Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce 3 décembre

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 3 décembre 2018 à 10h30min
Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce 3 décembre

Les responsables de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) étaient ce lundi 3 décembre 2018 face à la presse. Ils ont annoncé la suspension de « toute forme d’évaluation à compter de ce jour à 24h » pour protester contre les mauvaises conditions dans lesquels ils vivent et travaillent.

Les conditions de travail et de vie des acteurs de l’éducation ne les satisfont pas. Cela les remonte sérieusement contre le gouvernement. Pour le faire savoir, ils ont annoncé ce jour la suspension des examens et devoirs dans les établissements du Burkina. « La CNE appelle les travailleurs de l’éducation et de la recherche, en attendant la fin de ces assemblées générales, à suspendre de toute forme d’évaluation pour compter du lundi 3 décembre 2018 à 24h », a indiqué le conférencier. Il a aussi précisé qu’il s’agissait là d’une décision transitoire.

Outre cela, la CNSE a programmé une assemblée générale dans la région du Centre (5 décembre). Pour les régions des Hauts-Bassins, du Nord, du Sahel, de la Boucle du Mouhoun, de l’Est, du Sud-Ouest et du Centre-Ouest, les militants des quinze syndicats membres de la coordination vont se retrouver le 8 décembre prochain afin de définir les actions à mener pour contraindre le gouvernement à remplir ses promesses.

Dénoncer un système qui fonctionne mal

Ces décisions fortes des enseignants et des chercheurs trouvent leur origine, selon eux, dans le refus du gouvernement de respecter ses engagements alors que le système éducatif va de mal en pire. Pour étayer leurs propos les conférenciers ont égrené un chapelet de maux qui minent l’éducation. Ils ont dans un premier dénoncé le retard dans l’octroi de la bonification d’un échelon à tout le personnel du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) et la création des emplois d’administrateurs d’établissement et des personnels de laboratoire.

Deuxième grief porté contre le gouvernement est l’indisponibilité des kits pédagogiques deux mois après le début des cours. Aussi, selon les conférenciers, le gouvernement s’était engagé à permettre aux enseignants d’acquérir des ordinateurs à des coûts réduits à compter de la rentrée 2018-2019. « Jusque là, aucune avancée », exaspère le conférencier.

Bourses impayées

L’un des disfonctionnements du système éducatif est le non paiement des bourses aux élèves. De leur avis, les bénéficiaires n’ont perçu leurs bourses que pendant trois mois au titre de l’année écoulée. « Ils sont toujours en attente de leur dû pendant que les lauréats de l’année 2018-2019 ne sont pas encore connus, encore moins pris en compte en termes de paiement », fulminent-ils.

La CNSE a également indexé la mauvaise construction des écoles comme une entrave qui plombe le développement de l’éducation. Le respect des effectifs des élèves dans les classes dépassant la barre des 100 élèves figurent en bonne place des reproches formulés à l’encontre du gouvernement.

La dotation en livres et vivre pose aussi également problème. Sur 476 élèves une école aurait reçu seulement 101 livres. Pour les vivres, les enseignants incriminent la qualité et dénoncent la quantité. Ainsi certains directeurs d’écoles auraient reçu entre trois et dix sacs de riz sans huile pour la cantine scolaire.

Las d’espérer des lendemains meilleurs, les enseignants ont décidé d’engager des actions fortes dont la suspension des évaluations à partir de ce lundi 3 décembre 2018 à 24h. D’autres actions seront arrêtées avec la base et seront mises en œuvre sur le terrain. La fin de l’année promet de grosses sueurs pour les membres du gouvernement, si cette bombe n’est pas désamorcée, malgré les nuits froides de décembre.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 3 décembre à 10:15, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Que les ceux qui ont été payés en monnaie de singe, humiliés par un pouvoir de menteurs, d’individus ridicules, inutiles et nuisibles. Courage Brave enseignants, vous qui avez tous sacrifié pour permettre que nos enfants soient éduqués. Désormais, nous savons qui sont les ennemies de l’avenir de nos enfants. Déclencher n’importe quel mouvement de n’importe quelle durée ! Nous suivrons, oui nous suivrons , nom d’un Duc ! Cependant, attention aux faux syndicats traitres, comme ceux qui ont soutenus la hausse des prix du carburant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 10:26, par hummm En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    hey Mr les syndicalistes, il faudrait a un moment penser a ce pays qui a tant dépenser pour assurer votre education et formations dans les écoles professionnelles pour faire de vous des enseignants. Cessez donc de compromettre l’avenir des enfants et donc du pays pour des intérêts égoïstes. Le budget consacre déjà plus de 52% des ressources pour des salaires. En tant qu’intellectuel vous savez bien que cela ne va developer le pays et vous continuez a faire des chantages. C est dommage de voir que des intellectuels pensent que c’est le gouvernement qui est SEUL responsable de tout. Est-ce que les conditions ont changées après votre engagements dans le corps Vous connaissez bien les conditions et vous êtes engagés et une fois dedans profitant de la démocratie on fait du chantage ! Que le gouvernement considère toute la période de non evaluation comme des jours de grèves et couper les salaires en consequences. On vous comprenait mais vous commencez a exagérer. C’ est dommage pour ce pays de constater que sa frange intellectuelle devient de jours en jours plus égoïste. Je crois qu’`il temps que les autorités morales de ce pays interviennent dans le débat entre le gouvernement et les syndicats pour éviter a notre pays de succomber.Le chantage ne peut être une être de discussion :

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 10:40, par non au fc En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Lorsque j’ai lu un peu les commentaires de la plus part des enseignant sur les réseaux sociaux,j’étais déçu.Au fait le gouvernement et les enseignant n’entendent pas la même manière ce qu’on appelle statut valorisant.Et donc ça sera difficile.Puisque à ma compréhension ,il suffirait que l’Etat dise bon voilà, à partir d’aujourd’hui vous avez une augmentation de 30000f pour que tout ce cacophonie cesse .Même si on sait que d’ici là les enseignants vont encore revendiquer.Car on ne peut pas être satisfait sur ce bas monde.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 11:03, par 007 En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Les burkinabés sont devenus inutilement égoïstes, Chacun veut la lumière pour lui seul. Comment peut-on avancer dans ces conditions d’indisciplines ? Vous donnez aux enseignants et demain c’est parti pour un autre corps qui voudrait aussi sa part. De surenchère en surrenchere, le gouvernement va peut être ceder ; après on s’ étonnera qu’il y ait moins de recrutements dans la fonction publique ou que le prix du carburant a augmenté. Dans beaucoup de pays, en ces temps d’insécurité, les syndicats auraient observé un certain répit. Le burkinabé est devenu paradoxale, en même temps qu’il veut des résultats dans la lutte contre le terrorisme, en même temps, il veut que son pain soit entièrement beurré. Mais tout ça, c’est la faute du gouvernement qui non seulement n’a rien fait rien pour réduire son train de vie mais qui a contribué par ses actions à accroître les iniquites dans les traitements salariaux des fonctionnaires. S’ il est vrai que je ne porte pas particulièrement ce gouvernement dans mon coeur, je l’encourage pour une fois à rester ferme devant certains mouvements d’humeur et à travailler plutôt à réduire les différences dans les traitements salariaux. Sinon, il faut rétablir les braves financiers dans leurs droits en ce qui concerne leur fond commun. La syndicratie n’a jamais construit un pays, balle à terre chers burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 11:06, par LA LUMIERE En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    VOUS AVEZ AU MOINS EU L’ACCOMPAGNEMENT DE VOUS AINES A ETRE AUJOURD’HUI CE QUE VOUS ETES . SVP DONNEZ CETTE CHANCE AUSSI A VOS ENFANTS DE GRANDIR ET D’ÊTRE UTILES A LA SOCIÉTÉ. SOYEZ MOINS ÉGOÏSTES. CULTIVER EN VOUS LA TOLÉRANCE .

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 11:11, par hummm En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    A l heure ou on devait exiger du gouvernement de mettre tous les moyens pour renforcer les FDS pour libeler le pays, et permettre aux milliers d’enfants de retourner en classes , on reste sur des revendications égoïstes. Quand le pays va sombrer personne ne va échapper.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 11:39, par lemaitre En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    permettez moi de rappeler à ceux qui pensent que les enseignants sont là pour mettre en péril l’avenir des élèves qu’ils se trompent lourdement.vous devez plutôt accompagner les enseignants dans leur lutte car c’est ce gouvernement qui se fout des pauvres travailleurs que nous sommes.on ne peux pas nous demander de faire des sacrifices alors que vous mêmes vous pillez les richesses pour vous octroyer des véhicules de luxes car vous êtes incomparables.dites nous s’ils y’ a des burkinabè qui paient plus les taxes que les pauvres fonctionnaires ?et c’est eux encore qui prennent les maigres salaires.

    Je pensent que ceux qui sont doté d’une substance grise ne raisonnent pas comme ce type de gouvernement.

    L’avenir nous donnera raison

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 11:50, par LA LUMIERE En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    VOUS AVEZ AU MOINS EU L’ACCOMPAGNEMENT DE VOUS AINES A ETRE AUJOURD’HUI CE QUE VOUS ETES . SVP DONNEZ CETTE CHANCE AUSSI A VOS ENFANTS DE GRANDIR ET D’ÊTRE UTILES A LA SOCIÉTÉ. SOYEZ MOINS ÉGOÏSTES. CULTIVER EN VOUS LA TOLÉRANCE .JE DIREAI A FASONET DE PRENDRE TOUT SON TEMPS POUR UNE INFORMATION JUSTE PERMETTANT AUX UNS ET AUX AUTRES DE FAIRE LEUR ANALYSE.JE VOIS ICI QUE LE MESSAGE EST SIGNE PAR FASONET ET LES RAISONS AVANCÉES C’EST "LAS D’ATTENDRE" TOUS LES BURKINABE ATTENDENT LA RÉSOLUTION DE LEURS PRÉOCCUPATIONS. DONC SI LA RAISON EST "LAS D’ATTENDRE" JE DIRAI C’EST TROP MÉCHANT DE LA PART DES ENSEIGNANTS DANS UN CONTEXTE ACTUEL.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 11:56, par ganem En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    S’est le BURKINA nouveau tous pour les fonctionnaires et rien pour les autres, l’insurrection a profité qu’aux fonctionnaires. Je disais aux étudiants et aux élèves vous vous êtes sacrifiés vos camarades sont morts d’autres blessés et surtout nous les commerçants du secteur informel et voilà nous on souffre et eux ils sont dans le beurre aujourd’8 avec BEPC tu peux rien faire,et tout ça s’est le gouvernement qui a tout provoqué en acceptant leurs chantages continué vous alliez tout perdre vous connaissiez très bien l’histoire de ce pays, un matin vous alliez entendre l’assemblée est dissoute, le gouvernement est dissout ainsi que la constitution et tous les avantages signés avec l’ancien regime est remis à plat nous autres allons sortir les applaudir au moment ou des FDS sont entrain de mourir les gens se demandent comment le pays va s’en sortir pour vous s’est votre orgueil remplir votre ventre s’est parce qu’il ya la paix à bon entendeur salut contnuez

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 12:33, par kaito En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Internaute Maitre notez que le gouvernement tout en discutant avec vous continue de lutter sur d’autres chantiers. Ils ne quittent leur travail les ministres. Prendre le prétexte de l achat des véhicules pour demander immédiatement l’impossible en utilisant le chantage est irresponsable et égoïste. Le gouvernement indique déjà qu’ il consacre plus de la moitie des ressources du pays pour des salaires (est-ce que cela est vrai ou faux). Les économistes disent que cela conduit au sous développement et vous voulez dans cette situation que le gouvernement augmente même pas maintenant et aujourd’hui mais depuis hier vos salaires. Entre nous ; dites dans cette situation qui est contre le développement du pays ou qui est égoïste ou irresponsable. sur vous plait formez nos enfants pour qu’ils soient a mème de créer des richesses pour permettre l’augmentation de salaires. Dites nous chiffre a l’appui ou le gouvernement peut réduire son trains de vie sans compromettre le fonctionnement de l’État pour vous donner tout en maintenant les dépenses de salaires sous la barre des 40%. Si vous nous montrez cela chiffre a l appui alors je marcherai pour vous sans être un enseignant. Pour ma part pour la réduction du train de vie de l État je propose : Que celui-ci revende les véhicules, coupe les subventions des syndicats (toute association sérieuse doit vivre de ses cotisations..), maintienne la subvention du Diesel et le gaz mais supprime celle du super pour apprenne a réduire notre train de vie. Je n’ai pas vote ce gouvernement ou son président donc ne veut le défendre. Comprenez que la gréve n est pas le seul moyen de dialogue et aussi que l’ heure est grave pour le pays. Le gouvernement a expose ses propositions. Faites les vôtres et donnez le temps a la discussion et au débat publique voir national avant de sauter pied joint dans la gréve.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 13:17, par lemaitre En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    permettez moi de rappeler à ceux qui pensent que les enseignants sont là pour mettre en péril l’avenir des élèves qu’ils se trompent lourdement.vous devez plutôt accompagner les enseignants dans leur lutte car c’est ce gouvernement qui se fout des pauvres travailleurs que nous sommes.on ne peux pas nous demander de faire des sacrifices alors que vous mêmes vous pillez les richesses pour vous octroyer des véhicules de luxes car vous êtes incomparables.dites nous s’ils y’ a des burkinabè qui paient plus les taxes que les pauvres fonctionnaires ?et c’est eux encore qui prennent les maigres salaires.

    Je pensent que ceux qui sont doté d’une substance grise ne raisonnent pas comme ce type de gouvernement.

    L’avenir nous donnera raison

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 13:39, par HUG En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Courage à vous chers syndicalistes car VICTOR HUGO disait ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent. Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu. Avec foi et courage on triomphe.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 13:41, par lemaitre En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Cher internaute kaito, je sais bien que comme moi vous savez aussi que ce gouvernement ne se soucie pas des vaillants peuples(fils et filles) que nous sommes tous et toutes.le Burkina est un pays qui regorge beaucoup de potentialités mais ce gouvernement veut nous faire comprendre qu’il n’y a rien dans ce pays, chose qui est faux.

    oui nous avons eu l’accompagnement de nos ainés ,nous ne pouvons pas le nier mais je pense pour le bien de tous il faut qu’à un moment donné nous nous respections et ensemble on serre la ceinture pour le développement de ce pays.sinon c’est pas aux pauvres fonctionnaires de se sacrifier et que nos gouvernants se la coule douche comme s’il en était rien.

    juste un constat sinon je ne suis pas enseignant,je trouve juste que leur lutte est noble par rapport à certains.nous devons tous le titre ou la personnalité que nous avons aujourd’hui qui nous permet de distinguer le bien d’avec le mal aux nobles enseignants.merci et bonne journée !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 13:46, par SOUL En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    seul la lutte libère chers camarades soyons déterminés pour que les soient disant dirigeants ne baffouent pas notre dignité. la patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 14:07, par damos En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Il y a une véritable crise de confiance entre les gouvernants et les gouvernés dans notre pays, donc entre les syndicats et les autorités ( Gouvernement) Or la confiance se cultive et s’instaure que si dans les relations on est sincère vis - a vis de l’ autre, si on ne cherche pas à manipuler l’autre,à le tromper tout simplement.
    Le gouvernement clame sur tous les toits que le pays est pauvre et qu’il n y a pas d’argent, mais au même moment des membres du gouvernement , au nombre de 07, touchent entre 3 et 5,5 millions par mois. Nos enfants se font canarder tous les jours ( FDS), ils n’ont même pas le minimum pour se protéger et se défendre, pendant ce temps c’est le désir de rouler dans voiture de 60 millions qui intéresse certains qui d’ailleurs ne paient ni eau, ni courant, ni frais de communication
    Chers gouvernant,faites beaucoup attention, le peuple semble fâché, car il y a une asymétrie entre ce que vous dites etc e que vous faites. Dans les administrations, les gens bien placés continuent de piller ; voilà 300 millions que les gens de la CENI vont se partager en se baladant dans 38 pays. je comprends pourquoi, les syndicats ne sont jamais d’accord avec les gouvernant. merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 14:24, par Vraiment En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Il y a de l’exagération dans la revendication ? Un statut valorisant c’est quoi ? On peut mettre tous les ’’bons comme les mauvais’’ compléments dessus.
    Si un seul syndicat a le courage de dire que le Gouvernement n’a rien fait, c’est du mensonge !!!!!! Et les dindemnités spéciales et/ou spécifiques ?
    Pour la bonification d’échelon, ce n’est pas possible, à moins de décorer tous le personnel ’’exerçant’’ au MENA !!!!!!!!!!!!! Sinon, si on donne 1 échelon de plus à 1 PAG sorti de l’ENAM en 2015 et affecté au MENA tout en occultant celui affecté au MESRSI, à la Santé, à l’Agricultutre, quand ce dernier reviendra, ’’le MENA est le ministère où les TOES des PAG sont décrits", il est automatiquement moins gradé que celui resté au MENA. C’est ça la justice ?
    Demandez des choses justes ’’indemnités, autres avantages’’ mais, le ’’galoping’’ dans la carrière va créer d’autres problèmes comme ce que les contractuels avaient crée.
    Bon courage à tous et sachons que le pays est en guerre

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 14:42, par Baradey En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Vraiment, ce qui se passe dans ce pays montre que le peuple est à l’image de ses dirigeants : tous des égoïstes. Revendications sur revendications ; Ah Les burkinabés pardon un peu ! Meme les FDS qui meurent chaque jour dans les attaques terroristes ne réclament aucune augmentation de salaire. Et ce sont les fonctionnaires notamment les enseignants qui ne cessent de revendiquer. Tout pour les fonctionnaires et rien pour les autres surtout les élèves et étudiants en quête d’emploi. Pour être instituteur ou prof d’école ou encore policier, il faut maintenant le bac, allons seulement ! In fine, c’est le chomage qui va encore exploser pour les categories de sans-emploi ne disposant que du BEPC.
    J’ai été personnellement favorable au reajustement des FC des agents du MINEFIED mais si le gouvernement doit continuer à ceder facilement àux revendications egoistes de certains fonctionnaires qu’il laisse le FC des agents du MINEFIED tel quel.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 15:20, par Ouedra En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Bonjour braves enseignants.
    Moi, je vous demande une seul chose "soyez responsable". Si vous voulez allés en grève, faites le pour que tout le monde sache que l’avenir des enfants sont encore entre guillemets. Sinon, dire que vous allés dispenser les cours et que vous n’allez pas évaluer les enfants est un manque de responsabilité et cela veut dire aussi que vous ne voulez pas assumer vos actes.
    Merci et bonne chances à tous les fonctionnaires dans leurs courses à avoir le plus grand part du gâteau !
    Que Dieu protège le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 15:22, par Verité En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Nos responsables syndicaux sont des égoistes. Ils ne pensent qu’à eux. Les agents de catégorie B c’est à dire le Instituteurs Certifiés (IC) représentent plus de 60% du personnel au MENA. ET c’est ce personne que les autorités ont décidé de facilité la progression en instituant un examen pour accéder à la catégorie A et non concours. Il faut rappeler que présentement présentement pour accéder à la catégorie A plusieurs milieux de candidats IC doivent competir pour quelques dizaines de postes. Si que la majorité des enseignant reste en catégorie B jusqu’à leur retraite.
    C’est ce goulot d’étranglement que les autorités du MENA ont voulu dénouer pour permettre à la majorité des enseignants de pouvoir accéder à la catégorie A.

    Malheureusement l’intérêt de cette majorité est défendu par les "patrons" qui eux étant déjà en A ne trouve aucun intérêt à ce que les autres y accèdent par voie de d’examen et non concours. Mieux il ne voudraient pas bcp de gens en catégorie A risque d’être dévaloriser par le nombre.

    Ce qui est marrant c’est que pour pouvoir arriver à leur fin les "grands patrons" vont utiliser la base qui se trouve être ceux contre qui ils luttent.

    Cette base a intérêt analyse le problème elle même et ne pas se laisser embrigader des responsables syndicaux qui ne luttent que leur propre intérêt.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 15:36, par kaito En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Internaute Maitre. Je vous réfère a l écris d’un frère Burkinabe qui proclamait dans ce même fasonet que tous les Burkinabe sont des anges. Je suis d’accord qu’on dise que des ministres protègent leurs intérêts mais je refuse de penser qu’un Burkinabe parce qu’ il est devenu ministre devienne ennemi du peuple comme beaucoup le disent. Ils ont tous été étudiants, syndicalistes et sont tous croyants comme les autre citoyens. Dans ce débat entre le syndicat et le gouvernement, le message du gouvernement me semble plus lisible : on dépense plus de la moitie du budget sur les salaires et tout le monde comprend et sait pertinemment que cela est contre le développement du pays et on demande de détériorer d avantage cet indicateur. Dénonçons d’abord la corruption, aidons a accroitre le civisme fiscal (peu de salaries ont accepte volontairement y compris les patriotes et saints syndicalistes de payer leurs taxes de résidence au point que le gouvernement fut oblige de couper a la source) : a créer plus de richesses. L ensemble de ses efforts seront utiles pour renverser le ratio salaire budget avant de pouvoir revendiquer des augmentations sinon on court a un suicide collectif. Évitons qu’ on ne pense les fonctionnaires tout pour eux parce qu’ils des moyens de chantage et rien pour les autres. Je ne suis ni un enseignant et ne fais pas de politique. Je donne mon avis de citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 15:38, par education En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    je vous encourage les enseignants.c’est votre droit depuis que l’Etat a pris l’engagement

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 15:40, par huuuuuumm En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Mr Lamby. Noter que les accords ont été arrache sous une pression énorme de chantage et faut pas être étonné des accords signes se trouvent dans la pratique difficile a mettre en œuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 16:13, par LE CITOYEN En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    BALISE PASCAL a dit :"La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique" Il faut que le pouvoir du MPP montre la force pour que ce pays soit un peu en paix. Au delà de la rhétorique de l’importance de l’enseignant ou de l’enseignement, disons nous la vérité , celui qui trouve qu’il est mal payé peut démissionner. Quand on organise les concours on sait ceux qui vont à l’enseignement, c’est faute de mieux et non par vocation. Si le niveau de l’éducation est bas ce n’est pas parce que les enseignants sont mal payés mais parce que c’est un refuge de tous les cancres du système éducatif, donc on ne peut pas avoir de meilleurs résultats. Pour me répéter on n’a pas forcé quelqu’un à aller dans l’enseignement, celui qui n’est pas content qu’il démissionne, on en mare de vous à la fin.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 16:31, par Jeanbarkbiiga En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Que les organisateurs de se moments soient licenciés comme les GSP. On est fatigué de vous. Quand Blaise était là chacun avait sa queue entre ses jambes maintenant on se croit plus important que les autres. Le Burkina a plus 1400 étudiants qui sont à l’extérieur. Ne soyez pas surpris de rester toujours derrière.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 16:46, par Barboza En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Le citoyen, vous prenez vos envies et ressentiments pour de la réalité. Pour-qu’il ait la paix, c’est plutôt contre les terroristes qu’il faut user de votre "fameuse force" et non contre des travailleurs qui réclament à un gouvernement de respecter ses engagements. Si la république fabrique autant de cancre, c’est qu’elle a échoué, et, les responsables de cet échec se sont les dirigeants, raison de plus pour réclamer de meilleures conditions de travail pour ne pas continuer à fabriquer des cancres comme vous le dite.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 16:54, par Barboza En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Le citoyen, vous prenez vos envies et ressentiments pour de la réalité. Pour-qu’il ait la paix, c’est plutôt contre les terroristes qu’il faut user de votre "fameuse force" et non contre des travailleurs qui réclament à un gouvernement de respecter ses engagements. Si la république fabrique autant de cancre, c’est qu’elle a échoué, et, les responsables de cet échec se sont les dirigeants, raison de plus pour réclamer de meilleures conditions de travail pour ne pas continuer à fabriquer des cancres comme vous le dite.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 16:59, par le dur En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    ils veulent que tout ceux qui sont en catégorie B on les reversent en A3 ou A2 mais il faut faire les concours professionnels c’est pas en bandant les muscles qu’on peut tout avoir dés ??????????

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 17:08, par sang le sage En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    je pense humblement qu’il faut mettre balle à terre et discuter franchement sinon le genre de propos ’les enseignant sont des cancres’ sont à éviter dans une situation comme celle-ci.Un peu de respect pour ces braves enseignants car sans leurs partition je pense qu’on n’en sera pas là, ni toi ni personne. Alors un peu de retenu . Pour votre gouverne sachez que la vie ainsi que tout le monde est fait de complémentarité car sans cette complémentarité quel que soit ce que vous êtes et ce que vous avez , vous n’êtes rien au bout du compte. Donc mon cher frère ayez le bon sens et soyez tolérant !! Sang Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 17:16, par gohoga En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Devant les grèves sans fin, l’Etat doit prendre ses responsabilité en coupant les salaires tous ceux qui ne vont pas au travail ou travailler partiellement. L’Etat est responsable de cette situation en payant des fonctionnaires qui ont grevé pendant plusieurs mois y compris ceux qui sont dans la zone de conflit. Un paysan ou commerçant qui fuit la zone de conflit ne gagne plus rien, ayant abandonné son champs ou sa boutique, ça doit être valable pour tous y compris les fonctionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre à 17:16, par gohoga En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce lundi 3 décembre 2018

    Devant les grèves sans fin, l’Etat doit prendre ses responsabilité en coupant les salaires tous ceux qui ne vont pas au travail ou travailler partiellement. L’Etat est responsable de cette situation en payant des fonctionnaires qui ont grevé pendant plusieurs mois y compris ceux qui sont dans la zone de conflit. Un paysan ou commerçant qui fuit la zone de conflit ne gagne plus rien, ayant abandonné son champs ou sa boutique, ça doit être valable pour tous y compris les fonctionnaires.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 06:19, par elle primo En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce 3 décembre

    Arrêtons les jugements sans fondement. Je m’adresse surtout à tous ceux qui pensent que les ensengnats sont égoïstes. Si il y a des gens qui pensent à l’avenir des enfants c’est bien les enseignants. Dispenser les cours sans évaluer c’est permettre de sauver toujours la situation. C’est mieux que d’aller en grève. Que le gouvernement et les APE prennent leurs responsabilités. Les parents irresponsables qui veulent condamner les enseignants, qu’est ce que vous faites quand les paresseux viennent faire sortir vos enfants avec parfois des armes blanches au risque de blesser les enfants. Que dites vous des promesses non tenues du gouvernement ? Attendez vous qu’ il y ait encore des victimes comme ce fut le cas il y a 5 ou 6 ans avant de prendre vos responsabilités ?
    Arrêtez de nous divertir et soyez au moins honnêtes ne serait ce qu’ une fois dans la vie. Quand les magistrats luttaient pour leurs augmentations, les avez vous traitez d’égoistes ? Arrêtons un peu. Dans tout ça que disent ces médiateurs qui étaient intervenus l’année passée pour demander aux enseignants d’arrêter le mouvement ? Qu’ils prennent aussi leur responsabilité.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 10:29, par ciceron IIeme En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce 3 décembre

    Je veux juste rappeller que la bonification d’echelon n’est pas une revendication de la CNSE. Ce fut une proposition du gouvernement en attendant de discuter sur le statut dit valorisant au profit des personnels de l’Education et de la recherche. Donc tous ceux qui vilipendent les enseignants sont a cote du sujet et font preuve d’une haine noire a l’endroit de ces braves hommes et femmes qui accomplissent un sacerdoce.
    QUESTION : pensez-vous honnetes gens que vous pouvez realiser votre bipolarite en voulant avoir de valeureux ensignants et chercheurs qui soient BON pour encadrer vos bien aimes enfants mais être des pauvres types sans valeur que tout quidam, pour peu qu’il se reclame GENITEUR de rejeton foule au pied ?
    REPONSE : NON...! Soyez lucides petits esprits
    Sans rancoeur, ciceron II

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre à 12:05, par ciceron IIeme En réponse à : Education : Les syndicats suspendent les évaluations à compter de ce 3 décembre

    Je veux juste rappeller que la bonification d’echelon n’est pas une revendication de la CNSE. Ce fut une proposition du gouvernement en attendant de discuter sur le statut dit valorisant au profit des personnels de l’Education et de la recherche. Donc tous ceux qui vilipendent les enseignants sont a cote du sujet et font preuve d’une haine noire a l’endroit de ces braves hommes et femmes qui accomplissent un sacerdoce.
    QUESTION : pensez-vous honnetes gens que vous pouvez realiser votre bipolarite en voulant avoir de valeureux ensignants et chercheurs qui soient BON pour encadrer vos bien aimes enfants mais être des pauvres types sans valeur que tout quidam, pour peu qu’il se reclame GENITEUR de reset on, fouled au pied ?
    REPONSE : NON...! Soyez lucides petits esprits
    Sans rancoeur, ciceron II v

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
58ème anniversaire de l’indépendance du Burkina : Le Chef de file de l’opposition salue l’œuvre des bâtisseurs de l’ombre
Fête de l’indépendance, Manga 2018 : A quelques heures de la célébration, des citoyens de Pô s’expriment
Mode : « Mon souhait est de voir un jour les étalons porter Burkindi comme maillot officiel », Gilbert Tiendrébeogo
58ème anniversaire de l’Indépendance du Burkina : L’UPC invite les gouvernants à distribuer équitablement les fruits de la croissance
Siaka Ouattara, maire de Toussiana : ‘’ La lutte pour le développement est une question de sacrifices, de responsabilité et de sincérité ‘’
11-Décembre à Manga : L’ONEA investit plus de 440 millions pour que l’eau coule à flot
Education : L’ONATEL-SA normalise l’école primaire de Pougner-Kougri, dans la région du Centre-Sud
Cité Burkindi de Bassinko : Des plants mis en terre pour améliorer le cadre de vie des habitants
Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) : La LONAB octroie 1,250 milliard de F CFA
Droits humains : La Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits humains a 20 ans
Programme national de gestion des terroirs : Les populations bénéficiaires satisfaites des réalisations
Les feux de brousse : Un phénomène à combattre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés