Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité de revue examine les réalisations de l’année 2018

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • jeudi 7 février 2019 à 12h00min
Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau : Le comité de revue examine les réalisations de l’année 2018

Le Comité de revue du Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau (PN-GIRE) a tenu, ce jeudi 7 février 2019, à Ouagadougou, sa première session ordinaire de l’année 2019. A l’ordre du jour de la session, l’évaluation de l’exécution du plan de travail et budget 2018 et la planification du plan de travail et budget 2019 du programme.

Le plan de travail de l’année 2018 du Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau (PN-GIRE) s’est exécuté dans un contexte national difficile marqué par des mouvements sociaux et l’insécurité qui ont perturbé le travail. C’est du moins le constat qu’a fait Alassoun Sori, secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’Assainissement, par ailleurs président du comité de revue du PN-GIRE, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette première session de l’année 2019.

Alassoun Sori, secrétaire général du ministère de l’eau et de l’assainissement

Malgré ces difficultés, Alassoun Sori estime que les structures d’exécution ont fait de leur mieux pour exécuter ce qui était prévu dans le Plan de travail et budget (PTB) 2018. Et ce, à deux ans de la fin de la première phase de mise en œuvre du programme (2016-2020). « Au cours de l’année 2018, il faut dire qu’il y a au moins 1 000 actions qui ont été inscrites dans le cadre du PTB 2018. Après l’évaluation, il y a environ 790 actions qui ont été mises en œuvre avec un taux de satisfaction de pratiquement 79% et le taux financier tourne autour de 66%. Donc au vu de ces taux, nous pensons qu’au cours de l’année 2018, le programme d’exécution a été assez satisfaisant », s’est réjoui M. Sori.

Il ne manque pas cependant d’appeler les membres du comité de revue à plus d’engagement et de détermination car « les défis en matière de GIRE sont énormes et complexes ».
Et pour relever ces défis, les membres du comité doivent examiner et adopter les programmes d’activités annuels, les budgets et plans de passations des marchés, en vue de proposer des recommandations pour une meilleure mise en œuvre du programme.

Au cours de la présente session, ils devraient donc examiner l’état de mise en œuvre des recommandations des sessions passées, examiner et adopter le bilan physique et financier du plan de travail et budget 2018 au 31 décembre 2018 et enfin examiner et adopter le plan de travail et budget 2019 du programme.

En rappel, c’est pour assurer la protection des ressources en eau du Burkina Faso et en assurer un accès durable à tous les usagers que le gouvernement a adopté le Programme national pour la Gestion intégrée des ressources en eau (PN-GIRE 2016-2030).

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Approvisionnement en eau par l’ONEA : Les députés du REPHA-BF sur les sites de Ziga et de Loumbila
Akon fait appel à l’intelligence artificielle pour développer sa vision de l’énergie verte en Afrique
Gestion du patrimoine forestier : Le Burkina Faso veut se doter d’une stratégie nationale
Programme d’approvisionnement en eau et d’assainissement : Les acteurs se concertent pour l’atteinte des résultats
Gestion des situations d’urgence en hygiène, eau et assainissement : L’institut 2ie et l’UNICEF outillent les acteurs du domaine
Conseil national de l’eau : Les membres en session à Bobo-Dioulasso
Journée mondiale de l’eau 2019 : Contribution des comités de l’AITB, spécialises dans le domaine de l’eau
Grande muraille verte : Chercheurs et gestionnaires du Sénégal et du Burkina Faso en réflexion à Ouagadougou
Gestion intégrée de l’eau : Le « Musée de l’eau » s’ouvre aux étudiants
Environnement, eau et assainissement : Le Cadre sectoriel de dialogue passe à la loupe les activités de 2018
Société Nestlé : Une journée zéro plastique à Ouagadougou
Hygiène et assainissement : Kombissiri, un exemple dans la gestion des déchets solides
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés