Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Edouard K. Samboé • jeudi 6 décembre 2018 à 21h00min
Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération

Les parlementaires du G5 Sahel étaient en atelier de travail ce 6 décembre 2018, à Ouagadougou. Le thème retenu était : « Quel dialogue interparlementaire G5 Sahel ? ». C’est une initiative de la Fondation Konrad Adenauer dont l’objectif est de renforcer la coopération interparlementaire des pays du G5 Sahel afin de suggérer des actions concrètes contre le terrorisme dans la bande sahélienne.

Les différentes délégations parlementaires présentes à ce rendez-vous de travail viennent du Burkina, du Mali, du Niger et du Tchad. La Mauritanie aussi est attendue. Etait également présent le Français Jérome Nilo Pigne, président du Réseau de réflexion stratégique sur la sécurité au Sahel (2R3S).

Pour planter le décor, Thomas Schiller, président de la Fondation Konrad Adenauer/Mali, a déclaré que sa structure est impliquée dans les questions de paix dans la zone saharienne. Pour lui, cette rencontre est consécutive à la réunion du Niger relative au G5 Sahel. D’ailleurs, il a laissé entendre qu’à la suite de cette réunion, plusieurs parlementaires avaient exprimé le besoin de connaître l’évolution des questions sécuritaires dans les pays du G5 Sahel. « Il se trouvait que beaucoup de parlementaires n’étaient pas au courant de l’évolution du G5 Sahel », regrette-t-il.

Pour pallier ce manque, Thomas Schiller voit cette rencontre comme une occasion de proposer des suggestions favorables aux objectifs du G5 Sahel. Les propositions assorties de cette assise permettront de renforcer la coopération parlementaire entre les pays du G5 Sahel afin de mieux lutter contre le terrorisme. Durant la journée du 6 décembre, les délégations parlementaires répondront aux questions suivantes : « Comment les parlements veulent structurer leur coopération parlementaire ? Quelles seraient les possibilités d’amélioration les échanges interparlementaires ? ». Ils feront des propositions concrètes pouvant impacter l’élan sécuritaire dans le Sahel.

De son coté, Alfred Sanou, représentant le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a remercié les participants et la Fondation Konrad Adenauer pour cet atelier qu’il qualifie de « cadre de réflexion des parlementaires en vue de proposer des solutions de sortie de crise sécuritaire ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Edouard K. SAMBOE
Samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net/ledeputemetre.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Programme d’investissements prioritaires du G5 Sahel : Partenaires et bailleurs de fonds ont délié le cordon de la bourse !
Espace G5 Sahel : La parole à la jeunesse des pays membres
Sécurité transsaharienne : Les parlements du G5 Sahel renforcent leur coopération
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social examine l’égalité en milieu professionnel
Coopération Burkina-Allemagne : 11,4 milliards de F CFA pour appuyer le secteur de l’eau et de l’assainissement
Coopération Burkina-Allemagne : Deux accords de financement au profit de la décentralisation et de l’eau
7e conférence ministérielle de l’OCI : Les participants recommandent la promotion de l’autonomisation des femmes
Commission de l’UEMOA : Le nouveau commissaire Joâozinho Mendes, prête serment
3e édition des Journées d’amitié ivoiro-burkinabè : Un cadre pour renforcer davantage les liens entre les deux peuples
7e conférence ministérielle de l’OCI : Les ministres à la tâche !
Gestion des déchets liés aux soins de santé : Des experts de l’Afrique de l’Ouest se penchent sur la question
Un devoir de redevabilité envers les partenaires du CI-AF
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés