Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Coupe du Faso 2019 : RAHIMO FC et l’AS Sonabel en finale

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • mercredi 8 mai 2019 à 20h30min
Coupe du Faso 2019 : RAHIMO FC et l’AS Sonabel en finale

L’affiche de la finale de la Coupe du Faso 2019, qui va se jouer le 26 mai prochain à Ouagadougou, est désormais connue. L’AS Sonabel qui a battu l’ASEC de Koudougou par quatre buts à deux (2-4) sera opposée à RAHIMO FC, vainqueur de l’Union sportive des forces armées aux tirs aux buts (1-1, t.a.b 4-3).

La saison sportive en cours se poursuit très bien pour les électriciens et les académiciens de Bobo-Dioulasso. L’AS Sonabel, qui est toujours en lice pour le podium, a composté ce soir son ticket pour la finale de la Coupe du Faso face à l’ASEC de Koudougou, à l’issue d’un match à rebondissements.

Face aux poulains de Saboteur, les hommes de Mousso Ouédraogo sont, dès l’entame du match, allés à l’abordage, s’offrant du coup les premières occasions du match. A la 13e minute, Mohamed Ouattara a donné l’avantage aux électriciens en ouvrant le score. Non satisfait de cette première opération, il récidive à la 26e minute. A deux buts à zéro, les choses s’étaient compliquées pour Saboteur et ses hommes. L’on pensait même le match plié. Erreur ! Car aux 32e et 55e minutes, André Yaméogo, le vieux loup plein d’expérience, remet les pendules pour les Jaune et noir de Koudougou. Saboteur, très heureux de cette égalisation, fait un signe des mains au public comme pour dire que tout est accompli. Effectivement les choses allaient être ainsi si ses poulains n’avaient pas vendangé les occasions qui ont suivi les buts.

Un remplacement payant

Sentant le vent tourné en sa défaveur, Mousso Ouédraogo met sur l’aire de jeu son ailier gauche, Stéphane Bandé. Très remuant sur son côté, les défenseurs de l’ASECK ont du mal à le contenir. Ainsi à la 66e et à la 78e minute, il fait des centres depuis le flanc gauche qui sont bien négociés par les attaquants. Le même Mohamed Ouattara crucifie à nouveau le portier de l’ASECK (66e) avant que Bérenger Diby Gauthier ne porte le coup de grâce à l’espoir des poulains de Saboteur et de leurs supporters. A quatre buts à deux, les carottes étaient désormais cuites pour l’ASECK qui s’incline face à l’AS Sonabel.

RAHIMO a tenu jusqu’au bout

A Bobo-Dioulasso, le deuxième match des demi-finales opposait RAHIMO FC à l’US Forces armées. Bancé et ses camarades en mission dans la capitale économique devaient revenir avec la qualification. Ils ont cru et ont travaillé pour cela. Car à la 7e minute, ils ont même ouvert le score par l’entremise de Clément Pitroipa. Mais RAHIMO parviendra à refaire son retard grâce à Boubacar Guira.

Les 90 minutes n’auront pas suffi pour départager les deux équipes. Pas même les 30 minutes de prolongation. Seule la séance des tirs aux buts a fini par désigner RAHIMO vainqueur de la rencontre. Car deux joueurs de l’USFA dont Aristide Bancé ont échoué à leurs tirs aux buts. Le 26 mai prochain, RAHIMO FC sera opposé à l’AS Sonabel en finale de la Coupe du Faso 2019.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés