Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Semaine de l’entreprenariat à l’école : L’APJEF partage son expérience avec les élèves d’un lycée technique

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 23 mai 2019 à 21h05min
Semaine de l’entreprenariat à l’école : L’APJEF partage son expérience avec les élèves d’un lycée technique

Donner le goût de l’entrepreneuriat aux plus jeunes, telle est l’ambition de l’Association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso (APJEF), à travers la Semaine de l’entreprenariat à l’école (SEL), un événement qu’elle organise les 23 et 24 mai 2019 à Ouagadougou. Et c’est au Lycée technique national Aboubacar-Sangoulé-Lamizana (ex-LTO) que les responsables de l’association se sont déportés, ce jeudi.

L’évocation de noms d’entrepreneurs célèbres fait rêver beaucoup de jeunes. Mais combien connaissent vraiment l’histoire et la galère vécue par ces hommes et femmes qui ont donné vie à leurs rêves ? Entreprendre n’est pas chose aisée, et les membres de l’Association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso (APJEF) en savent quelque chose. Afin de partager leurs modestes expériences d’entrepreneurs à leurs cadets encore sur les bancs de l’école, Limaba Lompo et ses camarades ont initié la Semaine de l’entreprenariat à l’école. Et qui mieux que le Lycée technique national Aboubacar-Sangoulé-Lamizana, qui enseigne plusieurs disciplines propices au démarrage de certaines entreprises, pour accueillir cet événement ?

Les entrepreneurs ont communié avec les élèves pendant deux heures

S’ouvrir aux autres

« Aucune idée ne vous appartient. Si vous avez une idée d’entreprise, sachez qu’il y a 10 000 autres personnes qui ont la même idée. Mais c’est dans la mise en œuvre que vous allez vous différencier des autres. Parlez-en à votre entourage même à ceux qui sont septiques », a répondu P. Eliezer Zongo à un élève qui a exprimé la crainte de se faire piquer son idée de projet, une fois partagée à des proches. Il est le directeur général de ZEPINTEL, une agence web et de communication digitale, créée trois mois après son retour de Taïwan où il a passé sept ans.

Tout comme lui, cinq autres entrepreneurs de divers profils ont partagé leurs expériences aux élèves, des histoires inspirantes aussi bien les unes que les autres et qui donnent l’envie d’entreprendre à Fatimata Koté et José Ouédraogo, respectivement élèves en classe de 1re F4 et de 2de année Administration commerciale et comptable. Convaincus qu’il n’y a pas d’âge pour entreprendre, ils comptent bien vaincre leur timidité et foncer droit au but pour réaliser leurs rêves.

Michèle Desrochers, volontaire au sein de Uniterra

« Soyez forts, n’abandonnez pas… »

De son côté, Michèle Desrochers, volontaire au sein de Uniterra et conseillère en entrepreneuriat, a invité les élèves à épargner au moins 10% de tout ce qu’ils gagnent avant d’entreprendre. Une étude des opportunités de marché sera également nécessaire, à l’en croire. Elle a également conseillé aux élèves de toujours s’associer à une autre personne et de se surtout rédiger un bon plan d’affaires.

Quant au secrétaire exécutif national de l’Association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso, Limaba Lompo, il a exhorté les élèves à croire en eux, à bien s’organiser, à avoir un moral d’acier pour affronter les difficultés. « Soyez forts, n’abandonnez pas et respectez vos engagements », a-t-il insisté, avant d’exprimer sa satisfaction de voir des élèves motivés, comme il est de coutume à chaque activité de l’association, preuve que celle-ci ne prêche pas dans le désert. D’ailleurs, le proviseur du lycée hôte, Evariste Millogo, a salué ce partage d’expériences qui vient s’ajouter à ces initiatives menées par d’autres structures au sein de son établissement.

Lompo Limaba, secrétaire exécutif national de l’Association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso

Cap désormais sur l’Université Joseph-Ki-Zerbo

Le programme se poursuit, ce 24 mai, à l’Université Joseph-Ki-Zerbo, où les membres de l’APJEF compte partager leurs expériences aux étudiants afin de susciter en eux et développer en eux la fibre entrepreneuriale. Une exposition sera également faite afin de permettre aux étudiants d’apprendre davantage des entreprises telles que Global Business Solutions, spécialisée dans l’imprimerie professionnelle, en informatique et la communication, ENERTEL (Energie et Technologie), intégrateur de systèmes d’énergie, de télécommunications et de sécurité électronique ; « Kéros Agro », spécialisée dans la production de farine de maïs, Grâce auto et moto école, etc.

Koté Fatimata, élève au LTASL

En rappel, l’Association professionnelle des jeunes entrepreneurs du Faso (APJEF) est une structure faitière qui regroupe les jeunes entrepreneurs de divers domaines et de tous les horizons du Burkina Faso. Cette association a pour principal objet la promotion de l’entreprenariat chez les jeunes et l’amélioration des conditions d’existence de la jeune entreprise au Burkina Faso.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Développement local : L’arrondissement 10 de Ouagadougou fait appel à ses personnes ressources
Extrémisme violent au Burkina : La foi chrétienne sollicitée pour préserver le vivre-ensemble
International School of Ouagadougou : La cuvée 2019 vaut 18 “graduates”
Drame de Yirgou : Des OSC du Sahel dénoncent des lenteurs judiciaires
Colloque international d’hommage au Pr Salaka Sanou : Des propositions pour renforcer l’étude des cultures africaines
Infrastructures éducatives au Burkina : Les travaux de construction de 100 complexes scolaires lancés à Sandogo
Programme de développement des terres arides : Près de 41 000 bénéficiaires enregistrés au Burkina
Sécurité au travail : HSE Consulting ouvre ses portes à Bobo-Dioulasso
Réduction du travail des enfants : Résultats satisfaisants pour le projet CLEAR II
Promotion immobilière : Abdoul’ Service, lauréat du trophée Gifa d’or 2019
Enseignement supérieur : 115 lauréats du CAMES et du concours d’agrégation en médecine reçoivent leurs toges
Lutte contre le travail des enfants : Des conseillers municipaux outillés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés