Accueil > Actualités > DOSSIERS > Koglwéogo

Dernier ajout : 18 septembre.

Hauts-Bassins : Le gouverneur promet de prendre des mesures pour que la région n’entende plus parler des koglwéogo

 mardi 18 septembre 2018

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, accompagné du Haut-commissaire de la province du Houet, Lamine Soulama, du président du conseil régional des Hauts Hauts-Bassins, Célestin Koussoubé et certaines autorités de la région, a rencontre dans l’après-midi de ce mardi 18 septembre 2018, à Karangasso-Vigué, les populations de ladite localité.
Cette rencontre fait suite à un affrontement qui a éclaté le mercredi 12 septembre dernier entre population et les groupes d’auto-défense (...)

Commune de Karangasso-Vigué : Après le drame, l’heure est aux discours d’apaisement

 samedi 15 septembre 2018

Le mercredi 12 septembre 2018, un affrontement a éclaté entre les populations et les groupes d’auto-défense koglwéogo, dans la commune rurale de Karangasso-Vigué, localité située à une soixantaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso. Le bilan fait état de trois morts et de nombreux blessés.
Les populations de la partie Ouest du Burkina Faso sont hostiles à l’installation des koglwéogo sur leur territoire. En effet, suite aux agissements de ces groupes d’auto-défense dans la région et précisément dans la (...)

Commune rurale de Karangasso-Vigué : Un affrontement entre populations et koglwéogo fait trois morts et de nombreux blessés

 mercredi 12 septembre 2018

Le mercredi 12 septembre 2018, des affrontements ont éclaté entre populations et les groupes d’auto-défense koglwéogo, dans la commune rurale de Karangasso-Vigué, localité située à une soixantaine de kilomètre de Bobo-Dioulasso.
Le bilan fait par le porte-parole du chef de village fait état de trois morts et de nombreux blessés. Une des victimes est le fils aîné du chef de village de Karangasso-Vigué. Il a été inhumé ce jeudi 13 septembre 2018. Il laisse derrière lui, deux femmes et trois enfants. Les deux (...)

Moogho Naaba Baongho : Les Koglwéogos y étaient pour la présentation des vœux du nouvel an

 lundi 12 février 2018

Les Koglwéogos du Burkina Faso se sont donné rendez-vous le samedi 10 février 2018, dans la cour du Moogho Naaba Baongho. Objectif de la visite, présenter leurs vœux de nouvel an et profiter faire état de la situation que vivent les Koglwéogos dans certaines zones du pays notamment à Karangasso-Vigué, département du Burkina Faso situé dans la province du Houet et dans la région des Hauts-Bassins.
Nombreux étaient les éléments du groupement d’auto-défense plus connu sous l’appellation, Koglwéogos dans (...)

Bavures des koglwéogo à Karangasso Vigué : Le témoignage de M.B., une des victimes

 jeudi 8 février 2018

Agé de 24 ans, M.B. est l’une des victimes des koglwéogo qui a subi des tortures suite à un vol de moutons dans la commune rurale de Karangasso Vigué. En effet, suite à la rencontre des autorités coutumières et des Dozo à KarangassoVigué où les agissements des Koglwéogo ont été déplorés, nous avons rencontré le mercredi 07 février 2018, une des victimes des Koglweogo qui nous explique les circonstances de son arrestation.
M.B. est berger de profession dans le village de K. Vigué. Nous l’avons rencontré à (...)

Grand Ouest du Burkina : La fin des koglwéogo a sonné

 jeudi 8 février 2018

Le haut-commissaire de la province du Houet, Lamine Soulama a rencontré le jeudi 8 février 2018 dans la commune rurale de Karangasso Vigué, les notabilités coutumières et politiques de la localité ainsi que les dozo, sur la question des koglwéogo. Au cours de cette rencontre, le haut-commissaire a rappelé à tous que l’arrêté portant interdiction de mise en place de structure d’auto-défense en l’absence de consensus de la population est toujours en vigueur. Il invite la population à cultiver la paix et le (...)

Karangasso vigué : L’ultimatum des dozos aux Koglweogo

 jeudi 8 février 2018

Les Dozos de Karangasso vigué, village situé à une trentaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, ont sommé les Koglwéogo de quitter le village avant minuit ce mercredi 7 février 2018, a-t-on appris de sources.
Cette décision a été prise mardi lors d’une rencontre entre le chef canton de karangasso vigué, les notables et des personnes qui auraient été victimes de sévices corporels infligés par les koglwéogos, rapporte nos confrères de radio Oméga.
Nous y reviendrons (...)

Grand Ouest du Burkina : Le chef des dozo, Aly Konaté, toujours opposé à l’installation des koglwéogo

 lundi 5 février 2018

Suite à des bavures des groupes d’auto-défense appelés koglwéogo dans la région de l’Ouest du Burkina Faso et précisément dans la commune rurale de Karangasso Vigué, le chef des dozo (chasseurs traditionnels), Aly Konaté interpelle une fois de plus les premières autorités du pays ainsi que les responsables des koglwéogo à prendre des « mesures » afin d’éviter un « drame ». Il l’a signifié au cours d’une rencontre avec les autorités administratives et coutumières de la commune de K. Vigué ce dimanche 04 février (...)

Simon Compaoré aux Koglweogo de Kantchari : « Même les chiens ont des papiers »

 mercredi 17 janvier 2018

Simon Compaoré était en tournée dans la vaste région de l’Est la semaine écoulée. Le ministre de la sécurité est allé à la rencontre des policiers et gendarmes, comme il l’a fait pour ceux des 12 autres régions du pays. A l’étape de Kantchari, alors que le ministre devrait assister à la remise du poste de police frontière le 13 janvier 2018, les groupes d’auto-défense étaient fortement mobilisés. Et le ministre de la sécurité leur a parlé…(Vidéo)
La région de l’Est, zone de d’insécurité. Il y a quelques (...)

Dérapages d’associations « Koglweogo » au Burkina : L’os à la gorge du pouvoir !

 jeudi 3 août 2017

Le sujet sur les initiatives locales de sécurité, communément appelées « Koglweogo », est de plus en plus remis au goût du jour ces derniers temps par des témoignages, çà et là, d’actes jugés délictueux. La dernière actualité est cette manifestation d’humeur de ‘’populations’’ à la sortie Est de la capitale. En effet, selon le quotidien Le Pays, les habitants du village de Goudrin sont sortis le matin du 1er août 2017, pour manifester leur mécontentement suite à l’arrestation et au déferrement à la Maison (...)

Affrontements entre Koglwéogo et populations à Tialgo : Pour l’UPC, « C’est surtout l’incapacité du Gouvernement à encadrer les Koglwéogo qui est en question »

 jeudi 25 mai 2017

Ceci est un communiqué de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) suite à l’affrontement entre des éléments des groupes d’autodéfense dénommés Koglwéogo, et des populations à Tialgo le 19 mai 2017.
Les jeudi 18 et vendredi 19 Mai 2017, de violents affrontements ont eu lieu entre des groupes d’auto-défenses dénommés Koglwéogo et les populations du village de Tialgo et environnant, dans la Commune de Ténado, Province du Sanguié. Ces affrontements ont coûté la vie à cinq (05) de nos compatriotes et (...)

Affrontement entre Koglwéogo et populations à Tialgo : Des organismes de défense des droits de l’homme envisagent une action internationale de dénonciation

 mercredi 24 mai 2017

Ceci est un communiqué conjoint de trois organisations de défense des droits de l’homme (RESOCIDE, CEDEV, ODDH), sur les affrontements entre Koglweogo et populations le 19 mai dernier à Tialgo dans la province du Sanguié.
Dans un communiqué laconique que caricatural relatif aux évènements malheureux de Tialgo, commune rurale de la province du Sanguié à 45 km de Koudougou, le gouvernement du Burkina Faso informait officiellement l’opinion nationale et internationale sur le bilan macabre de 05 (...)

Affrontements entre Koglweogo et populations à Tialgo : Le témoignage de Bassolma Bazié

 lundi 22 mai 2017

Notre Commune de Ténado, dans la Province du Sanguié et Région du Centre-Ouest, a connu des affrontements meurtriers entre les Kolgweogo et les populations. Pour contribuer à l’apaisement de la situation en vue de permettre la recherche de solutions idoines nous sommes intervenus. Sans être exhaustif, ni rentrer dans les détails à cette étape, nous avons initié des rencontres, des visites et fait des propositions :
D’abord, nous avons rencontré les Kolgweogo à leur Quartier Général afin d’avoir leur (...)

Interdiction des activités des Kogl-wéogo dans le Boulkiemdé et le Sanguié

 lundi 22 mai 2017

Affrontements entre Koglweogo et populations à Tialgo : Le MPP contre toute forme de justice privée

 lundi 22 mai 2017

Ceci est un communiqué du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir), suite aux affrontements entre éléments du groupe d’autodéfense dénommé Koglweogo, et des populations à Tialgo dans la province du Sanguié.
C’est avec consternation que le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a appris l’affrontement entre Koglwéogo et populations de Tialgo/Sanguie, localité située à 3 kilomètres de Ténado depuis le jeudi 18 mai 2017. Cette série de violences, faut-il le réitérer, est un acte (...)

Incidents entre Kogl-wéogo et populations de Ténado : le gouvernement réagit

 lundi 22 mai 2017

Depuis le jeudi 18 mai 2017, des graves incidents opposent des populations du département de Ténado dans la province du Sanguié à des membres de groupes d’auto-défense dénommés Kogl-wéogo.
A la date de ce jour 20 mai 2017, les affrontements ont causé la mort de cinq personnes et fait une dizaine de blessées.
Le gouvernement déplore les pertes en vies humaines et présente aux familles éplorées ses condoléances les plus attristés. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
Par ailleurs, il condamne (...)

Affaire Koglwéogo : Les propositions d’un citoyen

 lundi 22 mai 2017

Ecrire sur les Koglwéogo relève du vécu quotidien car des scribes avant moi en ont déjà tout dit. Mais l’exercice en vaut la chandelle. Je voudrais tout simplement apporter ma petite pierre à la construction de notre édifice commun en faisant deux propositions.
Comme vous le savez déjà, les Koglwéogo se sont signalés encore de façon négative cette fois-ci dans la province du Sanguié, plus précisément à Tialgo le village ou mon cordon ombilical a été enterré, en y allant semer la terreur sous l’impuissance (...)

Commune de Matiacoali : Deux agents municipaux arrêtés puis relâchés par les koglwéogo de Kantchari

 lundi 6 mars 2017

Le jeudi 16 février2017, deux agents de la mairie de Makiacoali ont été arrêtés puis relâchés par des membres du groupe d’autodéfense dénommé koglwéogo de Kantchari suite à un sacrifice que les deux auraient fait sur une colline sacrée. Les koglwéogo de Matiacoali, ceux de Kantchari, le maire de la commune de Matiacoali et les agents en cause que nous avons tous rencontrés donnent leurs versions des faits.
A notre arrivée à Matiacoali, le 17 février 2017, lendemain de l’arrestation des deux agents (...)

Solenzo : L’installation des Koglwéogo ne fait pas l’unanimité

 lundi 13 février 2017

Les notables coutumiers de Solenzo, au nom de toutes les populations éprises de paix, ont notifié leur position par rapport à l’avènement des groupes d’auto défense dénommés Koglwéogo dans la province des Banwa. Depuis plus d’un mois, des rumeurs ont circulé parlant de recrutement de jeunes pour constituer des Koglwéogo. Mais ces rumeurs se sont avérées lorsque le 21 Janvier 2017, deux jeunes se sont présentés au chef de terre Coulibaly K. Nicolas et à ses notables coutumiers pour demander le soutien de ces (...)

Crise Dozo/Koglweogo : La résultante d’une hypocrisie ‘’collective’’ !

 mardi 10 janvier 2017

J’accuse le pouvoir et ses alliés ! J’accuse l’opposition politique dans toute sa diversité ! J’accuse les organisations de la société civile !
Le pouvoir qui a ouvertement lancé un appel à l’ensemble des populations sur le territoire national à ‘’s’organiser pour défendre assurer leur propre sécurité’’ (http://lefaso.net/spip.php?article69731) et sans autres modalités claires de départ. L’opposition politique qui est allée dans le même jeu par, sans doute, calculs politiques (surtout que les élections (...)

Pages : 0 | 20

  Météo
Météo Ouagadougou
  A la une de la presse
  Caricatures
  PMU'B
PMU'B

« TIERCE » DU 17/10/2018
ARR : 12 - 6 - 3 NP : 00
ORD : 45 500 FCFA
DES : 8 000FCFA
TIERCE V :
COUPLE V :
C G : 38 500
C P A : 9 000
C P B : 500
C P C : 13 500

Conseil des Ministres depuis 2004
  Pharmacies de garde
Aéroport de Ouagadougou horaires

Suivez Lefaso.net
sur le WEB


Déjà 30 000 abonnés !

Lefaso.net
sur Facebook


Suivez
@lefaso_net
sur Twitter


Disponible sur Google Play Disponible sur App Store

LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés