Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quand la mémoire va chercher du bois mort, elle ramène le fagot qui lui plaît. Birago Diop» 

Drame de Yirgou : Un « massacre organisé, planifié et orchestré par des hors-la-loi », selon un collectif

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 8 janvier 2019 à 11h32min
Drame de Yirgou : Un « massacre organisé, planifié et orchestré par des hors-la-loi », selon un collectif

Une semaine après le drame de Yirgou dans la commune de Barsalgho dans le Centre-nord, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) tient ce matin, mardi, 8 janvier à Ouagadougou, une conférence de presse sur cette situation.

Après avoir déploré la récurrence des drames entre communautés, notamment contre la communauté peulh, le Collectif a appelé à des mesures fortes pour mettre fin à cette situation récurrente. Aussi, l’organisation projette une ’’marche de protestation’’ le samedi, 12 janvier 2019 à Ouagadougou et à Dori (région du Sahel).

L’association a à ses côtés, l’avocat Ambroise Farama, représentant les familles des victimes. Selon ce dernier, un collectif d’avocats sera constitué dans le cadre de cette affaire.

Le Collectif dénombre, à ce jour, 1300 déplacés dont la prise en charge est aussi jugée insatisfaisante. ’’Si un enfant a vu son père égorgé devant lui, la prise en charge ne doit pas être seulement élémentaire’’, a pris en exemple un des responsables du collectif, appelant ici à la nécessité de l’assistance psychologique.

Selon les conférenciers, sur huit villages parcourus, 48 décès ont été enregistrés. Il reste encore 75 villages, informent-ils, si fait que l’on craint que le chiffre officiel ne soit largement dépassé.

Contrairement au président du Faso qui parle ’’ d’affrontements inter-communautaires’’, le CISC note plutôt un ’’massacre organisé, planifié et orchestré par des hors-la-loi’’.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Moussa Thiombiano alias Django, responsable des Koglwéogo de l’Est : « Le ministère de la Sécurité n’a pas joué son rôle … »
Mgr Pierhierge Debernardi : « L’avenir de l’Eglise, c’est l’Afrique »
Filière anacarde : Les producteurs plaident leur cause au Premier ministère
Education au Burkina : « Presque 100 000 enfants ne vont plus à l’école », soutient Anne Vincent, représentante de l’UNICEF
Burkina Faso : Les évêques recommandent un mois de prière pour la paix dans le pays
Marche de protestation contre les violences à Yirgou : Le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés demande justice pour les victimes
Répression d’une manifestation d’élèves à Dori : La section MBDHP du Séno exprime son désarroi
Conseil supérieur de la magistrature : Des magistrats à l’école de la communication institutionnelle
Vœux de nouvel an : L’Union des forces démocratiques du Burkina souhaite une année de paix aux Burkinabè
Région des Haut-Bassins : Un affrontement entre la police et des jeunes fait cinq morts et huit blessés à Orodara
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Après les régions du Sahel et de l’Est, le tour de la Boucle du Mouhoun
Suspension des évaluations dans les établissements publics : Les élèves appellent à sauver l’année scolaire en cours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés