Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quand la mémoire va chercher du bois mort, elle ramène le fagot qui lui plaît. Birago Diop» 

Archidiocèse de Ouagadougou : Saint-Guillaume célébré à Tanghin

Accueil > Actualités > Société • • lundi 14 janvier 2019 à 08h30min
Archidiocèse de Ouagadougou : Saint-Guillaume célébré à Tanghin

Le dimanche 13 janvier 2019 était célébrée la solennité du baptême de Jésus dans toute l’Eglise universelle. Dans l’archidiocèse de Ouagadougou, la communauté chrétienne de la paroisse Saint-Guillaume de Tanghin célébrait sa fête patronale. Une fête qui a mobilisé des foules aux cotés de Monseigneur Léopold Ouédraogo, évêque auxiliaire de Ouagadougou, autour des thèmes de la paix et de la construction de l’Eglise-famille de Dieu au Burkina Faso.

« L’église famille du Burkina Faso est en fête ». C’est par ce message que Mgr Léopold Ouédraogo a débuté son sermon devant les fidèles chrétiens venus de toutes les coordinations de la paroisse Saint-Guillaume de Tanghin, à l’occasion de la fête patronale de ladite paroisse.

Dans son message, l’évêque auxiliaire a abordé trois points : les attaques terroristes, la paupérisation des masses et la foi en Dieu. Commentant les textes liturgiques du jour, Mgr Léopold Ouédraogo a laissé entendre que « l’abaissement de Jésus à son baptême a abouti à une théophanie, c’est-à-dire une manifestation de Dieu. »

L’évêque a aussi exhorté l’assemblée à cultiver la paix. La messe a été rythmée par des chants d’actions de grâce.

Des fidèles ont donné des contributions en vue d’achever la construction de l’église de Tanghin.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 12:35, par Colette En réponse à : Archidiocèse de Ouagadougou : Saint-Guillaume célébré à Tanghin

    Le message de l’Evêque invitant les fidèles chrétiens à cultiver l’amour du prochain , l’humilité à l’exemple de Jesus qui s’est abaissé et se faire baptiser par Jean est une interpellation à une vie fraternelle une foi fervante et une culture de la paix.
    Nous souhaitons que ce beau message soit entendu par tous
    et mis en pratique ainsi nous transformerons le monde à travers le Burkina Faso en une cité sainte une nouvelle Jerusalem.

    Répondre à ce message

    • Le 15 janvier à 16:07, par Mechtilde Guirma En réponse à : Archidiocèse de Ouagadougou : Saint-Guillaume célébré à Tanghin

      Amen chère Colette, Que Dieu t’entende et que tu n’attende rien des hommes, car quand leurs bouches parlent, crois-moi, le coeur n’y est pas. C’est le principe généralisé du « fais ce que je dis, et non ce que je fais ».

      Je ne te dis pas tout cela au pif, mais bel et bien en connaissance de cause.

      Bonne et heureuse année 2019.

      Mechtilde Guirma

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Moussa Thiombiano alias Django, responsable des Koglwéogo de l’Est : « Le ministère de la Sécurité n’a pas joué son rôle … »
Mgr Pierhierge Debernardi : « L’avenir de l’Eglise, c’est l’Afrique »
Filière anacarde : Les producteurs plaident leur cause au Premier ministère
Education au Burkina : « Presque 100 000 enfants ne vont plus à l’école », soutient Anne Vincent, représentante de l’UNICEF
Burkina Faso : Les évêques recommandent un mois de prière pour la paix dans le pays
Marche de protestation contre les violences à Yirgou : Le collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés demande justice pour les victimes
Répression d’une manifestation d’élèves à Dori : La section MBDHP du Séno exprime son désarroi
Conseil supérieur de la magistrature : Des magistrats à l’école de la communication institutionnelle
Vœux de nouvel an : L’Union des forces démocratiques du Burkina souhaite une année de paix aux Burkinabè
Région des Haut-Bassins : Un affrontement entre la police et des jeunes fait cinq morts et huit blessés à Orodara
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Après les régions du Sahel et de l’Est, le tour de la Boucle du Mouhoun
Suspension des évaluations dans les établissements publics : Les élèves appellent à sauver l’année scolaire en cours
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés