Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous allez être un gagnant dans la vie, vous devez en permanence donner le meilleur de vous-même» Robert Kiyosaki

Communauté des disciples du divin maître : Quatre sœurs renouvèlent leurs vœux

Accueil > Actualités > Société • • lundi 11 février 2019 à 00h35min
Communauté des disciples du divin maître : Quatre sœurs renouvèlent leurs vœux

Les sœurs Paulette Kaboré, Claire Dipama, Ursule Somé et Alphonsine Parimda, de la Communauté des sœurs disciples du divin maître, ont renouvelé leurs vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance, le samedi 9 février 2019. C’était au cours d’une messe présidée par monseigneur Léopold Médard Ouédraogo, évêque auxiliaire de Ouagadougou.

« (…) En toute liberté, je renouvèle, pour un an, les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance, selon la règle de vie des sœurs disciples du divin maître ». C’est par ce serment que les sœurs Paulette Kaboré, Claire Dipama, Ursule Somé et Alphonsine Parimda ont renouvelé leurs vœux, ce samedi 9 février 2019.

Mgr Léopold Ouédraogo, célébrant principal de la messe, a expliqué que le rituel de renouvèlement des vœux est un exercice spirituel qui est soumis chaque année aux sœurs ayant fait leurs premiers vœux, jusqu’à six ans minimum.

Au bout de ce temps de renouvèlement des vœux, elles peuvent émettre enfin les vœux perpétuels, c’est-à-dire d’appartenance définitive au Christ à travers la congrégation. Ces vœux émis sont faits en toute liberté, selon la conscience de l’individu qui peut, à un moment de sa vie de consacrée, se réorienter ou être réorientée vers d’autres types de vie.

Pour l’évêque, « la vie en communauté demande que l’on puisse supporter les humeurs d’autres membres de la communauté, souvent pas en phase avec les nôtres ». Et si les élues du jour ont pu accepter cette vie pour s’engager à nouveau dans la vie de la même communauté, il faut alors reconnaître les grâces de Dieu.

Présentation de la Congrégation des sœurs disciples du divin maître

La Congrégation des sœurs disciples du divin maître a été fondée le 10 février 1924 à Alba, par le bienheureux père Giacomo Jacques Alberione (né le 4 avril 1884 à Fossano en Italie et décédé le 26 novembre 1971 à Rome en Italie). Cette congrégation internationale, qui fait partie de la famille paulinienne, se voue à l’apostolat eucharistique et liturgique. En Afrique, la congrégation forme une délégation qui comprend le Burkina Faso, le Congo et la République démocratique du Congo (RDC).

La mission de la congrégation est de vivre et d’agir dans le Christ et dans l’Eglise en faisant connaître Jésus à travers les moyens de communication sociale et spécialement à travers l’apostolat eucharistique, sacerdotale et liturgique. Dans l’apostolat eucharistique, les sœurs font l’adoration au très Saint Sacrement chaque jour et la chapelle reste ouverte pour tous ceux qui voudraient prier et se ressourcer.

Dans la dimension liturgique, elles s’occupent de tout ce qui concerne l’art, la beauté, la musique et la catéchèse. Et dans la dimension sacerdotale, enfin, les sœurs s’occupent des séminaristes et des prêtres, en priant pour eux. Selon la sœur Marie Alphonsine Parimba, « nous sommes comme Marie qui a été auprès de son fils, et c’est pourquoi nous portons aussi le prénom Marie ».

Au Burkina, la congrégation est représentée seulement à Ouagadougou. La communauté, qui est située au sein du centre spirituel Jean-Paul II à Tanghin, est composée de huit membres et de quelques aspirantes. Elles possèdent une boutique d’objets de piété, des ateliers pour différents métiers. La deuxième communauté est située au sein de la nonciature apostolique à Ouaga 2000.

Etienne Lankoandé et Valentin Kaboré (stagiaires)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bitumage de la route Tougan-Ouahigouya : Le Fonds koweitien accorde 8 milliards de F CFA au Burkina
Drame de Yirgou : Plan international Burkina vole au secours des personnes déplacées
International business bank : Un nouveau siège pour traduire les grandes ambitions
Lotissement à Guéguéré : Lettre ouverte de résidents au ministre de l’Urbanisme et de l’habitat
Forum sur l’autonomisation et la responsabilisation des femmes : « Ma réputation m’est chère, mais la cause de la femme m’est encore plus chère », Alassane Bala Sakandé
African pitch roadshow : C’est parti pour la 2e édition au Burkina Faso
Excision : 45 cas internés à l’Action sociale de Kampti
Peste des petits ruminants : La campagne nationale de vaccination lancée à Toma
Gaoua : Des femmes dans la rue pour réclamer de l’eau
Transmission du VIH mère enfant : Le REGIPIV-BF obtient des résultats satisfaisants dans la région du Centre
Commune de Pabré : Bientôt un barrage pour le village de Saalé
Diocèse de Ouagadougou : les PMC en congrès au sanctuaire notre dame de Yagma
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés