naitra.
    Ce n’est pas en pratiquant la justice des vainqueurs que la justice naîtra.
    Ceux qui parlent des décédés de la révolution vous pouvez demander des comptes a SANKARA parce quil était le président du CNR.
    Il ne faut pas tronquer l’histoire par vos fausses écrits.
    Il faut que vous mettez une bonne fois pour tous que l’histoire ne s’invente pas soyez honnête et dites les choses selon les écritures et les récits dignes de bonne fois.
    La roue tourne je suis en train de voir quand le régime mpp venait a quitter le pouvoir avec les OSC que ZIDA les a laissé ceux qui mélange l’histoire et les faits qu’est ce qu’ils vont devenir vont ils continués a mentir ou bien ils arrêter d’écrire. En continuant de mentir ils seront traduits devant la justice parce qu’on va mettre fin a leur pagaille.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 18:31, par MAURICE En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    MAÎTRE SANDWIDI , EST-CE QUE VOUS EN TANT QUE BURKINABÈ VOUS CONNAISSEZ CE QUE C’EST UN COUP D’ÉTAT MILITAIRE , POUR EN ÊTRE LÀ À REGRETTER QUE LE COUP N’AIT PAS ABOUTI ABOUTIT.
    LES BURKINABÈ VOUS ÉCOUTENT ET ILS VOUS ATTENDENT AU TOURNANT. ILS VOUS ATTENDENT UN CERTAIN MATIN . ILS VOUS ATTENDENT UN CERTAIN MIDI . ILS VOUS ATTENDENT UN UN CERTAIN SOIR ET L’AVENIR NOUS LE DIRA ET VOUS LE VERREZ DE VOTRE VIVANT AVANT DE QUITTER CE BAS MONDE.
    RECONSIDÉREZ BIEN LE RANG DU BURKINA FASO À L’ÉCHELLE DES PAYS AFRICAINS EN TERME DE DÉVELOPPEMENT POLITICO- SOCIO-ÉCONOMIQUE PARLANT.
    À CETTE ALLURE, BIENTÔT VOUS ALLEZ DÉCROCHER L’OSCAR DE << ROBE NOIRE>> LE PLUS NUL ET, CHOSE RARE, LE PLUS MÉCHANT DU CONTINENT AFRICAIN.
    MAÎTRE SANDWICH-DIT AU LIEU DE DÉFENDRE VOTRE CLIENT AVEC DES PREUVES TANGIBLES, VOUS ÊTES LÀ EN TRAIN DE VERSER DANS DES VERBIAGES QUI NE VOUS APPORTERONT RIEN. SURTOUT CE SERA MALHEUREUX ET PEINE PERDUE DE PENSER QU’EN PARLANT DE LA SORTE , LE JOUR QUE
    DIENDÉRÉ SERA PRÉSIDENT VOUS SEREZ MINISTRON DE LA JUSTICE. QUE NENNI ! JE NE SUIS PAS DIEU MAIS IL Y A DE FORTES CHANCES QUE CELA N’AIT PAS LIEU. EN TOUT CAS , PAS MAINTENANT.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 18:50, par YIRMOAGA En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Tout ce que je sais, les grands chefs militaires c’est à dire les généraux tiennent les états majors de guerre en cas de crise ?Ils ne sont pas sur le terrain, mais ils détiennent un pistolet, pas pour combattre. Mais en cas de défaite, la sentence est Individuelle et personnelle ? Un GAL Ne se fait pas prisonnier ? Son pistolet est son ultime remède ? Ici on cour chez le mogho, dans les ambassades et enfin chez la NONCATURE ? Je sais pas si ça fait honneur au serment de l’officier GÉNÉRAL ? La hiérarchie n’est pour rien et ceux qui se cagoulaient pour tuer, il est temps de vider la conscience.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 20:06, par Christian En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Procès lamentable. Internautes dans un esprit de vengeance ne veulent rien écouter. Comme si quelqu’un pouvait déposer des preuves des assassinats antérieures dont on parle de tant. Trop de haine dans les cœurs. Choix déterminé à condamner uniquement le Général et son RSP. Il y a beaucoup de choses qu’on veut cacher au peuple dans ce procès. Tous les anciens proches du Président COMPAORÉ (actuels cadres du MPP) sont complices de tous les actes commis par celui-ci. C’est ça la vérité,sinon ils devraient l’abandonner depuis son premier assassinat. Si tu assassine et que je ne suis pas d’accord avec l’acte, je ne peux plus collaborer avec toi. Si je continue de collaborer, c’est que je suis d’accord.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 20:07, par Christian En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Procès lamentable. Internautes dans un esprit de vengeance ne veulent rien écouter. Comme si quelqu’un pouvait déposer des preuves des assassinats antérieures dont on parle de tant. Trop de haine dans les cœurs. Choix déterminé à condamner uniquement le Général et son RSP. Il y a beaucoup de choses qu’on veut cacher au peuple dans ce procès. Tous les anciens proches du Président COMPAORÉ (actuels cadres du MPP) sont complices de tous les actes commis par celui-ci. C’est ça la vérité,sinon ils devraient l’abandonner depuis son premier assassinat. Si tu assassine et que je ne suis pas d’accord avec l’acte, je ne peux plus collaborer avec toi. Si je continue de collaborer, c’est que je suis d’accord.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 20:23, par Parodie En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Ce procès ressemble étrangement à celui présidé par Ponce Pilate.
    Avec la hiérarchie militaire dans le rôle de Barabbas et Diendiere dans celui de Jésus.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 20:35, par Diidara En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    LE GÉNÉRAL n’est pas un saint. mais si nous voulons la justice vraiment en toute impartialité ,que comparaissent tous ceux qu’il estime l’avoir soutenu pendant le coup. Au moment des faits , on n’avait pas besoin d’etre un analyste pour comprendre que l’armee a soutenu le coup de façon passive en observant de quel côté la balance allait basculer. peu mporte nos ressentiments envers le général, ne lassons pas des faits antérieures déterminer notre position vis à vis du Général dans ce procès. Général le politique veut que tu sois le bélier d’Abraham et il sait qu’on ne peut pas faire un coup tout seul, il vous adjoint quelques petits et fait la sourde oreille lorsque vous dites que les gros bonnets vous ont soutenu.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 20:54, par la sagesse En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Le général à dit toute la vérité. C’est au tribunal de faire entendre ceux dont il ne cesse de citer. Qu’il refuse de se répéter. Si le tribunal n’est pas corrompu et irresponsable qu’il montre sa capacité à découvrir la vérité. Le général a accepté sa responsabilité dans le coup d’État mais pas coupable ni commanditaire. Il l’a fait comprendre à mainte reprise en citant des gens. Qu’on arrête de nous pomper l’air. On dirait que le verdict est callé à l’avance. Qui n’aime pas son chien l’accuse de rage. Tribunal de la Merde

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 21:00, par KOGLWEOGONUEVO En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    "100 ans" en plus de son âge... NOS RESPECTS NOTRE GÉNÉRAL !
    C’est ce que nous devrions appelé non "1 Militaire Amélioré", non "1 Militaire Génétiquement Modifié", mais "1 MILITAIRE ’GENERALESEUMENT’ MODIFIÉ" !!!!
    HONORABLE DÉCLARATION EN MENTION NOTRE GÉNÉRAL !!! Mais si tant est que le sort des "Petits Subalternes" VOUS importe autant,NOTRE GÉNÉRAL MILLIARDAIRE, avant les "100 ans", RETRIBUER GÉNÉRALEMENT TOUTE LES SOMMES "MISSION FEE RANSACKINGS" sur le Dos de beaucoup de "petits" dont Beaucoup sont sur le depart en retraite ou déjà en retraite...
    Nous ne faisions que passer.
    BONNE SUITE DE PLAIDOIRIE NOTRE GÉNÉRAL.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 23:13, par Simposimpo En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    En suivant le déroulement de ce procès, je constate que le coup d’état est la conséquence des manœuvres de
    zida qui a occasionné une dizaine de morts. La mauvaise gestion du dossier du coup d’état a affaiblie notre système sécuritaire comptabilisant à nos jours, aussi de morts que le Burkina n’a jamais connu.Je crains qu’ont n’ouvre les yeux en retard.Ont a fermé les yeux aux temps de Sankara et c’est après sa mort que les uns et autres ont commencé à comprendre.je m’excuse pour la rédaction

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2018 à 07:43, par YIRMOAGA En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    Si une concertation a eu lieu avec la hiérarchie militaire avant l’arrestation du Gouvernement de transition ? Si oui, donc la hiérarchie militaire doit répondre, mais sinon celui qui a attrapé son chien enragé doit tenir la tête ?
    il faut reconnaître que ZAGRE a évité au RSP un désastre , le fait d’avoir retardé l’ardeur des Loyalistes ? Ceux qui ignorent l’effet de feu sur ces tueurs criminels avec des Off impliqués dans le trafic de tout genre( suivez leur déposition), aujourd’hui la haine contre ZAGRE se comprend ?Il a fait échoué en douceur le coup du CND ? Voilà le comportement d’un GENERACIME ?Quant a Zida, il a joué sa partition honorablement n
    ’en déplaise ? Que celui qui peut faire mieux que lui, le fasse, la nation va apprécier ?Une inquiétude quant au MPP après l’absence du Guide GORBA ? Qui va diriger le MPP avec cette turbulence avant le clach ? Simon ou Sakande ? Le choix est........?N’en parlons pas des autres ,CDP avec un sage Kadre et un turbulent Eddi, L’UPC, déjà miné par l’arogance De Zeph. Les autres résidus OF ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2018 à 10:32, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : "Gardez-moi seul à la MACA, même si c’est pour 100 ans", déclare Gilbert Diendéré

    ’’A’’ l’internaute mon ami SOME : Que Dieu et le peuple Burkinabé pardonne ces internautes de mauvaise foi : Tout mon regret, c’est que la transition n’a pas eu le temps de montrer à ces minables la bonne gouvernance. Je ne suis pas là pour accuser le régime mouta mouta de son excellence Kaboré : C’est prouvé que ce régime suit à pas d’escargot l’objectif laissé par la transition dont presque 3 ans, mais le constat est amer ! le verre est donc à moitié vide pour le peuple, sauf ce procès dont on permette les criminels en puissance de mentir à gogo pour sauver leur peau, et oublié le passé pour continuer leur sale besogne.

    Pour moi, après 3 ans, dont la transition de son exemple Michel Kafando et de I. Zida qui a fait un travail de titan en mettant les criminels au frais, le constat est doux ! Le verre est donc à moitié plein ! Entre ce régime mouta mouta et la transition, il n’y a pas à Compaoré. Et je prie Dieu qu’au prochain remaniement gouvernemental, que Roch Kaboré ait le courage d’appeler I. Zida et A. Barry dans un gouvernement d’union, pour faire pisser dans leurs culottes ces internautes bornés qui soutiennent les criminels en puissance. Qu’il soit madame ELKABOR, ou madame La solution, mais madame problème pour la société Burkinabé, qui se prostituent pour ces criminels, la vérité de Ka ou les internautes de bonne foi continue à les percé les cœurs, mais qu’ils sachent, qu’ils ne mourront pas avec cette vérité, au contraire, cette vérité les ouvriront les yeux pour un Burkina qui veut avancer avec une alternance politique saine, sans des manipulations ni des crimes gratuits.

    Encore une fois, merci a toi mon ami SOME. Continuons si Dieu le veut, à apporter notre contribution saine au forum enrichissant de Lefa-so.net pour un Burkina qui gagne dans la sincérité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du coup d’Etat : L’adjudant Florent Nion enfonce le général Diendéré
Procès du coup d’Etat : L’adjudant-chef major Eloi Badiel garde sa position
Procès du putsch du CND : Cinq accusés reviendront à la barre
Procès du putsch de 2015 : Deux accusés bénéficient d’une liberté provisoire
Procès du putsch du CND : Pourquoi les avocats du général Bassolé ont-ils vidé la salle d’audience ?
Procès du putsch : « Une si longue » attente de Guelwaré Minata
Procès du putsch du CND : La légalité et la crédibilité des écoutes téléphoniques toujours en question
Me Prosper Farama se fâche contre Djibrill Bassolé : "C’est cynique" , lui lance-t-il
Procès du putsch : Les avocats de Djibrill Bassolé vent debout contre le parquet
Procès du putsch du CND : "Aucun élément matériel ne relie Bassolé au putsch", selon Me Mireille Barry (défense)
Général Djibrill Bassolé : « Je suis libre de parler avec qui je veux, de ce que je veux »
Procès du putsch du CND : "Je ne souhaiterais plus répondre à vos questions", lance Djibrill Bassolé à Me Hervé Kam
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés