Accueil > Actualités > Société

Dernier ajout : 21 novembre.

  Dossier  
  Dossier  

Procès Safiatou Lopez/Idrissa Nogo : Le délibéré renvoyé au 4 décembre

 lundi 20 novembre 2017

Accusés de diffamation et d’injures, de complicité de diffamation et d’injures, Idrissa Nogo, Safiatou Lopez et Philippe Ouédraogo étaient pour la quatrième fois au Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou, ce lundi 20 novembre 2017. Et pour la troisième fois, le juge a renvoyé le délibéré au lundi 4 décembre.
Huit heures d’audience et il faudra attendre (encore) deux semaines pour que le juge donne son verdict dans une affaire d’enregistrement et de publication de conversations téléphoniques dont le (...)

Ousmane Guiro convoque l’Etat burkinabè devant la Cour de justice de la CEDEAO

 lundi 20 novembre 2017

La Cour de justice de la CEDEAO va juger à partir de demain mardi, à Abuja (Nigeria), le dossier ‘’Ousmane Guiro contre l’Etat burkinabè’’. L’ex Directeur général des douanes, reconnu coupable pour corruption active et enrichissement illicite, estime que ses droits à un procès équitable et à la présomption d’innocence ont été violés.
Ousmane Guiro proteste contre la décision de jugement numéro 027 du 30 avril 2014, où il a été reconnu coupable de corruption passive, d’enrichissement illicite, de blanchiment (...)

« On a plus de 143 types de poisson au Burkina, ce qui est rare dans la sous-région », apprend le président des pêcheurs professionnels à la ligne, Lazare Ki

 lundi 20 novembre 2017

Le samedi, 25 novembre 2017, se tiendra au barrage de Boulmiougou (sortie ouest de la capitale), la IIIème édition du « Concours de pêche à la ligne ». Pour en savoir un peu plus sur ce ‘’sport’’ qui prend des galons d’année en année, mais reste encore peu connu des Burkinabè, nous avons rencontré le président de l’association des pêcheurs professionnels à la ligne du Faso (APLF), Lazare Ki. Dans cet entretien, il parle non seulement de la vie de cette organisation, mais également du secteur de la pêche au (...)

Coopération : Le Japon dote le village de Nionsna d’infrastructures sanitaires

 lundi 20 novembre 2017

Dans le cadre du volet sanitaire de la coopération entre le Japon et le Burkina Faso, l’ambassade du Japon a procédé ce 20 novembre à la remise d’infrastructures sanitaires au profit du village de Nionsna dans la commune de Saponé.
Les femmes en travail de Nionsna et de ses environs dans le Bazéga ne courront plus le risque d’accoucher en pleine marre comme il est arrivé à plus d’une d’entre elles de par le passé. Et pour cause, le gouvernement japonais a mis à la disposition du village des (...)

Gouvernance locale au Centre-Ouest : Elus locaux et journalistes à l’école de la redevabilité

 lundi 20 novembre 2017

Le réseau ‘’Initiatives des Journalistes Africains pour la Coopération et le Développement’’ (IJACOD) a organisé les 2 et 3 octobre 2017 à Koudougou, une session de formation sur la problématique de la collaboration médias-élus locaux.
Comment mieux rendre compte aux populations à la base de l’action des gouvernants locaux par le canal des médias ? C’est la préoccupation qui a conduit le réseau ‘’Initiatives des Journalistes Africains pour la Coopération et le Développement’’ (IJACOD), à organiser au profit (...)

Retour de « l’enfer libyen » pour migrants irréguliers : Des témoignages terrifiants

 lundi 20 novembre 2017

Ces derniers mois, le gouvernement burkinabè, en collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a organisé le retour volontaire de centaines de migrants vulnérables en Libye. A travers nos différents reportages, nous avions tiré la sonnette d’alarme sur le calvaire vécu par ces jeunes, partis à la recherche de l’eldorado. Face à l’envolée médiatique que soulève la vente de migrants sur des « marchés aux esclaves » en Libye, nous vous proposons les témoignages de ces « (...)

L’esclavagisme libyen et le drame africain : « A quand l’Afrique ? », réinterroge Dr Poussi SAWADOGO

 lundi 20 novembre 2017

L’analyse suivante est un témoignage d’un enseignant d’histoire des relations internationales africaines. En remontant le fil de l’histoire, l’auteur donne un éclairage non seulement sur ce qui passe en Libye, mais encore sur les souffrances qu’endure l’Afrique en matière de gouvernance politique et de développement. Pour lui la solution réside dans la connaissance de l’histoire et dans l’action collective et synergique d’un monde juste. Et pour cela, la jeunesse a un rôle historique à jouer.
Depuis (...)

Journée mondiale des toilettes : Sika Kaboré invite à sauver la dignité de la jeune fille et de la femme

 lundi 20 novembre 2017

Dimanche 19 novembre, ce sera la journée mondiale des toilettes. A Ouagadougou, elle a été célébrée autour du thème « construire des toilettes, une responsabilité citoyenne afin de préserver la dignité de la jeune fille et de la femme », ce samedi 18 novembre à travers un cross populaire auquel l’épouse du Président du Faso, Sika Kaboré, a pris part. Cette célébration a été l’occasion pour cette dernière de faire un plaidoyer où elle a invité toutes bonnes volontés à construire des latrines pour leurs proches. (...)

Clôture des états généraux de la jeunesse : Entre recommandations et engagements

 lundi 20 novembre 2017

Après 72 heures de réflexion sur le thème « Quelle gouvernance pour une contribution optimale de la jeunesse au renouveau politique, économique et social du Burkina Faso », l’heure est à la restitution des conclusions des travaux des états généraux de la jeunesse. La cérémonie de clôture a eu lieu ce samedi 18 novembre 2017 à la salle des banquets de Ouaga 2000 et présidée par le président du Faso. Cérémonie au cours de laquelle les jeunes ont une fois de plus soumis leurs doléances aux autorités et pris des (...)

Esclavage en Libye : L’UPC demande aux présidents africains d’user plus que des mots pour mettre fin à cette barbarie

 lundi 20 novembre 2017

Comme l’opinion publique internationale, nous avons pris connaissance d’une pratique d’esclavage en Libye illustrée par une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Il s’agit précisément de la vente de migrants subsahariens dans des marchés noirs en Libye.
L’UPC condamne fermement cette pratique qui rabaisse l’Afrique et l’humanité entière. C’est pourquoi notre parti politique demande aux présidents africains d’user plus que des mots pour contraindre les autorités libyennes à mettre immédiatement fin à (...)

Ecole privée de santé sciences nouvelles : La première promotion sort en faisant de la santé de la population sa raison d’être

 dimanche 19 novembre 2017

L’école privée de santé sciences nouvelles qui a ouvert ses portes en 2014 à Ouagadougou a célébré, le samedi 18 novembre 2017, la sortie de sa toute première promotion dans les filières d’infirmiers/ères diplômés d’Etat, sages-femmes et maïeuticiens d’Etat, agents itinérants de santé, garçons et filles de salle (…). La promotion a pour nom de baptême « la santé de la population, notre raison d’être » et pour marraine, le maire de l’arrondissement N°3, Raïnatou Ouédraogo.
« Devant cette assemblée et devant le (...)

Journée mondiale du diabète : Informer, éduquer pour des changements de comportements positifs pour la prévention

 dimanche 19 novembre 2017

Dans le but d’achever l’agenda des activités commémoratives de la journée mondiale du diabète, plusieurs activités ont été menées ce samedi 18 novembre 2017 à Ouagadougou par le ministère de la Santé et l’ensemble des associations de lutte contre la pathologie. Ces activités s’inscrivent dans le but d’une plaidoirie auprès du gouvernement pour que des dispositions soient prises afin de lutter contre la maladie en question.
Un cross populaire, un dépistage gratuit et une conférence publique, ce sont des (...)

Bobo-Dioulasso : Un réseau de malfaiteurs mis aux arrêts

 samedi 18 novembre 2017

Dans le cadre des opérations de lutte contre le grand banditisme et la délinquance urbaine organisée par la direction régionale de la police des Hauts-Bassins, le commissariat de police de l’arrondissement de Do a mis la main sur un réseau de délinquants spécialisés dans le vol des engins à deux roues qui opérait dans les villes de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou. Ce réseau a été présenté aux hommes de presse de ladite ville, le vendredi 17 novembre 2017.
Trente-cinq (35) vélomoteurs, c’est le nombre (...)

Énergie Renouvelable au Burkina Faso : Un atelier pour mieux outiller les acteurs œuvrant dans la formation technique et professionnelle

 samedi 18 novembre 2017

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Voix pour le Changement », l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES Caritas Dédougou), en collaboration avec SNV Burkina (Organisation Néerlandaise de Développement), l’Association de Gestion des Ressources naturelles et de la Faune de la Comoé-Léraba (AGEREF/CL) et le Centre Écologique Albert Schweitzer du Burkina Faso (CEAS Burkina) a organisé le vendredi 17 novembre 2017 à Bobo-Dioulasso, un atelier national de plaidoyer (...)

Promotion de la jeune fille dans la région de l’Est : L’ONG ERIKS sur les traces des réalisations de son partenaire ODE

 samedi 18 novembre 2017

La région de l’Est est l’une des régions du Burkina où le mariage précoce demeure une réalité avec son corollaire de conséquences dont le faible taux de scolarisation des filles, les grossesses indésirées… Une situation que l’ONG ERIKS, en collaboration avec l’Office de Développement des Églises Évangéliques (ODE), s’investit à changer depuis 2012, à travers la mise en place d’un programme dénommé programme d’appui à la protection et la promotion des droits des enfants dans les communes de Bilanga et (...)

Période d’harmattan : Les astuces à suivre pour garder son corps sain

 samedi 18 novembre 2017

L’harmattan est un vent sec, froid en matinée et en soirée, chaud en journée, chargé de poussière et desséchant la peau. A cause de ses caractéristiques, il a des effets négatifs sur tout le corps humain : la peau, les lèvres, les mains, les pieds, etc. Face à ce vent qui détruit le corps, comment faire pour se protéger ? Voici quelques astuces à suivre.
Le dessèchement de la peau et des mains, le fendillement des pieds, le gercement des lèvres, etc., voici autant de maux dont souffre le corps humain (...)

Projet Filets Sociaux : Des enquêteurs mécontents manifestent leur ras-le-bol

 vendredi 17 novembre 2017

Les agents du Projet Filets sociaux ont vécu une journée chaude le mercredi 15 Novembre 2017. Et pour cause, des jeunes recrutés pour une enquête y ont fait l’état de siège pour réclamer leur dû. A l’issue des négociations, une solution a été trouvée et ils seraient payés le mercredi 22 novembre 2017.
Chaude ambiance devant les locaux du Projet Filets sociaux situés à Ouaga 2000. Des jeunes, enquêteurs des ménages, à coups de sifflets, de klaxons, se sont fait entendre toute la journée du mercredi 15 (...)

Fada N’Gourma : Un Forum des hommes des médias et des acteurs locaux pour une paix durable

 vendredi 17 novembre 2017

Le Réseau d’Initiatives des Journalistes (RIJ) initié, le samedi 11 novembre 2017, un forum des hommes des médias et des acteurs locaux pour une paix durable dans la ville de Fada N’Gourma. « Quelle contribution des médias pour la promotion de la paix entre les acteurs locaux », c’est sous ce thème que le forum a été tenu.
Le forum a réuni plus d’une vingtaine de journalistes venus des différentes provinces de la région et des acteurs locaux, notamment les groupes d’auto-défenses (koglweogo), le MBDHP et (...)

« La justice militaire, on supprime ou on supprime » : Quand les geôles de la MACA inspirent Me Hermann Yaméogo

 vendredi 17 novembre 2017

Inculpé et placé sous mandat de dépôt dans le cadre du coup d’Etat du 16 septembre 2015, Me Hermann Yaméogo n’a pas chômé. Dans les geôles de la Maison d’arrêt et de correction des armées(MACA), il a pris sa plume pour dénoncer la justice militaire et toutes les juridictions d’exception.
C’est donc sans ambages qu’il titre son ouvrage, « La justice militaire, On supprime ou on supprime ». Le ton est donné dès le titre. Et l’auteur donne quelques arguments qui soutiennent son avis tranché sur l’institution (...)

Ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso : La liberté et la tolérance religieuse au cœur d’un échange

 vendredi 17 novembre 2017

Une quinzaine de chefs religieux, représentants du gouvernement et des dirigeants de la société civile ont répondu favorablement à l’invitation de l’ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso, le jeudi 16 novembre 2017, dans les locaux de l’ambassade. Autour d’un déjeuner, ils ont discuté de la liberté et de la tolérance religieuse.
La liberté religieuse tient à cœur l’Ambassade des Etats Unis. Elle l’a matérialisé en organisant une rencontre avec des chefs religieux, représentants du gouvernement et (...)

Pages : 0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | ... | 19760

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« QUARTE » DU 20/11/2017

ARR : 10-16-5-6 NP : 00
ORD : 4 637 500
DES : 93 500

C G : 98 500
C P A : 19 500
C P B : 2 000
C P C : 9 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés